Avant j’avais des principes, maintenant j’ai des enfants


« « Préc. Efficace, inutile ou dangereux ?    |     Suiv. Le meilleur matelas du monde » »

Bien-être et maternité

Par  • Le 7 janvier 2010 à 22:35 • Catégorie : Bibliothèque, Réfléchir

bienetre Je continue sur la lignée des livres prêtés par ma prof de yoga prénatal (probablement un des derniers, car comme l’indique l’adjectif « prénatal », je risque de ne plus beaucoup la revoir d’ici très bientôt) avec ce beau pavé du Dr Bernadette de Gasquet. Celle-ci est à la fois médecin et professeur de yoga, et s’est rendue célèbre dans le microcosme de la périnatalité par ses travaux sur la mécanique obstétricale et notamment ses propositions en matière de liberté de position à l’accouchement. Elle a aussi beaucoup travaillé sur les abdos et le périnée.

C’est plutôt un bon livre pour accompagner la grossesse car il ne se contente pas d’énumérer tous les problèmes auxquels on peut être confrontée avec pour seule explication « c’est normal/c’est les hormones/c’est psychosomatique » et pour seule proposition d’amélioration « ce n’est pas grave/ça ne durera pas plus de 9 mois, soyez patiente/prenez du paracétamol/arrêtez de stresser/allez voir un psy ». En effet le livre propose toute une série de postures (inspirées ou directement prises au yoga), d’exercices, de relaxations et de propositions pour aider concrètement les femmes à se sentir bien pendant la grossesse, l’accouchement et le post-partum. Les postures sont bien décrites et illustrées au fil des pages, en accompagnement de la description des troubles qu’elles sont censées apaiser, et il y a des propositions de séances pré et post-natales pour les enchaîner. Evidemment si comme moi vous avez un cours de yoga c’est moins utile, mais si vous avez des difficultés à en trouver un ou une fâcheuse tendance à oublier les postures (SNU quand tu nous tiens), c’est toujours bon à avoir sous le coude. Ce que je trouve bien aussi dans ce livre c’est qu’il n’est pas culpabilisant et qu’il reste très pragmatique, du coup je pense qu’il peut convenir à beaucoup de femmes et pas seulement à celles qui sont vraiment dans une démarche d’accouchement très « nature » et physiologique. Du coup je pense qu’il peut faire un cadeau apprécié à une amie enceinte, même si on n’est pas tout à fait dans la même approche.

Evidemment, ce livre a aussi quelques aspects qui peuvent être irritants. Il est écrit surtout sous forme de dialogue entre la femme et le « professeur » (mais moins particulier que le style Leboyer quand même…), ce qui peut faire bizarre. Il y a quelques suggestions et conseils un peu étranges (du style remplacer son sac à main par une valisette qu’on pourra utiliser comme repose-pied ; je peux vous dire que le premier qui tente de remplacer mon Twenty par une valisette il se prend le Twenty en question et son énorme aimant dans sa face*), mais après tout rien n’empêche de piocher ce qui nous convient et d’ignorer le reste. Le livre date de 1997 (il est à sa septième édition) mais ses photos ont un furieux goût de 80’s-début des 90’s, on se croirait chez Véronique et Davina… Notez qu’il n’est pas obligatoire de revêtir la même tenue ou de se faire un brushing assorti pour que les postures soient efficaces. L’allaitement n’est pas trop mal traité mais ça ne vaut pas un vrai livre sur le sujet comme le grand classique de Marie Thirion, ou mieux encore la possibilité d’avoir une personne référente de confiance (sage-femme, consultante en lactation, animatrice d’association…) dès la naissance du bébé pour aider à résoudre ses problèmes avec des solutions adaptées. Ce n’est pas la même chose de voir une photo d’une position d’allaitement ou d’avoir quelqu’un qui vient chez vous vous montrer comment la réaliser avec vos fauteuils, vos coussins et votre bébé. Enfin il faut avoir un minimum envie d’essayer les postures et les étirements, il semble peu probable qu’une approche donnée puisse convenir à tout le monde.

