Petit Papa Noël

le_pere_noel_est_une_ordure Vous n’avez pas pu y échapper : les décorations sortent, les catalogues de jouets vous envahissent… pas de doute, Noël approche. Avec un Poussin de presque 2 ans 1/2 se pose pour la première fois la question du Père Noël : que faire ? que dire ? que faire croire ? Avant de creuser un peu plus la question, j’aimerais d’abord évacuer tout de suite un faux débat : non le Père Noël n’est pas une invention de Coca-Cola et de la société de consommation, c’est au contraire une tradition ancienne liée à St Nicolas, ce qui n’empêche pas bien sûr qu’il ait été largement récupéré par la suite à des fins plus ou moins glorieuses. Dans l’Est et le Nord de la France (et de l’Europe), on fête d’ailleurs encore St Nicolas (le 6 décembre), qui apporte les cadeaux à la place/en plus du vieux barbu. Si vous voulez en savoir plus sur l’histoire du père Noël et sur la vraisemblance scientifique de son existence, allez lire ce texte. Par ailleurs, je n’oublie pas que Noël est à la base une fête chrétienne, mais il ne s’agit pas ici de débattre de la compatibilité entre le petit Jésus et papa Noël. N’étant pas très religieuse moi-même, je n’ai ni l’envie ni la légitimité pour me lancer dans un tel débat. Enfin ce billet n’a bien sûr pas vocation à trancher sur la question ou à juger telle ou telle façon de voir et de faire les choses, il me semble que c’est quelque chose de très personnel, lié à nos envies et à nos traditions familiales ; chacun aura suffisamment à faire avec sa famille et sa belle-famille pour trouver une solution qui convienne à tout le monde sans qu’on n’ait besoin d’en rajouter ici. Je voudrais simplement partager avec vous quelques questionnements que j’ai sur le sujet.

Revenons donc à nos rennes. J’avoue tout de suite : je n’ai pas très envie de me lancer dans la mythologie père-noëlesque. Je trouve ça un peu dommage de faire croire que les cadeaux tombent du ciel, et bien plus conforme à ma vision de l’esprit de Noël d’en identifier clairement le donateur. Que tout cela lui donne à son tour l’envie de faire des cadeaux (en proportion avec ses moyens bien sûr) aux personnes qu’il aime. En bonne Gordonophile je ne suis pas spécialement fana non plus du chantage aux cadeaux, d’autant plus qu’allez expliquer ensuite à Mamie que finalement l’enfant n’ayant pas été sage elle peut remballer sa belle boîte de Legos jusqu’à l’année prochaine… Je n’ai aucune envie d’emmener le Poussin se faire prendre en photo avec le père Noël du centre commercial, ni que quelqu’un de la famille se déguise pour l’occasion (et le premier qui suggère qu’avec ma bedaine et ma démarche de pingouin je tiendrais idéalement le rôle s’en prend une). Ecrire la lettre au père Noël, pfff. De toute façon d’ici à ce qu’il puisse l’écrire lui-même il n’y croira plus. Ce qui est une autre facette du problème : comment le prendra-t-il quand il découvrira que le père Noël n’existe pas ? Surtout si c’est un petit camarade qui ne prend pas de pincettes…

Ceci dit on ne peut pas non plus faire abstraction du père Noël, sans compter qu’à l’école si c’est justement le seul qui fait la morale à tout le monde « Papa Noël n’existe pas » il ne va pas se faire que des amis… Peut-être qu’on va tenter une voie un peu médiane, où on parle du père Noël comme d’une belle histoire, d’une légende, à laquelle on peut croire si on en a envie. Sans compter qu’on ne fête pas Noël tout seul et qu’il est quasi certain qu’il y aura quelqu’un dans la famille qui voudra faire autrement. Et bien sûr, qu’on soit chrétien ou pas, pratiquant ou pas, il me semble difficile de faire l’impasse sur l’histoire du petit Jésus, pour le coup je crois que sans ça Noël perd un peu son sens. Personnellement, avec les mariages-enterrements-baptêmes, la messe de Noël est la seule à laquelle j’aille car pour moi c’est une partie indissociable de cette fête. Et j’y emmène les enfants (tant qu’ils ne protestent pas trop… on verra dans quelques années quand ils préfèreront un scooter…). Pas forcément pour qu’ils y croient, mais plutôt pour qu’ils comprennent le sens et l’origine de cette fête (bon y en a minimum un qui va pas suivre grand choses du fond de sa poche des eaux cette année mais de toute façon j’aurais du mal à y aller sans lui).

