Avant j’avais des principes, maintenant j’ai des enfants


« « Préc. Prasavpurvé    |     Suiv. Le Poussin de Schrödinger » »

Quand partir à la maternité

Par  • Le 22 décembre 2009 à 7:00 • Catégorie : Faire un bébé, Naissance

JustinChambers_DrKarev Autant le dire tout de suite, cet article ne concernent pas vraiment celles qui ont le projet d’accoucher chez elles. Mais comme elles ne représentent qu’environ 1% des accouchements en France, on peut en déduire qu’il reste donc un nombre non négligeable de femmes enceintes (et de futurs pères) qui se posent cette question.

Il y a en gros deux raisons d’aller à la maternité (hors des rendez-vous) :

  • pour accoucher
  • parce qu’on suspecte un problème pour l’enfant et/ou pour la mère

Pour le deuxième cas, les principaux signes d’alerte sont :

  • fièvre (supérieure à 38.5°C)
  • pertes de sang : il faut savoir cependant que le col de l’utérus étant très irrigué et plus fragile pendant la grossesse il n’est pas inquiétant d’avoir des pertes légères de sang frais après un examen, un rapport ou encore une bonne série de contractions.
  • pas de mouvement du bébé pendant 24 heures
  • contractions fréquentes et prolongées et/ou perte de liquide amniotique avant 37 semaines d’aménorrhée (bon pas de panique si on est à 36 SA et 4 jours…) : un début de travail prématuré doit conduire fissa à la maternité, où on pourra essayer de l’arrêter ou au moins de le retarder, le temps d’injecter des corticoïdes afin d’accélérer la maturation des poumons du bébé.

Il me semble aussi que les femmes enceintes, au fur et à mesure que le bébé grandit, ainsi qu’au fil des grossesses, développent une connaissance intuitive de leur bébé ; à mon avis il ne faut pas hésiter à consulter en urgence si on a vraiment le sentiment que quelque chose ne va pas.

Parlons maintenant du cas le plus général et le plus joyeux (c’est Noël après tout) : un bébé qui va bien, qui est à terme et qui a décidé de faire plus ample connaissance avec ses parents. On ne parlera pas ici des grossesses pathologiques pour lesquelles les recommandations sont à voir au cas par cas avec l’équipe médicale.

Rappelons déjà que les deux signes qui montrent que le travail se lance sont des contractions régulières et/ou la rupture de la poche des eaux. On dit de façon classique qu’il faut partir à la maternité dès qu’on perd du liquide amniotique (rupture franche ou fissure de la poche) ou quand on a des contractions toutes les 5 minutes depuis 2 heures pour un premier bébé (1 heure pour les suivants). Cependant il me semble qu’en fonction d’un certain nombre de paramètres, une femme aura intérêt à partir plus vite ou au contraire plus tard. La distance de la maternité, la garde éventuelle des aînés, le souhait d’une naissance physiologique ou d’avoir une péridurale aussi vite que possible, le rang de naissance (les accouchements sont censés être de plus en plus rapides, même si cela peut se rallonger après quelques enfants -le nombre exact étant sujet à débat et hautement dépendant de la femme) sont autant de facteurs qui doivent vous conduire à tempérer ces indications, à la hausse ou à la baisse.

Concernant la perte des eaux, on demande de venir rapidement à la maternité à cause du risque infectieux (le fœtus n’étant plus protégé par la membrane hermétique) ; ceci est cependant tempéré par les partisans de la naissance physiologique qui suggèrent qu’il y a plus de pathogènes à l’hôpital que chez soi et craignent les infections nosocomiales. Quelle que soit votre décision dans ce cas, surveillez la couleur et la consistance du liquide : s’il se teinte ou perd son aspect transparent et fluide partez rapidement. Ceci dit la rupture prématurée des membranes à terme (en français : quand on perd les eaux avant d’avoir des contractions) ne concerne qu’environ 10% des accouchements (même si dans les films cette proportion monte à environ 75%). Par contre, si vous perdez les eaux alors que les contractions ont déjà bien commencé il ne faut plus traîner car la naissance risque d’arriver assez vite. Et une fois la poche des eaux rompue il est fortement déconseillé d’aller à la maternité à pied (risque notamment de procidence du cordon). Si vous n’avez pas de voiture, sachez que la Sécu vous remboursera un trajet en ambulance ; les pompiers et le SAMU sont « gratuits » mais ils vont à la maternité la plus proche, qui n’est pas forcément celle où vous êtes inscrite.

