Avant j’avais des principes, maintenant j’ai des enfants


« « Préc. Choisir un babyphone    |     Suiv. Merci Françoise ! » »

PréNON (ça va pas être possible)

Par  • Le 17 octobre 2008 à 8:04 • Catégorie : News, Réfléchir

Ah, choisir le prénom du bébé, quel belle source de disputes parentales bel exercice d’amouuuur ! C’est la pression aussi, car si on en croit Libé, en France la procédure pour en changer est lourde et complexe. Ils suggèrent d’ailleurs de donner plusieurs prénoms aux enfants afin de leur laisser le choix. Sauf que, étant moi-même appelée par mon deuxième prénom (mes parents s’étant pris d’un amour immodéré pour l’Inde et la France étant à l’époque encore sous le coup d’une loi plus sévère sur la question), je peux vous dire que c’est carrément la galère, façon Dr Jekyll et Mr Hyde. Si en prime vous êtes une fille et que vous vous mariez, là c’est Brazil. 

Mais grâce à Babble et à son blog phare Strollerderby, j’ai découvert quelques us et coutumes étranges de nos amis d’outre-Atlantique.

  • Organiser un vote sur internet pour choisir le prénom : on peut voter ici.
  • Pour soutenir son candidat favori à la présidentielle, appeler sa fille Sarah McCain Palin (oui ce sont ses prénoms !). Le père se justifie en disant qu’il n’avait pas d’argent à verser pour leur campagne électorale. Notez que les parents s’étaient mis d’accord sur Ava Grace mais que le père a changé d’avis en remplissant les papiers. Apparemment la mère pense encore que c’est une blague. Et moi qui regrettait que ce soit la maternité qui ait fait la déclaration à l’état civil à la place du Coq (bon vu son engagement politique je ne craignais pas grand chose).
  • Mais ce n’est peut-être pas si grave, la petite Sarah choisira peut-être, à l’instar d’une de ses compatriotes, de changer son nom pour une autre cause militante. Ainsi, Jennifer Thornbug s’appelle maintenant Cutout (son prénom) Dissection.com (son nom). Elle marque ainsi son soutien au site cutoutdissection.com de la PETA qui demande l’arrêt des dissections à l’école.  
Désolée, je n’arrive pas à trouver de conclusion à la hauteur d’informations aussi essentielles.
Tagged as: , ,


« « Préc. Choisir un babyphone    |     Suiv. Merci Françoise ! » »

23 Commentaires »

  1. j’ajouterai: si vous avez réussi à vous mettre d’accord (ou à le mettre d’accord 😉 ) sur un prénom… pensez au 2e/3e/4e!
    Les forums regorgent de mamans/papas qui souhaitent ajouter un prénom à l’état civil de leur poussin… c’est trop tard!
    C’est mon cas: pour l’aîné j’avais choisi le 2e prénom, il me semblait judicieux de laisser le papa choisir pour le 2e. Il n’a pas trouvé utile de lui en donner un autre et aujourd’hui je trouve cela dommage.

    Répondre

  2. Quand mon fils est né, on en a choisi trois comme nous en avions déjà chacun trois prénoms … 🙂
    Il pourra toujours choisir s’il aime pas son prénom.

    C’était aussi l’objectif d’un épisode de Desesperates Housewifes hier soir, dans les derniers épisodes de la saison 4 sur canal … Susan et son conjoint qui étaient pas d’accord … j’en dis pas plus.

    Répondre

  3. Personnellement, on en a donné qu’un. Le nom de mon coq est tellement long (ça ne rentre pas dans les cases, ça déborde !) qu’un seul prénom et un prénom court ! surtout, s’imposait. Mais il y a des nouveaux prénoms qui m’interpellent sur leur « originalité » et leur « exostisme », encore plus ceux à raisonnance politique !!!!! est ce que tous les parents sont bien conscients que le prénom est important pour le bon développement de l’enfant ?

    Répondre

  4. lol
    j’adore les exemples cités, Poule !

    mais j’avoue etre toujours un peu surprise des futures mamans qui soumettent le prenom choisi sur les forums internet.
    Il me semble que justement c’est quelque chose de très privé entre le papa et la maman.

    Répondre

  5. Je suis comme Sev pour les futurs parents qui donnent le prénom de leur futur enfant sur le net. C’est comme le dit Sev, qque chose de très privé !!!

    Répondre

  6. Pour les prénoms, moi qui suis instit’, je peux vous dire qu’en France, on peut donner quasiment n’importe quoi comme prénom à son gosse. Pffff
    J’ai lu dans le journal du métro qu’un gamin s’était appelé PERIPHERIQUE suite à sa naissance originale !
    Il y a aussi M. Renaud qui voulait appelé sa fille Mégane : ça avait fait toute une histoire !
    Nous on a choisi des prénoms très bibliques, bien que n’étant pas juifs. Certaines personnes nous l’ont reproché.
    Je ne pense pas que l’Histoire se reproduise et que mes garçons aient à souffrir de porter des prénoms issus de la Torah.
    Nous les avons choisi car les personnages nous plaisaient, ainsi que les significations en Hébreu.
    Il y a aussi le fait que la Torah est commune aux Juifs, aux Chrétiens et aux Musulmans : mes fils ont des prénoms universels !!!
    Voilà pour ma petite histoire.