Et vous, c’est quoi votre façon de fêter Noël ?

Tags: , , ,

154 Responses to “Petit Papa Noël”

  1. Ficelle dit :

    @opale, je suis sur la même longueur d’onde que toi (sauf pour la tonne de cadeaux 😳 😉 )! Noël=une ambiance+une occasion de se retrouver ensemble, de bien bouffer, de se faire plaisir…

  2. Suzie dit :

    Tiens, une idée en voyant mes enfants jouer ce soir. Pour celles qui se demandent quoi mettre au pied du sapin, je vous suggère des Kapla : le jouet qui réunit tous les enfants du plus petit au plus grand. C’est en bois, ça ne fait pas de bruit, ça fait jouer l’imagination… et ça sert à tout faire : des routes, des châteaux, des petits objets pour jouer à la marchande, des tours, à tout quoi. 😆

  3. Anonyme dit :

    Comme Suzie !! 😳 c’est Béatrice

  4. Anonyme dit :

    @Suzie, Je confirme, c’est super. J’en ai à l’école, les gamins adorent faire des tours aussi grandes qu’eux 😉 (et aussi les faire tomber en enlevant le kapla qui est tout en bas :mrgreen:
    😳 c’est encore Béatrice

  5. Suzie dit :

    @toutes, grâce à cette discussion de la basse-cour, cette année nous allons fêter Noël chez nous avec nos enfants le 24 au soir. Et pour la première fois, nos enfants vont ouvrir leurs paquets au pied du sapin de la maison. Le Coq et moi avons décidé de ne pas aller chez les parents dès le 24, mais seulement le 25 pour le déjeuner. Et de fêter Noël, avec l’autre famille, le we qui suit. Bon, c’est un début, non ? Nous allons emmener nos enfants au spectacle l’après-midi du 24/12, puis à la messe de Noël, nous concocter un bon petit repas de fête et manger les biscuits de Noël que nous aurons fait en famille le matin. Trop classe 😀

  6. Clemys dit :

    @Suzie, nous aussi, grâce à cette discussion, j’ai abordé le sujet avec mon Coq et lui ai dit que je voulais créer nos propres traditions de Noël, et justement faire ce qui m’a manqué enfant. Ce n’est donc pas tant pour le poussin, que pour moi 😉 Une façon de tourner la page… Bref, on est arrivé à la même conclusion que vous :mrgreen: , le 24 que nous, le 25 et la semaine qui suit chez les familles. Après je sais pas trop ce qu’on va faire de spécial le 24 pour un poussin d’un an, mais on est à Paris ! Tout existe, même les concerts pour bébé 😆

  7. Béatrice dit :

    @Suzie, Pour nous aussi, ça sera le 24 à la maison entre nous, et sûrement la messe de minuit. Et le 25 (après le culte de Noël – ben oui, une catho et un protestant = 2 cérémonies religieuses … bon ok, ça ne nous dérange pas :mrgreen: ) nos deux familles sont invitées chez nous à s’extasier sur P’tit Mec N°4 qui fêtera son premier Noël (en espérant qu’il n’ait pas démonté le sapin avant 😆 )

  8. pâte a crêpe dit :

    @Suzie, C’est vraiment ce dont j’ai envie aussi!!!Mon Noël! Si on adoré le Noël de ses parents il est normal de vouloir que nos enfants adorent le notre! Bon, les circonstances familiales ne vont pas rendre cela possible cette année mais je prépare déjà mon discours pour l’année prochaine!
    Et pour Clemys, je trouve que c’est une super idée pour t’approprier cette fête qui peut être vraiment chouette pour tous!

  9. Ficelle dit :

    @Suzie, tu me donnes des idées là! Depuis que cette discussion est lancée, je peste de devoir me plier (et ma fille avec) au Noël que ma belle-sœur organise pour SES enfants selon ses choix (père Noël, lecture de la bible, etc…). Mais je n’ai pas pensé une seconde à proposer un Noël entre nous à mon homme 🙄 C’est une excellente idée!! Merci! Je reviens vers vous avec sa réponse…

  10. @Suzie, le vent de la révolte de Noël souffle sur la basse-cour ! 😆
    Super en tout cas pour vous toutes si vous pouvez mettre en place VOTRE Noël !