Un écueil à repérer : le faux travail (ou pré-travail selon la façon dont on voit les choses), qui consiste en des contractions dites inefficaces car elles n’agissent pas sur le col, même si elles sont aussi douloureuses que des contractions de travail. Le test généralement recommandé consiste à prendre un bain chaud et/ou quelques Spasfon, en comprimés solubles ou en suppositoires (voir la posologie avec votre praticien habituel) : si ça s’arrête vous pouvez rester au chaud. Attention aussi à la perte du bouchon muqueux qui n’est pas en soi un signe d’accouchement imminent (ce sont des pertes visqueuses d’une délicate couleur marronnasse, un vrai poème). Cependant quand il fait chaud il peut être quasi liquide et ainsi se confondre avec du liquide amniotique. En cas de doute, la maternité doit normalement vous avoir donné le téléphone des salles de naissance où vous pouvez joindre une sage-femme de garde 24 heures sur 24 (sinon n’hésitez pas à le demander à la dernière consultation).

Enfin si malgré tout vous accouchez de façon impromptue chez vous ou en route, sachez que ces accouchements ultra-rapides sont généralement sans problème. Contrairement à ce qu’on voit dans les films, il n’y a généralement pas d’urgence à couper le cordon, prenez le temps de reprendre vos esprits. Si vous êtes chez vous et que tout se passe bien (bébé a l’air à peu près en forme, vous ne pissez pas le sang…), j’aurais tendance à vous suggérer d’appeler une sage-femme libérale pour venir évaluer la situation plutôt que les pompiers qui n’y connaissent souvent pas grand chose ; même s’ils sont grands beaux et musclés ce n’est généralement pas le moment où on veut en voir débarquer cinq dans son salon. Et pour information, le lieu officiel de la naissance (pour l’Etat civil) n’est pas l’endroit où le bébé est sorti mais celui où a eu lieu la délivrance (expulsion du placenta et des membranes).

Je vous ai préparé avec tout le sérieux et la rigueur scientifique qui me caractérisent un petit questionnaire pour vous aider.

A quelle distance êtes-vous de la maternité et quelles sont les conditions de trafic ?

a. J’habite à 3 minutes à pied.

b. Je suis à 20 minutes de voiture quand ça roule mais aux heures de pointe ça peut prendre 1h30.

c. Il y en a pour deux heures de route de montagne, certains cols seront peut-être fermés à cause de la neige, et la voiture démarre une fois sur deux.

d. La réponse d.

Quelle est votre situation familiale ?

a. C’est mon premier enfant et le papa a arrêté de travailler depuis 1 mois juste pour s’occuper de moi.

b. C’est mon deuxième enfant, il faut que je fasse venir quelqu’un pour le garder et le père travaille à 1 heure de chez nous.

c. C’est mon cinquième enfant, il faut que je dépose les aînés chez ma mère (qui ne conduit pas) à une heure de chez moi après être allée tous les chercher dans quatre écoles/crèches différentes et le père en a pour 3 heures à nous rejoindre.

d. La réponse d.

Quel est votre position sur la péridurale ?

a. Si quelqu’un s’approche avec une aiguille, je mords.

b. Je voudrais essayer sans ou au moins l’avoir le plus tard possible.

c. Peut-on l’avoir avant le début des contractions ?

d. La réponse d.

