Les nausées

luka Un des signes « sympathiques » de la grossesse particulièrement populaires chez les futures mamans (50 à 80% des femmes enceintes) : les nausées. J’ai déjà dit plusieurs fois sur ce blog tout le bien que je pensais de l’abruti qui a osé les qualifier de « matinales », et j’ajouterai juste qu’il mériterait de vivre une version adaptée du supplice de Sisyphe : vivre juste le premier trimestre de la grossesse et puis recommencer, encore et encore, pour l’éternité (*rire machiavélique*). Et même tarif pour l’inventeur du terme « signes sympathiques ». Pour ceux et celles qui ne visualisent pas bien, le premier trimestre est comme une sorte d’interminable gueule de bois, sauf qu’on n’a même pas la joie de la soirée bien arrosée de la veille (souvenez-vous de ce billet).

Personnellement, je milite pour qu’on soit mise en coma artificiel et nourrie par perfusion pendant le premier trimestre, parce que franchement il n’y a pas grand chose d’intéressant ou d’agréable : une fois la bonne surprise du test positif passée, reste à se traîner comme une loque toute la journée tout en tentant désespérément d’avoir l’air normal puisque souvent on ne veut pas encore l’annoncer (surtout au boulot). On a l’air ballonnée mais pas du tout enceinte, d’ailleurs on ne se sent pas enceinte, juste pas très bien. En prime on flippe de faire une fausse couche et on ne peut même pas se rassurer avec les mouvements du bébé (qu’on ne sent généralement pas avant 3-4 mois révolus). Qu’on nous réveille juste pour l’écho des 12 SA et puis après on se rendort jusque vers 3 mois – 3 mois 1/2. Ou au moins juste le 2ème mois, à qui je décerne sans hésitation la palme du mois le plus pourri des neuf. Bon je m’égare là… revenons à nos moutons.

En pratique, je ne pense pas qu’il y ait besoin de faire un dessin mais en gros les nausées de grossesse recouvrent différents symptômes : dégoûts, envie de vomir permanente, hauts-le-cœur, vomissements… Selon les femmes et les grossesses, on peut en ressentir plus ou moins (personnellement des nausées pour les deux grossesses mais très peu de vomissements par exemple). Dans certains cas, les vomissements peuvent être tellement fréquents qu’ils empêchent la femme de s’alimenter : on parle d’hyperemesis gravidarum, qui affecterait 0.3 à 2% des femmes enceintes. Cela conduit alors à une hospitalisation avec alimentation par intraveineuse. Cette pathologie peut être si violente que certaines femmes en arrivent à avorter d’un bébé qu’elles désiraient, en l’absence d’autre traitement. A toutes fins utiles, je signale le livre Beyond Morning Sickness d’Ashli McCall (que je n’ai pas lu…) consacré à cette pathologie, ainsi qu’une compilation de liens (en anglais) sur le sujet. Les nausées commencent généralement vers la fin du premier mois et peuvent s’arrêter brutalement à la fin du premier trimestre mais (moins fréquemment) se poursuivre plus tard voire jusqu’à la fin de la grossesse.

Comment lutter contre les nausées ? Malheureusement, l’approche médicale des « petits » maux de la grossesse en général et des nausées en particulier est encore empreinte de la misogynie paternaliste avec laquelle ils ont été historiquement abordés : encore un truc de bonne femme pour se rendre intéressante, de toute façon c’est psychosomatique (un peu comme les douleurs menstruelles). Si vous ajoutez à ça la crainte d’effets secondaires des médicaments sur le fœtus (d’autant plus que le premier trimestre est le plus sensible)… Le plus généralement, on prescrit des antiémétiques comme Vogalène, Motilium ou Primperan, ce n’est pas très glamour mais il vaut mieux les prendre en suppo (j’ai testé le Vogalène lyoc c’est juste infect). Et l’efficacité n’est pas garantie. Mais n’hésitez pas à réclamer à la personne qui vous suit de tester plusieurs médicaments, si le premier essayé ne marche pas. Dans d’autres pays on prescrit de la succinate de doxylamine (Donormyl en France) en combinaison avec la vitamine B6 (traitement recommandé par Fleur, fidèle de la basse-cour et trois grossesses hyperémétiques au compteur) : pourquoi ne pas en parler à la sage-femme ou au médecin ? Vous pouvez aussi vous en remettre aux médecines dites parallèles : acupuncture, ostéo, shiatsu etc. Attention aux huiles essentielles dont l’usage est fortement déconseillé pendant la grossesse (à voir avec un spécialiste). Enfin on trouve différents petits trucs :