En conclusion je dirais que dans la myriade des guides de grossesse c’est plutôt un bel investissement, à offrir, se faire offrir, prêter ou emprunter. A mon avis bien plus utile que le Pernoud en tout cas (et moins cher si j’en crois les tarifs Amazon).

*par contre je suis tout à fait ouverte si on cherche à le remplacer par un Birkin par exemple…

Tagged as: , , , , , , , , ,


« « Préc. Efficace, inutile ou dangereux ?    |     Suiv. Le meilleur matelas du monde » »

79 Commentaires »

  1. @La poule pondeuse, Voilà, c’est exactement ça 👿 😳 :mrgreen:

    Répondre

  2. @La poule pondeuse, D’accord :mrgreen:

    Répondre

  3. @Meduse69, oui c’est vrai ça, on en a pas beaucoup parlé de ce livre finalement 😆 C’est bien d’avoir un autre retour, moi comme je l’ai lu ces dernières semaines c’était un peu tard pour tester toutes les postures (+ malade + grosse flemme :mrgreen: ). Et pour l’iconographie, encore heureux, c’est en noir et blanc, je n’ose pas imaginer les couleurs…

    Répondre

  4. @La poule pondeuse, PAS DU TOUT! J’ai jamais eu des seins aussi petits et maigrichons que pendant mon allaitement! Ils ne se remplissaient qu’à la tétée… Une vrai misère 🙄

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Ficelle, damned, encore raté 🙄

    Répondre

  5. @Tiphaine, le soir du réveillon de Nouvel an, une copine m’a demandé: « ça va? Tu te sens bien? Nan, parce que pendant ta première grossesse tu te plaignais tout le temps… » J’ai un peu réfléchi à cette gentille 🙄 réflexion et j’ai réalisé que pour ma première grossesse, j’étais effectivement très souvent en train de râler (nausées, poids, douleurs ligamentaires, mal de dos, trop de travail, envie de voir le bébé, etc.). Alors que cette fois, même si c’est encore plus dur en théorie parce que j’ai un bébé de 16 mois à gérer, et bien je le vis beaucoup mieux. Et pourquoi? Parce que trois mois (même pas) après mon premier accouchement, je voulais déjà remettre ça! Juré! Alors oui, la grossesse n’est pas une période de plénitude absolue, tu te sens lourde et grosse (maladroite, baleine échouée?), mais tu portes un enfant en toi, tu es quand même dans une période spéciale de ta vie qui ne se reproduit que peu de fois. Bref, tout ce roman pour te dire que ce coup-ci, quand ça va pas, je me pose et je PROFITE de mon état… ça parait con (et abscons quand on en a ras la casquette), mais je pense que c’est une aventure qui nous transforme et que plein de filles nous envie (enfin, moi j’en connait quelques-unes…).

    Répondre

  6. @Tiphaine, aucune raison de sombrer! Je comprends ton coup de blues (qui va peut-être se reproduire pendant les cinq minutes de tranquillité que tu auras à J+2 ou 3, au moment où tu auras le malheur de passer à poil devant la glace de ta salle de bain), mais dis toi que la plupart des femmes finissent par remettre ça, sinon, y aurait que des enfants uniques! Pour ma part, j’ai perdu mes 18 kilos de grossesse (!!!!) en quelques mois sans faire AUCUN effort et en allaitant. Le ventre s’est bien remis en place, juste le temps pour moi d’être à nouveau en cloque… Rares sont les nanas qui se font lifter le bide après plusieurs grossesses (j’en connais quand même une)… Et puis si ton matou fait ceinture depuis 7 mois + deux mois à venir, il y a fort à parier qu’il fermera les yeux sur un peu de cellulite 😉
    NB: C’est moi ou les maternelles c’est inregardable?