Comment s’est déroulée votre grossesse ?

a. C’est quoi une contraction ? ça veut dire quoi « col long, fermé, postérieur et tonique » ?

b. Cela fait un mois que j’ai régulièrement des contractions et on m’a dit que mon col était ramolli et un peu ouvert (un ou deux doigts).

c. Cela fait trois mois que je suis allongée/que je fais le poirier et que je prends des médicaments pour menace d’accouchement prématuré, il paraît qu’on voit déjà les cheveux.

d. La réponse d.

Comment voyez-vous votre maternité ?

a. Je veux y passer le moins de temps possible, l’odeur d’hôpital me donne la nausée et tous ces gens en blouse font sûrement partie du CMCM (Complot Mondial Contre Moi).

b. Je trouve le personnel plutôt sympa et j’adore la déco des salles de pré-travail.

c. C’est là que je me sens en sécurité : d’ailleurs si je pouvais j’habiterais dans un hôpital, c’est tellement plus prudent.

d. La réponse d.

Avez-vous déjà accouché ? Si oui combien de temps ont duré vos premiers accouchements ?

a. 72 heures sans compter les 15 jours de « faux » travail.

b. Entre 6 et 10 heures.

c. J’ai accouché au restaurant/sur le trottoir/à la Poste.

d. La réponse d.

Vous avez répondu à toutes les questions ? Passons donc aux résultats…

Si vous avez une majorité de a, vous pouvez probablement attendre d’avoir envie de pousser pour vous mettre en route.

Si vous avez une majorité de b, bonne chance pour savoir quand partir, vous avez à peu près autant de probabilité d’arriver beaucoup trop tôt que d’accoucher en route.

Si vous avez une majorité de c, allez à la maternité à 37 SA pour vous faire déclencher.

Si vous avez une majorité de d, vous devez arrêter de regarder cette vidéo en boucle.

Photo : C’est peut-être lui qui vous attend à la maternité (Joyeux Noël Clemys !).

Tagged as: , , , , , ,


« « Préc. Prasavpurvé    |     Suiv. Le Poussin de Schrödinger » »

82 Commentaires »

  1. @Isabelle95, ce n’est pas à eux de te trouver une solution, non? puisque la decision vient de la mater où était rattachéecla SF

    Répondre

  2. @Isabelle95, pas cool du tout pour être zen cette nouvelle! Bon, saches que si tu te pointes en maternité, ils ne peuvent pas te renvoyer… ou alors paris c’est la zone 😯 (sur toulouse c’est possible)
    Et puis bébé a le temps de se retourner, demande lui, aies confiance….

    Répondre

  3. @Charlinette, ah mais je n’ai pas peur de ne pas savoir accoucher (j’ai fait une fois, je devrais bien pouvoir refaire), juste de douiller ma race et de péter un boulon :mrgreen: 🙄

    Répondre

    cyannNo Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, je crois qu’il ne faut pas se leurrer: ça fait mal ( les 2 fois j’ai eu 1 moment où la douleur m’a fait deconnecter: j’ai cru que jamais j’allais y arriver. Et pour le 1er j’ai eu la peri)
    la bonne nouvelle c’est qu’on en redemande. Je reve d’accoucher 1 3eme fois, comme quoi je dois etre maso.
    le papa n’est pas chaud mais je compte bien le travailler « au corps 😉 « 

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @cyann, non mais je pense que je vais survivre (et sans doute en redemander ??) mais le passage en lui-même j’appréhende quand même 😳

    Répondre

    cyannNo Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, normal 😉

    Répondre

    CharlinetteNo Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, normal oui.. moi aussi je flippais plus du passage du bébé que des contractions…. au final quand j’ai senti que bébé arrivait sur le périnée (ça « brulait »), les sages femmes m’ont guidée et j’étais trop contente d’en finir : résultat, je ne flippais plus du tout! et oui les contractions ça fait mal mais bon tu as le droit d’insulter, injurier, hurler et tout et tout :mrgreen: et profites vraiment des temps de repos entre 2 contractions (moi par moment je m’endormais carrément!).

