Le cododo (1)

  C’est le nouveau mot à la mode pour désigner un concept ancestral : partager son lit ou sa chambre avec son (ou ses) enfant(s). Après quelques décennies de « Un bébé doit dormir tout seul dans son lit dans sa chambre », la nouvelle vague rappelle que la grande majorité de l’humanité ne fait pas chambre à part, et que le nouveau-né est bien trop immature pour dormir seul. Une fois n’est pas coutume, je vais vous raconter un peu ma vie.

Quand j’étais enceinte, j’envisageais que le poussin dorme dans notre chambre mais dans son joli berceau. Je n’avais pas vraiment réalisé qu’on pouvait faire autrement. Le poussin est né au petit matin, et me voilà le premier soir, seule dans la chambre à la maternité, dans mon lit d’hôpital observant l’adorable merveille qui dormait dans son petit berceau en plexi, tout contre mon lit. Et là, la puéricultrice du soir (qui venait nous border faisait sa ronde) me dit « Vous allaitez ? Mais prenez-le dans votre lit, vous verrez ce sera bien plus simple. » Je rattrape ma mâchoire qui venait de se décrocher, réfléchis quelques instants et adhère rapidement au bon sens de ses propos. Hop, le poussin dans mon lit. Ah que c’était moins fatigant que de se contorsionner pour le sortir du berceau sans se lever, même en réarrangeant régulièrement le coussin d’allaitement au bord pour faire barrière (le lit était pourvu de barrières, hélas prévues pour retenir la maman mais pas le poussin) à chaque fois qu’on changeait de côté. Le lendemain soir, nouvelle équipe médicale, et rebelote : la puéricultrice était ravie de voir mon installation pour prévenir une chute malencontreuse.

A peine rentrés à la maison, je ne me voyais plus faire autrement. Le coq, qui avait été soigneusement briefé (ne pas contrarier une jeune maman, surtout fraîchement rentrée de la maternité, sous peine de baby blues et torrents de larmes), a accepté de prendre le poussin entre nous. Le premier mois a donc été beaucoup moins fatigant que prévu : le poussin chouinait légèrement, je dégrafais mon soutien-gorge, le mettais au sein et voilà. Il m’est arrivé souvent de me réveiller avec un sein à l’air et le poussin qui dormait béatement juste à côté. Le coq lui ne se réveillait même pas (sauf quand je lui collais un méchant coup de coude pour lui suggérer d’aller changer la couche de son fils, niark niark niark). J’ai l’impression aussi que comme ça il a très vite compris que la nuit il fallait dormir… Et puis aux esprits chagrins qui s’offusquaient de telles pratiques je répondais « C’est ce qu’on m’a conseillé à la maternité (hôpital public de niveau III) », et toc !

Ensuite, vers ses un mois, nous avons mis le poussin dans la nacelle à côté du lit, et après trois mois il est passé dans son lit dans sa chambre, parce que nous avions envie de plus d’intimité. Je n’irai pas jusqu’à dire que tout s’est passé comme sur des roulettes, mais je pense que les nuits agitées étaient le résultat d’un ensemble de choses. Quoi qu’il en soit, vers quatre mois le poussin s’endormait à peu près sans problème pour des nuits de 12 heures, dans son lit dans sa chambre. Je ne dis pas ça pour rendre fous de jalousie les parents qui n’ont pas cette chance, mais pour dire que le cododo ne condamne pas forcément à avoir le poussin dans les pattes (ou plutôt dans le plumard) jusqu’à ses 18 ans. Et maintenant il a plus de difficultés à s’endormir si il est avec quelqu’un que si il est seul (il est du genre hyper actif et curieux, qui ne veut rien rater de ce qui se passe).

Alors à faire ou à éviter ? Comme toujours, c’est à chacun de trouver ses marques. Si une solution vous empêche de fermer l’œil de la nuit (vous vous relevez quinze fois pour aller vérifier qu’il respire ou au contraire les bruits de son sommeil vous rendent insomniaque) alors elle n’est pas pour vous. Et puis combien de temps ? A mon avis jusqu’à ce que quelqu’un en ait marre (parent ou enfant). On n’est pas non plus obligé de choisir définitivement et de se ranger dans un camp. On a tout à fait le droit de commencer la nuit chacun de son côté et de se rejoindre en cours de route, ou de ne dormir ensemble que les jours pairs, bref n’importe quelle solution qui vous convienne. Il y a un joli témoignage sur le sujet ici. Il ne faut pas choisir une solution « parce qu’on m’a dit que c’était le mieux ». Il faut choisir « parce que c’est comme ça qu’on se sent le mieux ». A ce sujet, j’ai aussi bien aimé ce billet.

Demain quelques idées pratiques pour dormir comme des bébés (ben bien sûr)…

Tags: , , , , , ,

58 Responses to “Le cododo (1)”

  1. juju dit :

    j’avais aussi fait un billet la dessus, je suis bien d’accord avec toi. On a eu la meme experience à peu de chose pres… et tout s’est bien passé aussi!

  2. Laeti dit :

    Perso, j’ai allaité et cododoté par pure feneantise : Preparer un bib et garder les yeux ouverts assez longtemps pour que le bébé s’enfile le bib, c’etait au dessus de mes forces. Faut surtout dire que je suis une grosse marmotte.
    J’ai quand meme fait attention a faire s’endormir l’enfant dans son lit (comme ça, si il fait enfin une vrai nuit delamortquitue, il se reveillera dans son lit) et j’envoyais le papa chercher le bébé.
    Resultat : N°1 qui a fait ses nuits a 6 mois, et qui dort comme un loir
    N°2 qui a fait ses nuits a 19 mois, mais ne voulait plus aller dans notre lit depuis très longtemps. (Papa/Maman ronflent, ça l’embetait)
    N°3 : en cours de cuisson.