  • manger quelque chose (biscotte, cracker ou autre) dès le réveil, avant même de se lever
  • manger régulièrement par petites quantités, ne pas attendre d’avoir trop faim
  • le gingembre aurait des propriétés antiémétiques : à prendre frais, en infusion, confit ou selon toute modalité qui vous paraît compatible avec votre estomac (pour les plus rétives il existe des capsules) ; le citron également (personnellement j’ai remplacé le thé que je ne supporte plus par une rondelle de citron dans de l’eau chaude avec éventuellement une pincée de gingembre en poudre, ça passe bien)
  • les aliments froids sentent moins fort (à part les fromages dégoulinants mais c’est interdit à cause de la listériose de toute façon) donc sont souvent mieux tolérés
  • le Coca est supposé être antivomitif (personnellement je ne supporte plus les boissons à bulles)
  • si on a du mal à boire (encore moi), privilégier les fruits et légumes très aqueux (ah la pastèque… mais pas évident de trouver un équivalent en hiver)

A mon avis, la meilleure façon de faire c’est de s’écouter : manger ce qui nous fait envie et éviter ce qui nous dégoûte. Même si ce qui nous fait envie est très atypique et traditionnellement écœurant. Et surtout si ça change tous les jours (c’est normal). Ca me rappelle la fois où j’ai supplié mon père de m’emmener manger un canard laqué au début de la grossesse du Poussin ; sa réponse : « Tu as la nausée et tu veux aller manger chinois ? Tu es vraiment enceinte. »

Évidemment, le plus probable est qu’aucun de tous ces trucs ne vous débarrassera vraiment des nausées, il faut donc apprendre à vivre avec (voir aussi l‘article de Maman travaille).

Autant que possible, éviter les situations les plus difficiles (odeurs désagréables, aliments répulsifs etc). Essayez d’avoir toujours sur vous quelques trucs à boire et à manger qui vous conviennent, en cas de petit creux impromptu (ignorer un petit creux en période de nausée se paye… cher…). Esclavagisez sans scrupule votre entourage pour obtenir satisfaction de vos envies : si vous pensez qu’un truc a des chances de ne pas retourner à l’envoyeur, il faut le tenter.

Si vous vomissez beaucoup, il faut anticiper. Lorsqu’un vomissement monte, on ne peut pas l’arrêter, on a donc très peu de temps si on veut conserver un minimum de dignité. Donc où que vous soyez essayez de repérer rapidement l’endroit le plus proche où vous pouvez vomir (toilettes, poubelle, plate-bande…). Pour les cas les plus difficiles, vous pouvez prévoir d’avoir sur vous un sac plastique (ou mieux, un sac à vomi de designer), et je vous recommande aussi un paquet de kleenex (faut-il que je vous raconte la fois où je suis sortie précipitamment d’un wagon de métro pour courir jusqu’à la poubelle sur le quai et où je n’avais sur moi qu’un seul mouchoir, entamé de surcroît ? un TRES grand moment de solitude) et un peu d’eau pour se rincer la bouche, voire des bonbons à la menthe (sauf s’ils vous incommodent, personnellement j’ai beaucoup de mal avec le dentifrice ces temps-ci). Pour info, j’ai constaté que les nausées sont pires quand je suis très fatiguée, en chute de tension ou que je suis malade (ce qui en général me fatigue et fait baisser ma tension, voir points précédents), mais ce n’est probablement pas le cas de tout le monde.