  11. Suzie dit :

    @La poule pondeuse, Et bien, merci la Poule d’avoir fait réfléchir chacune sur ce qu’elle souhaitait pour elle et sa « petite » famille. Donc, j’ai annoncé notre décision à ma soeur ce matin. Elle a dit qu’elle était un peu déçue et que ces enfants n’auraient pas de cousins pour ouvrir les paquets chez nos parents, mais qu’elle nous comprenait et que si, elle se trouvait dans la même situation que nous, elle aurait été la première à faire pareil !! Yes 😛 Bon, euh, maintenant, je dois aussi en parler à mes parents… gloups 😕

  12. Béatrice dit :

    Ben moi j’ai causé à mes parents ce matin du 24 et du 25/12, et mon père a répondu que ça tombait bien! Comme mon frère et ma soeur sont dans leur belle famille, il voulait savoir ce que nous avions prévu parce qu’il a envie d’emmener ma mère à la messe de minuit à Notre Dame à Paris (vive le TGV !!) + les vitrines des grands magasins + nuit d’hôtel 😆

  13. Ficelle dit :

    Bon ben chez moi, la révolte de Noël a pris des allures de bataille rangée 😕 Mais l’idée va faire son chemin… Je ne perds pas espoir d’avoir un Noël qui NOUS ressemble… l’année prochaine? 🙄

  14. sophie dit :

    J’ai aussi téléphoné à mes parents pour mettre en place 2-3 petites choses (comme : un cadeau c’est suffisant…), j’en ai pris plein la tête, mais ça c’est comme d’habitude 👿 . En tout cas merci à la Poule et à toutes pour cette émulation !

  15. Clemys dit :

    @sophie, 🙄 Bon courage ! On est les plus fortes ! :mrgreen:

  16. suzie dit :

    @sophie, Allez, courage !! On va toutes y arriver à ce qu’on veut 😆

  17. suzie dit :

    Juste une question : pourquoi à notre âge et vu nos situations familiales, on n’arrive pas à se détacher de nos parents à ce point-là ? ❓ J’ai le sentiment que mes parents n’ont pas vécu cela avec leurs propres parents 🙄 C’est une question de génération ?? Nos enfants seront-ils tous des Tanguy ? 😕

  18. Clemys dit :

    @suzie, quand je vois comment ma mère était avec ma grand-mère, je me trouve plutôt HYPER détachée :mrgreen: Non t’inquiète, on est tellement attaché à nos poussins, ils auront qu’une envie : partir ! et nous, on sera contente, on en aura profité au bon moment, cad bébé et enfant. Parce que mère poule d’un jeune adulte, hummm, je ne m’y vois pas 😉

  19. @sophie, début 2010 je fais un billet concours du meilleur Noël, histoire de pimenter un peu l’émulation 😆 :mrgreen:

  20. Fleur dit :

    @suzie, tu peux éventuellement trouver d’autres réponses dans les bouquins d’Alice Miller…
    et suis pas sûre que nos parents aient été plus détachés (mes parents ont fait deux fête de mariage : une en présence de ma grand mère maternelle, l’autre en présence de la nouvelle femme de mon grand-père maternel… si c’est pas de la dépendance, ça…).

  21. Béatrice dit :

    @La poule pondeuse, Un florilège des meilleurs moments, histoire de se donner des idées pour l’an prochain (faut s’y prendre tôt :mrgreen: )

  22. pâte a crêpe dit :

    @celles qui ont des doigts de fées et beaucoup de patience:

    http://leonpasurlesmurs.canalblog.com/archives/2009/11/11/15724389.html

    Je suis admirative et retourne à mon calendrier Kinder! 😆

  23. pâte a crêpe dit :

    @pâte a crêpe, à moi même donc, j’avais pas vu, ce lien est dans la liste Google reader à droite…. 😳

  24. Jouls dit :

    Merci la Poule de lancer ce sujet qui donne matière à de belles discussions. C’est rare que je commente, mais là ça me donne envie.
    Pour ma part, j’ai cru au Père Noël le temps d’un Noël, j’avais 5 ans, parce que l’histoire que me racontait une copine me plaisait bien. Mais j’avais décidé d’y croire. Mes parents, catholiques, ne nous avaient pas fait croire au Père Noël, mais nous avaient bien expliqué que le fait de se rassembler en famille et de s’offrir des cadeaux était une façon d’exprimer et de partager la joie que nous donnait la naissance de Jésus.
    Sur le Père Noël en particulier, je crois n’avoir jamais « déniaisé » et donc attristé aucun de mes camarades. Je n’y croyais pas, eux y croyaient, c’était tout. Et d’autres enfants, qui n’avaient pourtant pas spécialement d’éducation religieuse, étaient beaucoup moins tendres que moi.