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Ficelle, en même temps si tu te fais lifter le bide tu t’en vantes pas en général si ? Sinon les vraies control freaks se font césariser vers 8 mois (le dernier mois est fatal, moi je crois que je lui dois la moitié de mes nouvelles vergetures) et en profitent pour se faire liposucer au passage…
    Pour les maternelles je regarde plus trop mais j’ai de moins en moins envie en fait.

    Répondre

  7. Waouh 😉

    Je n’en reviens pas de tant de réactivité!
    Merci pour tous les messages des poulettes qui m’ont reboostée!
    Je pense que le fait d’être arrêtée me fait un peu trop cogiter!

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Tiphaine, je crois que tous ces messages montrent surtout que tu es loin d’être la seule à avoir ce genre d’états d’âme ! Rassure-toi on passe et on repasse toutes par là.

    Répondre

  8. @La poule pondeuse, Rachida a accouché le même jour que moi (et pas l’inverse, hein :mrgreen: )… et bien ce mercredi là, du fond de mon lit, je me suis demandée comment elle avait fait pour tenir sur ses talons …. et rentrer dans le fameux tailleur 😉

    Répondre

  9. maerdi?? Ha mais je vais faire passer ta commande en express!!! 😆

    Ma mamn m’a offert le suivant, de bernadette de gasquet. Et éclaté en sanglot en lisant que forcer l’uterus à reprendre sa place après une césa tenait plus de la torture que de l’impératif : et c’ets ce que j’avais subi toute la nuit précédente… Et j’en passe et des meilleures!!

    J’aime son côté respect de soi. du corps, de notre féminité. J n’aurais plus besoin d’acheter ce genre d’ouvrage, mais je ne manquerai pas de l’offrir à mes soeurs et/ou amies.
    Merci madamme poule pour ce blog enrichissant, je passe souvent lire sans y poser ma patte mais j’apprécie!!

    biz
    Clairette

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @clairette, 🙄 😥 👿 pour la manœuvre de remise en place de l’utérus post-césa. Déjà après un accouchement par voie basse c’est juste horrible de se faire appuyer sur le ventre, je n’ose pas imaginer après une césarienne.
    Cool pour la commande :mrgreen: 😎

    Répondre

    CharlinetteNo Gravatar a répondu :

    @clairette, c’est quoi cette histoire de remise en place de l’utérus? il se remet pas en place tout seul??? 😯 moi j’ai rien eu de ce type….

    Répondre

  10. C’est effectivement très douloureux malgré les restes d’anesthésie, et c’était toutes les 2 h…. Mais à quelques jours de l’arrivée du poussin, il ne faut que se projeter dans de jolies histoires 🙂
    Je la lance lundi alors serre les fesses 😉
    bises

    Répondre

  11. @ Charlinette: La nature a magnifiquement bien prévu les choses. Les contractions reprennent après la naissance du bébé (en partie grâce à l’allaitement qui aide!!) et continue surtout pendant les tétées. On appelle ça les tranchées.
    Les hormones font leur travail sauf quand on les agace avec des trucs et des bidules de synthèse, des péris bien utiles au demeurant (pour avoir eu droit aux forceps à vif, je peux dire que la peri est une bénédiction!!), le corps ne réagit pas de la même façon. Alors certains gynobs préconisent une aide qui consiste à forcer l’uterus à descendre (pour éviter les hémorragies) .Parfois, la délivrance (expulsion du placenta) n’est même pas attendue, on tire, on insiste….
    je cite madame GAsquet : « la pratique moderne qui consiste à appuyer sur le fond uterin et à pousser de haut en bas « pour faire sortir les caillots » est réellement de l’ordre de la maltraitance. »
    Elle donne des conseils lorsque la manipulation est indispensable pour éviter trop de dégâts…
    C’est tiré du livre
    « bébé est là, vive maman
    Les suites de couches », p 161..