Ne vous inquiétez pas pour le bébé (sauf éventuellement si vous en êtes au point de l’hyperemesis), il est prioritaire sur vous et donc prendra tout ce dont il a besoin dans vos réserves. Si votre alimentation n’est pas très mangerbouger.fr, n’hésitez pas à prendre des compléments alimentaires pour éviter les carences en vitamines, oligo-éléments etc.

Pour info, les recommandations de la Société des obstétriciens et gynécologues canadiens : je suis assez impressionnée par leurs suggestions alimentaires qui s’éloignent largement des recommandations habituelles pour la grossesse (y a même de la limonade et des chips -croustilles en québecois), voilà des gens pragmatiques.

Pour vous remonter le moral :

  • Le fait d’avoir des nausées diminue de 30% le risque de fausse couche.
  • Les enfants dont la mère a eu des nausées lors de la grossesse ont en moyenne un QI plus élevé que les autres.
  • Rien de tel que les nausées pour perdre du poids ; alors qu’on vous bassine en permanence qu’il ne faut pas trop prendre de poids pendant la grossesse, voilà une façon de gérer le problème sans aucun effort de volonté.

Et vous, vous avez des trucs infaillibles ?

(Photo : on se sent mieux déjà, non ?)

Tags: , , , ,

164 Responses to “Les nausées”

  1. Béatrice dit :

    @La poule pondeuse, Euuuhhhhhh 😳

  2. @Stéphanie, à ta place je consulterais jusqu’à ce qu’on te trouve un traitement qui marche (cf le donormyl cité dans l’article) ! et ne serait-ce que pour avoir un arrêt de travail… faut pas jouer les wonder woman, franchement le temps que tu passe enceinte sur toute ta vie professionelle c’est peanuts (genre 18 mois sur 40 ans ou +) alors ça sert à rien de se pousser à bout.

  3. Stéphanie dit :

    Merci de vos réponses.
    C’est finalement ce que j’ai fait, je reviens de l’hôpital, ils m’ont fait une prise de sang, rien d’inquiétant les ions sont OK… Ils m’ont aussi dit que si je ne réussissais tjs pas à manger, ce n’était pas très grave, mais qu’il fallait que je boive.
    De coup je suis rassurée, et ils m’ont donné du primperan, pour le moment ça a l’air efficace.
    Un conseil supplémentaire glané sur place, rester au maximum au calme, pas de télé, pas de radio, ça amplifie grandement les nausées (ils n’ont pas parlé du blog de la poule pour celles qui peuvent rester assises ;-)).

    Voili voilou, en espérant que ça servira à d’autres. Et merci encore de vos réponses !

  4. @Stéphanie, tant mieux si le primperan marche : ce n’est pas parce que ni le bébé ni toi n’êtes en danger que tu n’as pas droit à chercher un traitement efficace !
    Repose-toi bien en attendant et bon courage pour ce passage pas très sympa.
    (ps : moi je surfe avec mon portable vautrée sur le canapé :mrgreen: )

  5. Mariette dit :

    @La poule pondeuse, Argl, j’ai lu l’article ! Est-ce que moi aussi je vais tomber (aïe, moi non plus j’aime pas cette expression !) enceinte… Attendez, je suis pas prète du tout là : je suis juste en train de profiter de mon loulou.