    Donc j’aime bien, chère Poule, ta manière de présenter les choses, je trouve cela assez équilibré. Ma fille n’aura que 3 mois 1/2 à Noël, elle est encore loin de tout ça. Mais je sais que nous ne lui parlerons pas du Père Noël, mais lui apprendrons à respecter le fait que d’autres enfants y croient.

    Pour nous comme pour nos parents, Noël est une des fêtes centrales de notre foi: Dieu se fait tout-petit, enfant, vulnérable, pour nous sauver (et le fait qu’Il ait été comme cette petite crevette qui dort en ce moment sur mes genoux c’est… waouh!). C’est un très grand motif de joie, et c’est pour célébrer cette joie que nous nous offrons des cadeaux et que nous nous réunissons. C’est cela que nous voulons transmettre à notre fille, et aux suivants. Et c’est aussi pour cela que nous espérons bien limiter le nombre de cadeaux, pour que nous puissions rester centrés sur l’Essentiel. C’est ce qui fait aussi, comme tu dis, que nos enfants comprennent que les cadeaux ne tombent pas du ciel, et qu’ils développent à leur tour leur générosité.

    Il y a aussi un autre aspect de Noël: c’est une fête de famille, mais où de très nombreuses personnes restent seules (personnes âgées, pauvres, prisonniers…) et ne peuvent partager cette joie, alors que c’est précisément parmi les pauvres que Jésus est né, et pour les plus petits, ceux que la société considère comme quantité négligeable, qu’Il est venu d’abord. Mes parents recevaient toujours pour Noël une personne seule (une personne âgée dont la famille est loin, un oncle ou une tante dont les enfants sont chez leur autre parent…), et j’aimerais bien, lorsque ce sera possible, vivre Noël de façon similaire avec ma propre famille: avec des SDF, ou des prisonniers, ou des personnes seules…

    Voilà ma petite contribution…

  25. Jouls dit :

    @La poule pondeuse,
    Tout à fait d’accord. Et précisément, comme ils y croient, ils ne peuvent pas mettre ça sur le même plan que le Père Noël, car ils veulent (me semble-t-il) transmettre leur foi à leurs enfants.
    Alors s’ils ne font pas la différence entre les deux, un jour leurs enfants se diront: « Le Père Noël c’est de la légende, ok, mais alors Jésus aussi c’est du flan? » Et il me semble que des parents chrétiens, pour qui Jésus est une personne, vivante, n’ont pas envie que leurs enfants en arrivent à cette conclusion, ils ont envie qu’eux aussi connaissent cette personne.
    Hum, c’est clair ce que je dis?

  26. Jouls dit :

    @AnSo,
    Effectivement, il y a bien une part de légende dans le fait de célébrer Noël le 25 décembre, etc.
    En même temps, quelqu’un a dit dans les commentaire que Noël, c’était aussi le moment où les jours rallongeaient et que l’on fêtait ce retour de la lumière bien avant les chrétiens.
    C’est vrai, et c’est justement pour ça que les chrétiens ont choisi cette date, car pour eux c’est Jésus qui est la lumière… Alors même si tout le monde sait bien que Jésus n’est pas né le 25 décembre, et qu’il est même probablement né 6 ans avant l’année qu’on a retenue comme étant celle de sa naissance, fêter cette naissance au moment où les jours rallongent, c’était important comme symbole.

