Archive for the ‘Soins’ Category

Enlarge y0ur pen1s (ceci n’est pas un spam)

mardi, septembre 23rd, 2008

 Aujourd’hui un sujet dédié aux parents de ptit(s) mec(s) : faut-il décalotter les petits garçons ? D’abord un petit rappel de l’organisation du zizi (illustré en prime) est disponible sur wikipedia, ce qui me permettra de limiter un poil les requêtes bizarres (hum j’aurais pas du mettre « poil »). Ensuite un petit rappel historique : il semble que les années 50-60 aient été à la source de bien des théories hasardeuses en puériculture (du genre le biberon c’est trop mieux que le sein, faisons des épisios à gogo, laissons les bébés pleurer, etc etc). Parmi elles, l’idée que le bébé garçon avait besoin d’avoir un prépuce non adhérent dès la naissance ou presque. Donc l’importance d’un décalottage forcé très régulier a été ancré dans les mentalités (voir ce votre mère ou belle-mère en pense par exemple). Comme pour la plupart de ces théories, on commence à en revenir. Des médecins comme Martin Winckler ou même Aldo Naouri (qui pourtant n’est pas super progressiste) s’élèvent avec force contre cette pratique : pour eux elle n’a aucun des bénéfices escomptés (hygiène, prévention du phimosis…) et est au contraire nocive (et notamment peut provoquer ce fameux phimosis). 

D’après le blog bébé, les deux tendances actuelles seraient ne rien faire et décalotter en douceur. Personnellement je suis plutôt adepte de laisser la nature faire son boulot et d’intervenir s’il y a problème (notons que le port de couches 24h/24 empêchant l’accès libre des petites mains ne favorise pas le boulot de la nature). Par exemple, il peut y avoir un défaut d’évacuation du lubrifiant naturel qui s’accumule alors entre la verge et le prépuce. Cela se caractérise par une sorte de choufleurisation de l’extrêmité du zizi (mais si, ce mot existe… non ? m’enfin vous avez compris, quoi) avec éventuellement perte d’un peu de sang (on retrouve une petite trace dans la couche). Pour info, à chaque érection le mâle sécrète un lubrifiant appelé smegma qui est ensuite évacué par l’urine. Et pendant que j’y suis, saviez-vous que le petit garçon peut uriner en érection jusqu’à son premier anniversaire ? Ensuite les deux fonctions se dissocient. Donc comment traiter cette accumulation indue de smegma ? Il faut l’évacuer à la main (ça peut ressembler à du pus mais le pus est jaune alors que le smegma est blanc), si on n’a pas l’habitude il vaut mieux laisser faire le pédiatre. Et comment éviter que cela ne se reproduise ? En appliquant tous les soirs pendant un mois une crème à base de cortisone pour dilater en douceur l’orifice du prépuce. Et voilà un moyen légal et remboursé pour élargir son… enfin, vous voyez quoi.

(image : pub pour le viagra trouvée ici)