    Je vous conseille ce livre, il m’a bien aidé et soutenue (surtout quand il fallait se lever, bouger etc, après une césa, c’est parfois un peu difficile (et je m’estime trèèèèèèèès heureuse, physiquement ça a été facile pour moi, les 2 fois…). Il y a des astuces pour porter bébé, pour se relever se détendre, et surotu il y a tout une partie sur les suites de couches ailleurs et le bénéfice à prendre 😉

    bonne lecture!!!

    Répondre

    clairetteNo Gravatar a répondu :

    Hannnnnnnnnnnnn toutes les fautes!!!! la honte 🙄

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @clairette, c’est clair que ça fait pas envie de se faire appuyer sur l’utérus, d’ailleurs il est aussi non recommandé de le faire pendant la naissance (cf le fameux doc de la HAS).
    Et merci pour le tuyau pour l’autre bouquin de Gasquet.

    Répondre

    CharlinetteNo Gravatar a répondu :

    @clairette, merci de ton explication! ça correspond à ce que je connaissais… c de la torture que d’appuyer sur le ventre sitôt bébé sorti!

    Répondre

    FicelleNo Gravatar a répondu :

    @clairette, les deux livres de Bernadette de Gasquet sont largement cités dans le petit livre que je viens de m’enfiler: « Pour une naissance à visage humain » de Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau (encore elle, c’est bon j’arrive au bout de sa biblio complète :mrgreen: :lol:), éditions Jouvence (collection Pratiques, moins de 90 pages…).
    Ce petit opus revient sur toutes les « dérives » médicales autour de la naissance en France et propose un panorama complet des examens, gestes invasifs, croyances etc. qui peuvent interférer dans une naissance normale. A lire avant l’accouchement (à faire lire au papa, c’est court et complet à la fois :mrgreen: ). Je ne vous cache pas que ça peut rendre un peu anxieuse si l’on sait par avance qu’il va peut-être falloir lutter pour expliquer ses choix le jour J… (A noter qu’elle va très vite sur la grossesse, les préparations, le projet de naissance etc., mieux développés dans « Attendre bébé autrement ».)

    Répondre

  12. Coucou ficelle 🙂

    Alors je ne connais pas ce livre… Maintenant, je pense pouvoir faire une liste de tout ce qui ne va pas en maternité, ayant 4 vécu accouchements, du moins pire à l’abominable (le moins pire étant l’arrivée de ma 3e, en 1h chrono, les SF ayant pris le temps de me raser et me perfuser qd même malgré mes protestations de femme expulsant son petitou).
    Les seuls doux moments d’aide et de partage me sont venus d’une puer un peu ronchon mais soutenante à l’allaitement, et l’autre à l’infirmière souffrant d’appliquer un protocole, mais qui l’a fait avec plus d’humanité que tous les gynobs que j’ai pu croiser….) m’aidant à câler Hermance (quelques heures) tout contre moi (je pense que dans les couloirs on a parlé de sa naissance dans les larmes, jamais autant pleuré de toute ma vie je crois)

    Ce que j’ai apprécié dans mon livre à moi que j’ai, 😆 c’est d’abord parce que c’est ma mère qui me l’a offert, signe qu’elle aussi avait dû souffrir de ce que le corps de la mère n’a plus aucun intérêt après l’arrivée de bébé. Ensuite, c’ets un des rares ouvrages destiné uniquement aux mamans, aux suites de couches…
    On a un travail à faire, j’en suis convaincue, sur l’image de la femme véhiculée, et celle que nous même sans le vouloir on véhicule (toujours au top, mince après la naissance etc) et aussi sur l’acceptation de sa féminité. Et ce travail commencera par nous, par le respect qu’on exigera du médecin, de l’obstétricien et par la reconnaissance de la souffrance physique et psychologique que peut engendrer tout geste vécu comme déplacé (je pense à la rupture des membranes, décollement, épisio, menace de césa et consort)…
    ouf j’ai été longue 😉 désolée hiih je suis excusée si je dis que j’en ai gros sur la patate??? 🙂
    biz à toutes
    Clairette