  27. suzie dit :

    @Jouls, je suis un peu surprise par ces commentaires qui laissent à penser qu’on ne peut pas croire au Père Noël et croire en Jésus. Je ne vois pas bien le rapport. Moi, j’ai été élevée dans la foi catholique et j’ai cru au Père Noël pendant 7 ans. Je n’ai jamais confondu la foi avec une croyance légendaire. Noêl est une fête religieuse ET une fête populaire. Les Chrétiens comme tu le dis ont choisi cette date parce qu’il y avait déjà une fête à ce moment-là. Croire au Père Noël ne rime pas forcèment avec tonnes de cadeaux qui « tombent du ciel », avec égoïsme et égocentrisme. Et puis, les enfants ne sont pas stupides à partir de 5-6 ans quand ils continuent à croire au Père Noël, c’est plus parce que ça leur plaît que parce qu’ils pensent qu’il existe vraiment. On peut croire au Père Noël, sans faire venir un gros bonhomme déguisé à sa table, on peut croire au Père Noêl et inviter une personne seule à partager son repas, on peut croire au Père Noël et célébrer la naissance de Jésus, on peut croire au Père Noêl et ne pas oublier la petite bougie sur la fenêtre pour ceux qui sont seuls,… De même que l’on peut aussi très bien exprimer l’amour, le partage et la solidarité au moment de Noël sans croire en Jésus (ni au Père Noël, d’ailleurs :mrgreen: ).

  28. Angele dit :

    Je rejoins plusieurs d’entre vous.
    Pour moi, Noël est avant tout une fête familiale, une fête de partage et une fête d’amour.
    On se retrouve autour d’une table, autour d’un sapin avec ceux qu’on aime.

    Il est vrai que j’aime le côté magique, conte de fée du père noël. Je ne sais pas trop encore comment en parler à mon fils. Il n’a pas 2 ans. Il sait qui sait puisqu’il le reconnait dans les livres ou à la télé, mais je ne crois pas qu’il comprenne le principe.

    Je pense lui présenter avec un livre racontant l’histoire du père noël et surtout je vais essayer de ne pas trop en rajouter. Quand je dis essayer, c’est que mon fils est gardé par ma belle-mère et elle a déjà commencé à lui raconter que le père noël ramène des cadeaux aux enfants sages 😈 je n’aurais pas souhaité commencer par ça.
    Ah la famille 🙄
    Ca n’enlève au rien au fait que je l’adore. Vivement Noël :mrgreen:

  29. Jouls dit :

    @suzie,
    – Sur le Père Noël et Jésus: je ne dis pas qu’on ne peut pas croire en les 2 à la fois. Simplement, il me semble que le Père Noël est avant tout le bonhomme qui distribue des cadeaux (même dépouillé de l’aspect commercial). Or pour nous, Noël, ce n’est pas d’abord cela, c’est d’abord la fête de la naissance du Christ. C’est pourquoi nous faisons le choix de ne pas parler du Père Noël à nos enfants, parce que pour nous, ce n’est pas vraiment ce qui compte dans Noël. Et comme tu dis, les enfants ne sont pas stupides, c’est pourquoi j’aime bien l’idée de la Poule de leur expliquer que le Père Noël est une légende, une belle légende même, que l’on peut y croire si on en a envie, et surtout que l’on doit respecter ceux qui y croient. Donc le jour où un de mes enfants (enfin, ma fille pour l’instant, je n’ai qu’un enfant) me dira qu’il y croit, je ne lui dirai pas « Malheureuse, mais ce sont des carabistouilles tout ça, va vite le dire à tes petits camarades! »
    Le deuxième aspect, c’est que pour moi en tant que maman chrétienne (j’ai bien dit « pour moi »), le Père Noël est bien une légende, en revanche, la naissance de Jésus n’en est pas une. Et je n’aurais pas envie que les deux soient sur le même plan.

    – Sur le partage, la solidarité et l’attention aux personnes seules: cela n’a effectivement aucun rapport avec le fait de croire ou non au Père Noël. Il me semblait que la discussion ne tournait pas seulement autour du gros bonhomme barbu, mais de Noël en général, et c’est pour cela que j’ai voulu évoquer cet aspect qui me semblait important. Donc pardon si je me suis mal fait comprendre, c’est un sujet qui est complètement indépendant de la question du Père Noël, même si je l’ai mis dans le même commentaire.