    En ce qui concerne les nausées, pour la première grossesse, c’était plutot comme un malaise de « trop faim » au reveil. Du coup déjeuner avant la pause pipi du matin comme je sais plus qui au dessus. Et pour la deuxième grossesse, je n’ai eu QUE 48h de nausées (où j’ai chercher dans tous les sens ce qu’on pouvait y faire : « et pourquoi au canada ils ont qqchose et pas nous ? », « et comment manger quand même, là j’ai trop la dalle ? », « et quel frigo je vais pouvoir emmener dans mon bureau pour avoir du coca bien frais en permanence ? », « et si je reprenait des compléments de vitamines comme pour la première grossesse, on sait jamais peut-être que c’est ça qui y a fait ! ») et j’ai développé une sympathie toute particulière pour les nauséeuses du premier trimestre (qu’avant je qualifiais limite de simulatrices !).
    Finalement ça s’est terminé par un apéro avec des potes ou je me suis dit « Rien à foutre, hors de question que je me prive : je mange tout et je pars vomir après’… et je suis plus jamais allée vomir de ma grossesse.

    Bravo à toutes celles qui y sont passé. Respect.

  6. Mariette dit :

    @Charlinette, Ouais voilà, c’est cette sensation que j’ai eu à la première grossesse… « Dès que l’estomac se vide un peu, besoin nauséeux de manger manger manger » …et dormir, dormir, dormir ! Je craignais un peu lors de la deuxième grossesse de ne pas pouvoir assumer ce besoin de pioncer 4 fois par jour avec ma puce… et pis finalement les symptomes n’ont pas du tout été les mêmes !

  7. Mariette dit :

    @La poule pondeuse, Je crois (mais je n’ai pas vérifié) que sympathique signifie « non pathologique », bref pas lié à une maladie ou à quelque chose de grave… Ce que les médecins ont raccourci en « qu’on n’a pas besoin de soigner » !!! Grrr.

  8. @Mariette, grrr aussi !

  9. Mariette dit :

    Tiens je viens de lire le tome 9 de Nana (un chôjô, bref un manga pour midinette, je vous le conseille il va sans dire, surtout à celles qui sont enceinte car les hormones aident bien à fondre un larme au moindre détail du scénario 😉 )
    … et pour faire passer les nausées, le gars allait acheter des pamplemousses pour les presser et les servir avec de l’eau gazeuse à sa nana…
    J’ai tout de suite penser à vous, les poules…

    Il semblerait que ce soit un classique au japon. A tester !

  10. @Mariette, maintenant ça va mieux mais je ne supportais plus les boissons gazeuses… et je ne digère pas le pamplemousse… donc pas pour moi !

  11. Ficelle dit :

    Bon, je relis avec une délectation toute particulière mon commentaire plus haut… Je viens de m’enfiler une crêpe au caramel à 8h, un bleu de Bresse ENTIER à 10 heures et trois pauv’ pâtes à midi, j’ai la nausée CONTINUELLEMENT et je vomis au moins une fois par jour (matin, soir, ça dépend…). Comme une longue gueule de bois qui dure…. (que quelques semaines j’espère). Mais comment (COMMENT????) ai-je pu oublier ces douces heures…? Voilà, c’est un peu mon coming out. Précoce, hein… mais je n’y tenais plus.

  12. Stéphanie dit :

    Félicitations ficelle !
    Et si ça ne s’améliore pas, n’hésite pas à tester le primperan, pour moi ça a été radical !

  13. Ioshi dit :

    @Ficelle, félicitations!

    J’espère que ce ne sera pas trop long! Mais pas de remède miracle ici…

  14. Mariette dit :

    @Ficelle, Dingue comme on oublie vite, c’pas !? Encore le syndrome du neurone unique ? Ou alors on va mettre ça sur le fait que la deuxième grossesse c’est pire !!! Ouais, va pour cette excuse ! 😉

  15. opale dit :

    @Charlinette, Bonjour, suis à 5 sg et grosses nausées depuis quelques jours.Je viens d’acheter cocculine à la pharma tout à l’heure et j’ai 1 question : combien en prenais-tu par jour et de façon régulière ou lorsque les nausées se manifestaient ?
    Merci pour ta réponse ou si d’autres futures mamans peuvent m’aider car je suis vraiment mal depuis 2 jours et c’est 1 peu chaud au boulot vu que je n’ai pas encore annoncé ma grossesse …
    A la poule : bravo pour ton blog, c’est toujours rassurant de lire les expériences des autres quand c’est le 1er BB !

