Le congé parental : Une expérience personnelle

congé parental

Share This Post

Prête à tout pour la basse-cour, j’ai testé pour vous… le congé parental !

Le Congé Parental d’Éducation : Définition et Modalités

Le congé parental d’éducation est une mesure du droit du travail français permettant à l’un des parents de prendre un congé total ou partiel jusqu’aux trois ans de l’enfant. Pour en bénéficier, il faut avoir plus d’un an d’ancienneté à la naissance de l’enfant. L’employeur ne peut refuser ce congé, à condition d’être informé par lettre recommandée un mois avant le début du congé. Vous trouverez plus de détails sur le site du ministère et sur celui de la CAF concernant les conditions d’allocation du complément de libre choix d’activité. L’impact sur le budget familial peut varier en fonction du revenu du parent concerné, et il est crucial d’étudier les implications financières avant de prendre cette décision.

Pourquoi j’ai Choisi le Congé parental

Je ne me considère pas comme une desperate housewife, mais plusieurs facteurs m’ont poussée à prolonger mon congé maternité (dix semaines en post-natal) de six mois de congé parental :

  • Congé post-natal court : Dix semaines semblent insuffisantes pour moi et pour bébé, surtout en cas de projet d’allaitement. Bien que l’allaitement et le travail soient compatibles, cela reste plus simple à gérer à la maison avec un nouveau-né.
  • Déménagement : Nous avons déménagé deux semaines après la naissance de Pouss2, ce que je déconseille fortement. Avec Pouss2 né en janvier et Pouss1 devant commencer l’école en septembre, éviter de chercher un mode de garde en urgence pour deux enfants s’est avéré plus simple.

Avec un Coq pris par son travail et la gestion du déménagement, je me suis retrouvée seule avec mes deux poussins. Cette expérience m’a permis de tirer quelques enseignements que je souhaite partager.

Conseils pour un Congé Parental Réussi

Se Faire Aider

S’occuper seul de jeunes enfants n’est pas la norme dans la plupart des sociétés humaines. Il est essentiel de solliciter de l’aide autant que possible, que ce soit du partenaire, de la famille, des amis ou des voisins. Les haltes-garderies offrent aussi des solutions pour quelques demi-journées par semaine. Nous avons eu la chance de pouvoir compter sur une femme de ménage, et nous avons utilisé des services de livraison de courses pour alléger les tâches ménagères.

Voir du Monde

Rester en contact avec d’autres personnes est vital. Rencontrer des amies dans la même situation ou participer à des activités pour parents et enfants (ateliers de portage, réunions sur l’allaitement, baby gym, etc.) aide à éviter l’isolement. Les PMI peuvent fournir des informations sur ce qui est disponible localement. N’oubliez pas de vous accorder du temps pour des activités adultes, comme des expositions ou des concerts, même avec un bébé.

Connaître et Respecter Ses Limites

Les enfants peuvent pousser à bout, et il est normal de ne pas vouloir s’occuper d’eux tout le temps. Identifiez les signes de montée de tension pour éviter les crises. Prévoir des moments pour soi, même si cela signifie laisser le bébé pleurer seul un moment pendant que vous prenez une douche, est crucial. Ménager des moments de pause et se promettre de petites récompenses peut aider à tenir bon.

Préparer l’Après

Que vous repreniez votre poste ou que vous envisagiez une réorientation, préparez la transition en avance. Chercher un mode de garde dès que possible est essentiel pour une reprise de travail sereine. Si vous envisagez une réorientation, profitez du congé pour mûrir votre projet. L’engagement associatif peut aussi être une option enrichissante si vous ne prévoyez pas de retour immédiat à l’emploi.

Mon Bilan

Pour moi, le bilan du congé parental est globalement positif. J’étais prête pour la reprise du travail, ce qui a facilité l’adaptation des enfants à la crèche et à l’école. Professionnellement, je n’ai pas ressenti d’impact négatif significatif, puisque mon interruption n’était pas visible sur mon CV.

Ce qui importe vraiment, c’est de faire un choix réfléchi et assumé plutôt que de se sentir contraint par les circonstances. Chaque famille a des besoins et des contraintes différentes, et il n’y a pas de solution universelle. Ce qui compte, c’est de trouver un équilibre qui fonctionne pour vous et vos enfants.

Enfin, la question des « mommy wars » ne devrait pas exister : chaque famille doit trouver ce qui fonctionne pour elle, sans jugement. La vie avec de jeunes enfants est difficile, qu’on travaille ou qu’on reste à la maison. Il est essentiel de reconnaître la diversité des expériences et de soutenir les choix individuels.

D’autres lectures utiles pour le congé parental :

Subscribe To Our Newsletter

Get updates and learn from the best

D'autres articles en lien

Pourquoi bébé grogne et pousse en dormant
Parentalité

Pourquoi bébé grogne et pousse en dormant

Pour les pressés Les grognements et mouvements des bébés en dormant peuvent intriguer, mais ils sont souvent normaux : Phases du sommeil : Le sommeil

Comment doit être la respiration d'un nourrisson ?
Parentalité

Comment doit être la respiration d’un nourrisson ?

Pour les pressés L’article traite des inquiétudes des jeunes parents concernant la respiration de leur nourrisson. Caractéristiques normales : Respiration rapide et irrégulière (30-60 respirations/minute).

Bébé ronfle : est-ce normal ?
Parentalité

Bébé ronfle : est-ce normal ?

Pour les pressés Le ronflement chez les bébés peut inquiéter les parents. Voici ce qu’il faut savoir  : Causes courantes : congestion nasale, allergies, environnement

Les cheveux de bébé en 6 questions
Parentalité

Les cheveux de bébé en 6 questions

Pour les pressés Un article explore les multiples facettes de la croissance et de l’entretien des cheveux de bébé : Génétique et hormones : La

Poule pondeuse, le blog des super mamans

Avant j’avais des principes, maintenant j’ai des enfants.

poule pondeuse

Learn how we helped 100 top brands gain success.

Let's have a chat