  30. suzie dit :

    @Jouls, 😉

  31. sophie dit :

    @suzie, c’est peut être aussi eux (nos parents) qui ont du mal à se détacher de nous, de leur rôles d’ « omniscients » : « je sais ce qui est bon pour toi, je suis ta mère ! » , « Ta vraie famille, c’est nous ! » (=ton bonhomme c’est rien qu’un vilain pas beau qui t’a enlevé à l’affection des tiens pour te retenir prisonnier à coup de bébés … 🙄 ) 😉 😥

  32. Miss ravenne dit :

    @Clemys, pour le coup d' »imposer le cadeau unique par couple », on a vite trouvé pour être entendus…on a renvoyé les cadeaux supplémentaires à l’envoyeur, la belle-mère pour ne pas la nommer…et on a eu la paix ensuite ! vache comme initiative, mais tellement efficace !!! et on l’a raconté aux autres, histoires qu’ils soient bien prévenus qu’on est « cap »…
    Maintenant, moi quand on ne m’impose pas UN SEUL cadeau, ben j’aime bien en faire plusieurs, surtout aux enfants… 😳
    claire

  33. Fleur dit :

    @Miss ravenne, moi je n’impose rien 😉
    mais j’ai bien compris que c’est UN jouet plus éventuellement UN Vêtement et UN livre! je fais juste l’impasse sur le vêtement…

  34. @suzie, moi c’est le contraire, j’ai l’impression parfois que mes parents trouvent pas ça super prioritaire de fêter Noël ensemble… 🙄

  35. @Jouls, merci pour l’éclairage sur l’équilibre catho/papa Noël !

  36. @Angele, rraaaaaaaah les belles-mères, on pourrait en discuter des heures :mrgreen:

  37. @Miss ravenne, pas mal la tactique ! je crois pas que j’oserais 😳

  38. Dafodil dit :

    Ici, j’ai toujours dit à mes enfants « on raconte que … ». Je fais la même chose pour la petite souris, le marchand de sable…
    Les grands (9 et 7 ans) n’y croient plus mais justement, c’est intéressant aussi, ils se sentent mis dans la confidence et se souviennent qu’ils ont aimé y croire et que les petits cousins (et la petite soeur de 16 mois, maintenant) aiment ça aussi. Et qu’ils peuvent eux aussi faire des cadeaux.
    Personnellement j’adore faire des cadeaux! Aux enfants mais aussi aux adultes. Avec du fait maison si possible (mais pas cette année, pas le temps)

    La difficulté chez nous, c’est aussi la recomposition. Donc nos grands passent Noël avec nous 1 fois sur 2, et avec leur autre parent l’autre année. L’année avec nous c’est chez mes BP, car mes propres parents (eux mêmes divorcés, je ne sais pas si vous suivez!) ne fêtent plus Noël depuis bien bien longtemps.

    Cette année c’est une année sans grands, mon homme travaille (dans un foyer d’handicapés mentaux), je vais me retrouver toute seule avec ma petite et je me demande bien ce que je vais faire. J’ai quand même envie de marquer le coup!

    Et sinon, le grand souvenir de Noël, pour moi, c’était la fête organisée par ma grand-mère en janvier (elle était plus sûre de réunir ses 11 enfants et sa trentaine de petits enfants). On y retrouvait tous nos cousins, on jouait, on dansait, on dormait tête-bêche car il n’y avait pas assez de lits… c’était super! Elle est morte pendant que j’étais enceinte de ma grande fille, je suis bien triste que mes enfants n’aient pas vécu ces grands moments!

  39. @Dafodil, tu n’as personne chez qui t’incruster ? dans ta famille ou celle de ton homme ? (et pour ta grand-mère peut-être que tu pourras recréer ça pour tes enfants ou tes petits-enfants un jour ?)

  40. Dafodil dit :

    @La poule pondeuse, merci de ton intérêt. Ne t’inquiètes pas, je vais me débrouiller pour vivre un chouette moment !

  41. @Nanne, merci ! et welcome back 😉

  42. Ficelle dit :

    C’est à mon tour d’avoir cette année une petite fille de presque 2 ans et demi qui, à la crèche notamment, entend parler de Père Noël toute la journée. J’étais catégorique au départ: pas de ça chez nous. Et puis, je me rends compte qu’on est un peu prisonnier d’un mythe qui prend trop de place. Impossible donc pour nous de faire abstraction. Je ne me cache donc pas d’elle pour parler achat de cadeaux de Noël mais je n’ai pas le cœur de lui dire « c’est maman qui a mis les cadeaux sous le sapin pour toi ». Je crois que je ne vais… rien dire. Et vous? Au final, ça donne quoi?
    NB: J’ai quand même expliquer à Miss A. que c’était le cuisinier de la crèche qui était caché sous le costume de Père Noël à la fête de fin d’année.