    Merci à toutes les futures mamans pour vos témoignages !

  16. opale dit :

    @La poule pondeuse, Bravo, ce site est très sympa : je viens de lire l’article sur les nausées ( super bien écrit et drôle au passage )et j’ai hâte de découvrir le reste !
    Je reviendrai vite demander des conseils car je suis à 5SG et c’est le 1er BB pour moi !

  17. opale dit :

    @La poule pondeuse, Bravo pour ce blog, je viens de lire l’article
    sur les nausées ( drôle et bien écrit au passage ) et j’ai hâte de découvrir le reste de ton blog !
    Je reviendrai très vite car suis enceinte de 5 sg et c’est le 1er BB alors les témoignages des futures mamans vont bien aider j’en suis
    sûre !

  18. Béatrice dit :

    @Ficelle, Félicitations 😀
    Suis à ta dispo si tu veux des infos sur la super maternité proche de Framboisy où est né P’tit Mec N°4 ! (J’en viens d’ailleurs : stérilet bien en place, combiné à mon age 👿 = protection maxi. Merci mon gynéco pour cette charmante précision 😈 )

  19. @Ficelle, j’adore tes menus ! et puis encore félicitations (même si j’avais déjà eu le scoop en avant-première) 😀

  20. @opale, n’hésite pas, et puis même (et surtout) quand je ne suis pas dans le coin il y a plein d’autres poules qui traînent et qui ont un tas de bonnes idées pour les copines. 😀

  21. @opale, moi pas testé cocculine, peux pas t’aider sur le sujet, désolée. 🙄

  22. Ficelle dit :

    @La poule pondeuse, qu’est-ce que tu dis de mon menu d’avant-hier: crêpe à la confiture de noisette (8h), sandwich au jambon cru salade (10h30), riz (midi, j’ai fait l’impasse sur les coquilles saint-jaques…), demi saint-Félicien (14h30), galettes bretonnes (17h), pâtes (20h, impasse sur la sauce aux encornets…). Hum, heureusement que j’ai pas ma balance en vacances…

  23. Ficelle dit :

    @Béatrice, ohoh… je devine où c’était… Toute neuve, acupuncture, salles nature, etc? Au hasard, le C**O?

  24. pâte a crêpe dit :

    @Ficelle, félicitations! tu me donnes envie avec ton saint félicien!
    Mais bon j’arrête de lire cette page: pas d’envie d’un 2° pour l’instant!!! :mrgreen:

  25. Béatrice dit :

    @Ficelle, yes 😉 sur leur site tu peux voir la merveilleuse baignoire en forme d’oeuf où j’ai passé 3h dans l’eau chaude 😎 (sans effet sur l’ouverture du col bloquée à 4), ai aussi testé l’acupuncture (heuuuu, idem 🙄 )

  26. @Ficelle, j’en dis que je suis en plein round de nausées post-petit déj (nouveauté de ces derniers jours… je suis à 4 mois p… !!) et que je lirai ça à un moment plus favorable…

  27. babluelita dit :

    décidément j’adore tes articles! :mrgreen: tu as l’art de dire exactement ce qu’on ressent et qu’on ne saurait formuler si poétiquement ou avec tant de franchise!
    Le lien vers la listériose m’a convaincue: adieu ttes ces bonnes choses! je faisais encore quelques écarts 🙄 , mais c’est fini! mon petit bébé vaut bien ça! même si ça va me poser quelques pbs pour remplacer ces aliments…
    Merci de me faire rire de choses pourtant pas drôles! 😉

  28. @babluelita, merci des compliments ! et désolée pour le lien listériose :mrgreen:

  29. Blayo dit :

    Bonsoir à toutes, on est le 18 sept il est 20h22, je suis au début du 7eme mois et j’ai encore vomis. Quoi? de l’eau et du cocas….(enfin 1 l d’eau et 3 gorgées de breizh cola, moins sucré)!!! J’ai comment pas mal d’entre vous eu bcp de nausées. J’ai commencé à avoir des nausées et à vomir dès que l’œuf à pris. En gros, je n’arrêtais pas de vomir, dès le lever jusqu’au coucher. Je n’ai pas perdu de poids, mais j’ai pris que 5 kg depuis le début.
    Mon Mari en pleurait avec moi (c’est une image), il compatissait et ne savait pas quoi faire. Je ne mange pas bcp depuis le début de la grossesse, pas faim, pas d’envie particulière.
    C’est sûr que notre corps est fait pour qu’on oublie ces désagréments afin de recommencer. Mon mari me disait que le premier mois, avant qu’on sache que j’étais enceinte, que je vomissait 10 fois par jour. Pour vous dire je croyais vomir qu’une fois par jour, normal j’y passait la journée. MDR. J’avais oublié. Durant le 5eme et le 6eme mois, je ne vomissait pas, mais dès le 6eme les vomissements ont repris. J’ai pris jusqu’à récemment du Domperidone qui avait calmé pendant 2 mois les vomissements. Comme je prends de la cortisonne, la gynéco m’a demandé d’arrêter le dompéridonne. Je prend aussi du dopral pour les brûlures d’estomacs, c’est l’effet secondaire des vomissements.
    Je ne supporte plus de cuisiner, mais je le fait encore de temps en temps. Mon mari n’est pas très fan de la cuisine, donc comme je veux quand même manger sain.
    Enfin, je sens ma petite fille bouger depuis le premier mois et c’est ce qui m’a permis de supporter ces « désagréments ». Même aujourd’hui…
    Mon mari me soutient bcp et je dors bcp.
    Même en dormant bcp, je suis très fatiguée.
    Ah oui, bien qu’ayant très peu pris de poids (c’était aussi une volonté du fait de mon surpoids à cause de la cortisone en partie) la petite puce elle a su puiser dans mes réserves, et elle s’est servie généreusement car à la dernière echo elle avait un ventre bien rond…
    Je souhaite bcp de courage au maman qui ont des nausées, et cie, et je suis très contente pour celles qui n’ont rien, car c’est un bohneur d’attendre bébé.
    Enfin j’avoue que je me passerais bien de ces « Petits désagréments » comme disent certains médecins…
    C’est vrai que pour moi, les nausées étaient aussi synonyme au début, que le bébé tenait.
    Kenavo.
    ‘Ps je vis en bretagne et je n’ai pas souffert de la chaleur cet été, même si j’ai les pieds qui gonfle depuis peu.
    Alors à bientôt.
    Fatima

  30. @Blayo, bon courage avec tout ça ! tu dois attendre la naissance avec impatience.

  31. nana dit :

    Bon courage à toutes et merci de ce soutien mutuel que vous vous apporté. Je suis enceinte de 2 mois j’ai la nausée sans cesse je vomis peu mais j’ai sans cesse envie de vomir et des migraines en +. cela fait un mois que ça dure et vraiment ça agit sur mon moral surtout quand j’entends des gens dire que c’est dans la tête. J’ai le moral dans les chaussettes je fais des malaises vagaux j’ai jamais faim mais je me force à grignoter et boire toute la journée et j’ai des insomnies. Bref j’ai hâte que ça passe je me dis que d’ici un mois ça devrait être mieux mais c’est long. En tout cas cet article et vos témoignages me font chaud au coeur, bon courage à toutes
    fatima je suis également bretonne donc une pensée spéciale pour toi lol
    bises les filles

  32. @nana, je connais ça les nausées incessantes sans vomir, tu as tout mon soutien. Mais ça va bien finir par s’arrêter, courage !