    Répondre

  4. @Nashii, ah Karev, maintenant que Clemys nous a dévoilé qu’il avait 40 ans et 5 enfants, finalement je trouve qu’il fait plutôt jeune !
    (et tant mieux pour le questionnaire, j’avais peur d’être la seule que ça fasse rire… 🙄 )

    Répondre

    cyannNo Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, au debut je me demandais qu’est ce que c’etait cette histoire de reponse d. aprés j’ai vu la video, j’etais morte de rire 😀

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @cyann, oui c’est un peu private joke mais j’adore ce sketch 😆

    Répondre

  5. @La poule pondeuse, on a aussi hesite… seuls les tres proches etaient au courant…(papa maman et meilleure copine)

    By the way, episodes trouves, je commence la saison 2.. trop tard, je suis accro… Dr Shepperd!!!!!!! 😳

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Charlotte, aaaah McDreamy….

    Répondre

    cyannNo Gravatar a répondu :

    @Charlotte, j’ai été degoutée comme ma belle mere gardait number one. j’ai eu le beau pere et le beau frere qui ont campé à la mater. Trop contente!! 👿

    Répondre

  6. @Charlotte,^pour mes 2 accouchements en fait j’ai vraiment eu mal, une fois que la poche des eaux s’est percée. heureusement pour la 2nde ça a été fait au moment de l’expulsion par la SF;

    Répondre

  7. @Ficelle, Pour mon 2ème, j’ai accouché dans le parking de mon immeuble après seulement 1h15 de contractions !!!

    Répondre

    BéatriceNo Gravatar a répondu :

    @Isabelle95, arghh 😉

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Isabelle95, le parking c’est pas glop. Ceci dit moi je rêve d’accoucher trop vite pour ne pas avoir le temps de me poser de questions 😳

    Répondre

  8. je crevais de faim et j’allais prendre l’apéritif (sans alcool) lorsque j’ai perdu les eaux, un soir, près de la date prévue pour l’accouchement de notre 1er enfant. J’entends encore mon mari appeler l’hôpital (tout proche) : « ouvrez les portes, j’arrive avec une femme qui va accoucher » :o)) Notre enfant est né le lendemain … midi ! (donc le garde avait 16 h devant lui pour ouvrir les grilles de l’hosto ;o)) Le + dur est qu’on m’a dit en arrivant le soir de ne rien manger, j’avais perdu les eaux, gna gna gna et j’avais des contractions grrrr … car je n’ai eu droit qu’à un repas le lendemain après midi (des lasagnes ;o)) soit environ 20 heures sans rien manger, quand on a bon appétit c’est dur dur ! ^^

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @emelire, ha ha ton mari avait peut-être regardé trop de films 😆 Bon sérieusement ça a pas du être drôle d’attendre tout ce temps, moi je crois qu’après avoir accouché (à 5h30) j’ai du demander au moins 5 fois si je serai à temps dans ma chambre pour avoir le petit déj…

    Répondre

  9. Merciiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!!!!!!! 😎

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Clemys, 😉

    Répondre

  10. Alors moi aussi je fais partie des 10% avec rupture de la poche anticipée (décidément, ça fait beaucoup!)… et des 1% de souhait d’accouchement à domicile (pour poussin n°2)… Autant dire que pour moi, la question c’était plutôt « quand appeler la sage femme? »
    J’ai commencé à perdre les eaux dans la nuit du samedi au dimanche, sans être bien sûr que c’était ça (fissure, et à 38 SA). J’ai appelé ma SF le dimanche au petit matin et… je n’ai pas réussi à la joindre (pas au bureau évidemment, pas chez elle non plus, et portable hors zone de couverture… arghh!). Et forcément, j’ai traîné le plus possible chez moi, en espérant réussir à la joindre… tout en demandant au coq de préparer fissa une valise au cas où… on avait même pas de couches (heureusement le spar en face était ouvert). Jusqu’au moment où j’ai dit au coq, là, il faut y aller!! Résultat: 1/2 h de martyre dans la voiture (je regardais chaque parking que l’on croisait en me demandant s’il ne faudrait pas mieux s’arrêter là!), arrivée à la mater à dilatation complète, expulsion dans la foulée, pas de péri ni rien et ça c’était bien! A part la voiture, j’ai adoré mon accouchement, l’intensité des sensations, même si finalement j’ai été surprise par la rapidité avec laquelle est sortie ma merveilleuse poussine (ça se dit?). J’ai tellement attendu la SF que je ne l’ai pas attendue, elle.
    Et maintenant… je rêve toujours d’un accouchement à domicile… mais pas envie d’un autre poussin, alors…