  43. sophie dit :

    @Ficelle, ici c’est le Pere Noël qui amène les cadeaux avec les rennes et tout le tintouin, mais comme c’est le parents, grands-parents, tante et oncles … qui ont commandé les cadeaux au Pere Noel, on doit se dire tous MERCI. ça fait aussi a peu près 2 mois, que quand ma Puce n’est pas sage, je lui dit que le Pere Noel va lui apporter des cailloux… :mrgreen: bon je n’abuse pas non plus ce n’est pas super efficace …
    En tout cas Joyeux Noël à la Poule et à toute la Basse-cour !

  44. Anne Cé dit :

    @Ficelle, ici aussi on a entendu parler du Père Noël par la voisine, les copains… mais nous tenons bon ! je reste sur ma position : « on raconte que… »

    ma puce m’a bien vue préparer les cadeaux, en préparer un pour sa nounou, du coup je lui ai aussi proposé de lui faire un dessin et nous avons donné le cadeau ensemble. elle était ravie et d’ailleurs depuis, elle joue à préparer et à nous offrir des cadeaux ! (c’est parfait comme entraînement, y’a plus qu’à lui donner un peu d’argent de poche, histoire de mettre en pratique ! :mrgreen: )

  45. opale dit :

    @Ficelle, moi aussi, je me dis pas très envie de lui faire croire à ce gros bonhomme rouge qui pousse à la consommation !
    On verra bien, elle n’a que 8 mois aujourd’hui donc encore au moins un autre Noël pour réfléchir à cela, d’autant que le coq et moi, on est pas trop d’accord sur cette histoire de père Noël en fait !!

  46. pâte à crêpe dit :

    @Ficelle, ici on garde le cap « on joue au Père Noël les uns pour les autres » et les beaux enfants sont tous excités à l’idée de se réveiller la nuit pour déposer nos cadeaux au pied du sapin… Ca va être sport la nuit de Noël!

  47. @Ficelle, ahem. Ici ma position n’a pas vraiment changé, mais Pouss1 va à l’école. Je me contenterai de citer quelques extraits de dialogue :
    « Moi j’ai été sage alors le père Noël il va m’apporter des cadeaux »
    « Tu auras des cadeaux même si tu n’es pas sage, tu auras des cadeaux parce que tout le monde t’aime »
    « Oui mais moi j’ai été sage alors le père Noël va m’apporter des cadeaux »
    🙄 😆
    « Tu vois ça ? C’est le cadeau pour tonton »
    « Ah non y a que le père Noël qui fait des cadeaux »
    🙄 😆
    Je crois qu’il a vraiment envie d’y croire, je ne veux pas le marginaliser à l’école… mais pas non plus au point de jouer le grand jeu et puis je vais continuer à semer un peu le doute. Bref avant j’avais des principes et maintenant… j’ai le père Noël 😆 😆

  48. rysy dit :

    @Ficelle,
    Voici encore un autre avis de la part de Claude Halmos (cf le message 28): http://www.france-info.com/chroniques-savoir-etre-2007-12-22-doit-on-croire-au-pere-noel-36943-81-138.html

    (sinon, moi j’ai bien écrit ma lettre au père Noel et j’ai déjà placé des chaussures immenses sous le sapin pour recevoir tous les cadeaux car comme Pouss1, j’ai été très sage cette année !) 😛

    Et puis, pour éviter la consommation, faites comme chez nous : le budget cadeau est bien plafonné et il est « interdit » de le dépasser. 🙂

  49. Anonyme dit :

    @Ficelle, Mon poussin n’a que 16 mois mais je « joue » déjà le jeu du père Noël (je n’achète pas devant lui et on attend tous le matin pour ouvrir les paquets). Je comprends bien le principe de ne pas raconter de gros mensonge et tout ça mais honnêtement je garde un super souvenir des années où j’y ai cru dur comme fer. Et puis comme nous sommes croyants, Noël c’est aussi la messe, la crèche, je tiens à ne pas réduire cela à un déballage sans âme. Bref, en fait je verrais en fonction de mon poussin, si il a envie d’y croire, combien de temps, si cela le fait rêver…ou pas !

    p.s: entendu dans le bus une petite fille qui disait à sa maman « oui x m’a dit que le père noel c’était pas vrai, mais il dit n’importe quoi. T’es bien trop pauvre maman pour m’acheter tous mes cadeaux »… :mrgreen: alys