    Répondre

  7. @Blandine : comme disait Lynda Lemay dans la chanson « Alphonse » : « changer d’prénom c’plus compliqué que d’changer d’sexe »

    @cybie : ha ha moi je l’ai vu celui-là…

    @angele : après ça peut être involontaire aussi : combien de filles sont dégoûtées de s’appeler Edwige ces temps-ci ? Mais leurs parents n’auraient pas pu prévoir…

    Répondre

  8. @Sev et cybie : en ce qui me concerne je suis même pour le dire à personne avant la naissance !

    @Isa : oui la liste a été abrogée en 1993 d’après le lien, donc maintenant on fait ce qu’on veut. Avant de choisir un prénom, un test simple est d’imaginer l’enfant à 30 ans répondant au téléphone dans un contexte pro : crédible ou pas ? Pour tes garçons, si déjà ils ne sont pas circoncis… 😉

    Répondre

  9. @la poule : bof pour la tentative d’imaginer le prénom dans 20 ans… j’ai typiquement un prénom que l’on pourrait penser trop enfantin, et pour le moment, ça ne m’a jamais empêché d’être prise au sérieux, hein!

    Répondre

  10. Je pensais plutôt aux prénoms style « périphérique », « michel-platini » ou encore « anakin »…

    Répondre

  11. A mon avis, les prénoms sont générationnels, donc si Michel Platini est à la mode aujourd’hui (bon c’est pour l’exemple, hein), il sera crédible dans 20 ans dans un contexte pro… (enfin j’espère pour lui 😉 )

    Répondre

  12. Je suis d’accord sur l’idée générale (je pense que quand nos enfants seront dans le monde pro avoir un prénom inhabituel sera finalement très commun) sauf que Michel-Platini est un prénom qui n’est pas à la mode aujourd’hui (et ne le sera je l’espère jamais) ! A mon avis si tu appelles qqn en disant « Oui bonjour, ici Michel Platini », on te raccroche au nez en croyant à un canular.

    Répondre

  13. Au fait pour rebondir sur le côté « Brazil » de ta situation, j’avais oublié un point très important à mes yeux : une femme n’a pas l’obligation de changer de nom en se mariant… C’est d’ailleurs plus facile de garder son nom que d’en changer, puisqu’il suffit de ne rien faire 🙂 C’est mon petit côté féministe qui s’exprime (même si je peux comprendre qu’on ne voit pas le rapport entre le changement de nom et le féminisme…)

    Répondre

  14. C’est d’ailleurs ça qui fait Brazil : tu ne changes pas complètement de nom, tu restes Mme X épouse Y, donc l’un ou l’autre apparaît au gré des envies de l’administration. Dans la vie courante (boulot, banque…), j’ai pris les deux accolés, je ne me voyais pas « ignorer » totalement mon mariage, sans compter que j’aime bien l’idée de porter le même nom que mon fils. Mais je n’arrive pas à renoncer à mon nom de jeune fille !

    Répondre

    la belle bleueNo Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, tout pareil que toi (mais aussi on s’est mariés après la naissance des enfants, j’avais déjà quelques habitudes). Par contre l’administration a vite fait de te donner le nom de ton mari uniquement, même la sécu, ce qui est un comble à mon avis.

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @la belle bleue, je te le fais pas dire… solidarité dans la jungle de l’administration !

    Répondre

  15. La mâchoire m’en tombe.

    Répondre

  16. Perso, je ne suis pas mariée. C’est plus facile ! Chez nous, c’est le poussin aura nos deux noms accolés. Ca, c’est un vrai sujet de polémique pour nos proches, bien plus que le choix du prénom, j’ai l’impression.

    Répondre

  17. De retour …….
    Nous avons choisi un prénom simple et classique je suis trés étonné de la trop grande liberté du choix du prénom on est passé d’un extrème à l’autre !!!!
    Ainsi dans la classe de la fille d’une amis 3 petites portent le même prénom mais ne l’orthographie pas de la même façon !!! toute leur vie ces enfant devront épelé leur prénom !! Notre fille devra déjà épelé son nom alors on a voulu lui faciliter les choses

    Répondre

  18. @Syven : 😉

    @Clémys : effectivement les deux noms ça doit rendre fous les grands-parents ! j’y ai pensé mais le problème c’est qu’à la génération suivante il faut en gicler un… alors mon petit, qui tu préfères ? papa ou maman ?

    @caro : chez nous aussi le papa a beaucoup insisté pour qu’il n’y ait pas d’ambiguïté sur l’orthographe !

    Répondre

  19. Et oui, c’est ce que tout le monde nous dit : Il devra choisir entre Papa ou Maman… Mais personne n’ose dire à une femme mariée qui change de nom qu’elle préfère son mari à son papa… Bon c’est pourri comme argument, désolée… 🙂 On verra bien dans 20 ans, je fais mes économies pour lui payer une psychanalyse quand viendra l’heure du Choix !

    Répondre

  20. Mais je préfère mon mari à mon papa… Oedipe ne m’aura pas 😉

    Répondre

  21. En Espagne, on garde les 2 noms, de son père puis de sa mère…pour une famille avec papa, maman et bebe, il y a donc 3 combinaisons de noms de famille, et ça ne pose aucun souci… perso je préfère et c’est ce qu’on va faire avec notre future louloute, chacun garde son identité et son histoire 🙂 ms bon, tout est question de culture et de mentalité je suppose 😉

    Répondre

Leave a Reply


« « Préc. Choisir un babyphone    |     Suiv. Merci Françoise ! » »