  33. Strega34 dit :

    Merci pour cet article sur les nausées dans lequel je me retrouve (malheureusement) complètement. J’en suis pas loin de militer moi aussi pour le coma artificiel durant le premier trimestre.
    Juste un point positif de plus pour les nausées : elles protègent aussi du cancer du sein : http://www.lanutrition.fr/Les-naus%C3%A9es-de-la-grossesse-prot%C3%A8gent-du-cancer-du-sein-a-1803-145.html

    On se rassure comme on peut…

  34. @Strega34, yes ! merci pour l’info !

  35. ioshi dit :

    Beuuuuuu… Ca y est, je suis en plein dedans. 😕 Vais essayer le coup de la rondelle de citron, le gingembre ça ne me tente pas du tout…

    Vivement l’écho (mercredi, ouf) pour savoir si je vis tout ça pour un vrai poussin… Comment vous faisiez au bureau?

  36. @ioshi, waouh félicitations, voilà une belle façon de commencer l’année ! Et puis bon courage pour les nausées, c’est clair que c’est pas glop. Au bureau : avoir des stocks de trucs que tu as envie de manger et éviter le reste. Après ça dépend vachement de la configuration (bureau seule ou à plusieurs, contact clientèle, réunions etc).

  37. Clemys dit :

    @ioshi, On croise les doigts !
    Au bureau, je disais souvent que j’avais trop picolé la veille… un peu comme avant de tomber enceinte… mon état était similaire hahaha 😆 :mrgreen: 😆

  38. ioshi dit :

    @Clemys et la poule pondeuse, mon état se rapproche fort de la gastro. Mais peut-être que dire que j’ai trop picolé pourrait aider.
    On est plusieurs dans le même bureau, contact client via téléphone (je ne sais pas si vous avez remarqué, mais ils appellent toujours quand on est sur le pot) et je n’ai pas trop de réunions. Je vais me faire toute petite dans mon coin, je crois.

  39. @ioshi, gastro, gueule de bois, truc un peu louche que tu ne digères pas, suspicion d’allergie, migraine, whatever… ceci dit qui s’excuse s’accuse, et même si parfois on a l’impression d’avoir un comportement très différent de d’habitude, les autres ne se rendent compte de rien donc le mieux c’est encore de faire comme si de rien n’était tant qu’on ne te pose pas de question. Bon courage, moi c’est vraiment la phase que je déteste le plus (et c’est une baleine percluse de douleurs ligamentaires au ventre énorme qui pète une nouvelle vergeture par jour ou presque avec un bébé de quasi 41 SA qui veut pas sortir qui te dit ça :mrgreen: ).

  40. Clemys dit :

    @La poule pondeuse, c’est vrai ça ! je n’ai donné l’excuse de la gueule de bois vraiment qu’une fois. Tellement crevée, je m’étais endormie sur mon bureau pendant la pause déj… ça méritait une petite justification. Le reste du temps, j’ai fait comme si de rien n’était. Et mes collègues ont cru que je n’avais eu aucun pb le 1er trimestre quand je leur ai annoncé ma grossesse.
    Par contre, l’excuse gueule de bois fonctionne très bien quand on boit des jus de fruits aux pots, genre en ce moment avec les voeux, dans certains jobs, on enchaine les bonnes excuses pour picoler du champagne !!! (je sens que je regrette mon congé parental 😆 :mrgreen: 😳 )

  41. ioshi dit :

    @La poule pondeuse, oui, je crois que tu as raison, moins on en dit, moins y’a de curieux. Punaise, je mettrais bien tous mes congés de l’année maintenant si je pouvais être sûre que ce sera fini dans un mois, histoire d’hiberner (à défaut de coma) jusqu’à ce que ça passe…
    Pourquoi on peut pas avoir un congé de nausées? 🙄

  42. sophie dit :