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @dafodil, pas cool la SF qui avait pas de réseau ! et elle avait pas de back-up ? (la mienne est dans un groupe avec d’autres si jamais, je peux en appeler une autre en cas de non disponibilité)

    Répondre

    Anonyme a répondu :

    @La poule pondeuse, et non… Elle a bien une collègue, que j’ai appelée, mais qui ne faisait pas d’AAD, et qui n’a pas su me dire où me joindre. C’est d’autant plus rageant qu’à peine une 1/2 heure après mon accouchement, elle appelait à la maison. Elle avait finalement eu mes messages… Elle est passée me voir le jour même à la mater, et m’a fait toutes les suites de couches à la maison, dès le lendemain.
    Depuis, je crois qu’elle donne les numéros de là où elle va… mais là on n’imaginais pas ça, j’avais quand même 3 semaines 1/2 d’avance!

    Je ne lui en veux pas du tout du tout, même si j’ai toujours des regrets…

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @dafodil, effectivement c’est la faute à pas de chance, mais je comprends que ça te reste un peu en travers de la gorge.

    Répondre

  11. ;o) lol comme j’ai accouché un peu avant midi, le temps de remonter dans ma chambre l’heure du repas était … terminée ! j’ai eu trop peur là !!! 🙁 mais on a eu pitié de moi et j’ai pas eu à demander (j’suis trop timide et j’étais un peu secouée après) … on m’a apporté un plateau :mrgreen:

    Répondre

  12. Hello la compagnie… Contractions cette nuit pendant deux heures toutes les dix minutes (du genre de celles qui réveillent) et là, plus grand chose (une ou deux par heure)… Un pronostic? ça peut durer combien de jours ce petit jeu?? 😕

    Répondre

    FleurNo Gravatar a répondu :

    @Ficelle, pour moi ça a duré… un mois! (sans compter les 4 mois de contractions fréquentes régulières…)
    mais bon, à ton terme, je peux jouer Madame Irma et t’assurer que ça durera moins longtemps que pour moi!
    Courage!

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Ficelle, ici quasi une semaine de contractions rapprochées dès que je marchais/faisais un effort, qui s’arrêtaient dès que je m’asseyais. Et ça n’est vraiment monté en puissance qu’après le décollement de membranes (+ les trucs vaudous de la sage-femme 😆 ), ce qui fait que j’ai tendance à y voir une relation de cause à effet même si ça n’est peut-être qu’une coïncidence…

    Répondre

    FicelleNo Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, ce soir toujours RAS (la journée a été assez pénible / du mal à marcher… deux contractions par heure mais pas de celles qui font boucler son sac et surtout début de perte de bouchon muqueux) Bon, paraît qu’on peut perdre le bouchon une semaine à l’avance mais là, je ne m’y vois pas trop dans une semaine… 🙄 La suite au prochain épisode 🙄 🙄

    Répondre

  13. J’aime
    (comment ça je devrais arrêter Facebook ?)
    Ah c’est bien c’est clair………je me sens mieux….!

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Renarde, tant mieux !

    Répondre

Leave a Reply


« « Préc. Prasavpurvé    |     Suiv. Le Poussin de Schrödinger » »