    Répondre

    FicelleNo Gravatar a répondu :

    @clairette, alors ok pour « Bébé est là, vive maman, les suites de couches »! (Sur la liste de ma prochaine commande Amazon 😉 :mrgreen: )
    NB: sympa le rasage… 👿

    Répondre

  13. HIhiih hooo s’il n’y avait que le rasage…. 😎

    Répondre

  14. […] parfait et la vraie femme enceinte en mode Véronique et Davina comme semble l’affectionner Bernadette de Gasquet (ce qui n’enlève rien à l’intérêt de ses […]

  15. […] Bien-être et maternité, de Bernadette de Gasquet : J’avais déjà le très bon livre “Abdominaux, arrêtez le massacre” de la même auteure. La présentation est assez rebutante, il ne m’a pas été utile avant le second trimestre (je n’avais quasiment pas de ventre avant, donc peu de désagréments liés au poids) mais assez utile après, avec des exercices de détente (que je n’ai pas beaucoup pratiqué malgré tout) et surtout des Foires aux questions, où se trouvent aussi des “questions bêtes”, de celles qu’on se pose sans toujours oser demander la réponse. Intéressant mais pas sûr qu’il vaille le coup d’être acheté. La Poule pondeuse a un avis différent. […]

  16. @Béatrice, Testé aussi le diabète gestationnel, et c’est vrai que pour les kilos de grossesse, y’a pas mieux! M’enfin, effectivement, c’est moyennement marrant au quotidien! Je ne le souhaite à personne et alors un diabète au long court, c’est vraiment une pathologie pas marrante!! Après, continuer un régime diabète après la naissance, c’est pas évident!! On manque de motivation et le sucre nous tend les bras!! Quant à allaiter… me fait pas maigrir non plus!

    Répondre

  17. Bonjour,
    J’ai eu ma deuxième fille, il y a un an et je n’arrive pas à perdre le poids que j’ai pris(15kg). Pourtant je suis très active je ne grignote pas et j’ai éliminé les graisses, le sucre et je me suis mise au thé vert en portant un panty minceur.Je déteste mon corps, je suis désespérée!!!!

    Répondre

    SophieNo Gravatar a répondu :

    @angèle,
    En as tu parlé avec un médecinµ? Je sais qu’ils ne sont pas toujours à l’écoute sur ces sujets, mais il peut y avoir une raison médicale, comme un dérèglement hormonal (hypothyroidie par exemple). Difficile de t’aider sans en savoir plus : Combien pesais tu avant la grossesse? A quel point tes petits bouts ont changé ton mode de vie?
    Il est important d’en discuter avec un médecin qui te prendra au sérieux et pourra comprendre pourquoi ces kilos te sont restés.

    Répondre

  18. bonjour j ai29ans enceinte de 4 mois mais a part sa je me sens tre mal o fond de moi 1m58 pour 48 kg sa peut praritae normal pour certaine personne mais pa pour moi car en plus de sa mon estomac ressort et arriver l c3a9tc3a9 je suis frustre de pa pouvoir me montree ainsi qu une tres movaise dentition des dents qui se sont tre tre mal casser et pour finir j ai pour moi personellement la poitrine d une ado je fait a peine 80a et ses tres genant dans ma vie de femme j ai deja un diabete qui me gache la vie alors si mon physique ne m aide pas non plus je vais retomber dans une depression et pour sa j ai vraiment besoin d une aide tre tre tre tre tre precieuse de votre part.merci en attendant une reponse de votre part

    Répondre

Leave a Reply


« « Préc. Efficace, inutile ou dangereux ?    |     Suiv. Le meilleur matelas du monde » »