    @ioshi, c’est génial !!! bon pour les nausées c’est pas glop, bon courage

  43. Strega dit :

    @ioshi,

    Le coma artificiel de trois mois proposé par la poule avec réveil pour l’écho me semble très judicieux. Perso, j’ai dû annoncer la nouvelle plus tôt que prévu aux patrons car pour quelqu’un qui ne prenait jamais de congés-maladie, je les enchaînais de manière louche avec un peu trop de « gastro » pour être honnête. J’avoue que de pouvoir bosser chez moi du coup les jours difficiles (en accord avec les patrons) m’a grandement soulagée. J’espérais que les nausées (et autres vomissements) ne dureraient qu’un mois, et j’ai eu le droit à deux mois pleins (du début du 2e mois à la fin du 3e). T’es rassurée hein, d’un coup ? :mrgreen:
    Mais là, je suis enfin dans le 4e mois et JE REVIS !!!! JE REMANGE !!! La vie est à nouveau belle.
    Alors ioshi : bon courage et j’espère que ça ne durera pas longtemps !

    PS : pour ma part, le citron, le gingembre, etc. ça n’a rien donné de rien donné. L’eau gazeuse parfois m’aidait. Au boulot, j’achetais une petite baguette au levain que je mangeais tout au long de la journée et ça m’a aidée. Le primpéran me faisait deux fois plus vomir, les granules homéopathiques ne passaient pas ; bref je ne sortais plus qu’avec des sacs plastiques au cas où…

  44. Stéphanie dit :

    Salut les filles. Je sais qu’on n’est pas sur un forum, du coup la poule, si tu veux effacer mon message, n’hésite pas.
    mais j’ai besoin d’un peu de réconfort. Je suis enceinte de 9 SA, et honnêtement, j’en peux plus. Je passe la journée super nauséeuse, je mange pas, nausées, je mange et je me sens comme une grosse dondon. J’ai mal au ventre, je suis crevée mais j’ai du mal à dormir… et du coup, je suis d’une humeur de dogue, je mords tous ceux qui m’approchent. Le boulot est une épreuve, et le soir, je n’ai qu’une envie : m’allonger sur mon canapé pour comater (autant dire que le déménagement prévu à la fin du mois me paraît hors de portée).

    Avec tout ça, je suis même pas contente d’être enceinte alors que c’était mon voeu le plus cher, j’arrive même pas à relativiser un peu alors je m’en veux.
    SVP, dîtes-moi que ça va passer et que je suis pas la seule ?

  45. Fleur dit :

    @Stéphanie, hmmm non, je ne peux pas te dire que ça va passer (pour les nausées en tout cas… la fatigue, si!)… enfin, pas dans un délai qui te conviendrait…MAIS… je peux te dire qu’il existe des traitements assez efficaces et qu’il ne faut pas hésiter à en faire usage!!!
    Bon sourage

  46. @Stéphanie, je vais pas effacer le message d’un gros bidon en détresse, je suis une poule, pas un doberman :mrgreen: 😉
    Ce qui est sûr c’est que ça ira mieux un jour (mais quand, nul ne le sait), que d’ici-là comme te dis Fleur tu peux demander des médocs. J’ajouterai de manger ce qui te fait envie (même si ça veut dire de se nourrir exclusivement de haribos :mrgreen: ) et de dire m… aux potentats de la diététique. Enfin je compatis, je DETESTE le 1er trimestre. Bon courage et tu verras que le plaisir reviendra à un moment ou un autre (au plus tard après la naissance, OK je ➡ )

  47. Your Blog is very cool!! I searched on Friday in Google for noms de bébé and I found your interesting article. Thank you 🙂

  48. vivace dit :

    Il est super ce blog, j’en ai tellement marre des nausées, vous me faites rire et ça fait du bien !

  49. Opale dit :

    @vivace, cela ne durera pas ( enfin pas plus de 9 mois : ça été le cas pour moi, des nausées pendant TOUTE ma grossesse ), bon courage mais quand on voit le bébé, on oublie toutes les galères !!

  50. @vivace, merci ! et courage, comme dit Opale ça va bien finir par s’arrêter 😉