    Bizzz

    PS : y a moyen de s’abonner a une mailing list?

  3. Loop dit :

    J’ai eu quasi la même expérience avec ma fille (2 ans) et je réitère avec mon fils (presque 2 mois)
    Au début dans notre lit puis nacelle et enfin son lit … là il dot dans la nacelle et bientôt dans son propre lit, car il commence à bien faire ses nuits …
    Ma fille n’a aucun problème d’endormissement et elle est tout à fait indépendante et éveillée !
    EN revanche, qu’est ce que j’ai du subir comme réflexions….. :-(((

  4. Fleur dit :

    c’est rigolo, je ne me définis pas spécialement comme cododoteuse et pourtant…

    nos deux filles ont passé chacune leur premier mois de vie, non pas dans notre lit… mais sur nous… seule façon pour elle de dormir!
    Elles ont ensuite dormis dans le couffin dans leur lit, entre autre parce qu’allaiter allongée ne me convient pas et qu’elles y dormaient bien… entre leurs réveils!

    Aujourd’hui, à 5 ans et deux ans et demi, il n’est pas exceptionnel, quoique relativement rare (de leur fait) que l’une d’elles (ou les deux) nous rejoigne la nuit et… ben ça ne nous pose aucun problème…
    Mais je trouve ça tellement naturel (et simple aussi… bien plus que de recoucher à tout prix dans son lit un enfant qui n’a aucune envie d’y dormir!) que je ne le mentionne même pas!…

  5. Blandine dit :

    J’ajouterai que chacune doit faire en fonction de ce qu’elle ressent mais que surtout chaque enfant est différent et que vous ne pourrez pas appliquer les mêmes recettes!
    Voici ma petite expérience de maman de 2 petits garçons:

    Number one: suite à la néonat et les 2 mois de dodo en peau à peau (pour la journée, la nuit je n’y étais pas), le retour à la maison a été compliqué. Cododo (sur le ventre de son Papa!) pendant 2 mois avec de nombreux réveils et de longues promenades dans l’appartement la nuit.
    Il ne s’est endormi le soir seul dans son lit que vers 6-8 mois et la journée il ne faisait pas la sieste sauf dans la poussette ou la voiture. Même aujourd’hui à presque 4 ans le sommeil c’est compliqué.

    Number two: une histoire complètement différente. Dodo dans sa nacelle dans notre chambre, puis dans son lit avec nous dans sa chambre pour l’allaitement, puis tout seul vers 2-3 mois quand il a fait ses nuits. Un sommeil de plomb et surtout un endormissement paisible (jamais de pleurs !!). Idyllique, non?!

    Mais voilà ce sont 2 petits gars au caractère très différents, le 2e est plus indépendant et moins câlin. Il est plus serein que son aîné et n’avait à priori pas le même besoin d’être rassuré.

  6. Fleur dit :

    c’est drôle…
    je pourrais copier coller la dernière phrase de Blandine (et peut-être bien pour des raisons assez similaires)…

    et pourtant… notre aînée a fait ses (enfin, nos!) nuits à 8 mois, la seconde à 20 mois… MAIS pour l’aînée, les réveils ont été longtemps un moment de stress, le rendormissement durant plus d’une heure à chaque fois, alors que les réveils de la seconde ont toujours été sereins…
    disons que pour la seconde, j’ai eu des plages de cododo assise dans le canapé pendant près de deux ans!

    à suivre dans quelques mois pour le troisième… (ne me parlez pas de nuits à 32 mois, parce que quand même….)

  7. Blandine dit :

    j’oublie un détail: les 2 ont été allaités 8 mois.
    Donc à priori, c’est vraiment une histoire de caractère et d’histoire de vie…

  8. @ juju : super

    @ Laeti : « en cours de cuisson », j’adore. Pour la mailing list il faut cliquer sur l’enveloppe en haut à gauche.

    @ Loop : maintenant tu pourras dire que c’est recommandé dans les maternités ! je te promets que personne n’y trouve rien à redire…

    @ Fleur : quand tu dis « cododo assise dans le canapé », tu dors toi ? Sinon on a repris le poussin dans notre lit il n’y a pas longtemps parce qu’il était malade, au bout de 2 minutes il se mettait en travers et donnait des petits coups de pied dans les côtes du parent mal placé dans son sommeil… Il est vite reparti dans sa chambre 😉

    @ Blandine : le poussin non plus n’est pas du tout câlin. Et pour l’allaitement, c’est clair que le bib est la farine n’est pas une garantie de nuit paisible !

  9. Fleur dit :

    @lapoule : oui, oui, je m’assoupissais pendant les tétées d’Hanaé… vive la prolactine!

    et je précise que bien qu’ayant fait de longues nuits tardivement, chacune de nos filles étaient encore allaitée à ce moment là… sans quoi j’aurais eu bien plus de mal à supporter ces années de réveils nocturnes, je crois…

  10. hum tu as du te réveiller avec de sacrées courbatures non ?

  11. Bonjour madame la poule pondeuse…
    Je découvre que tu as fait des articles sur le cododo, dont un en lien avec celui que j’avais écrit sur « Dormir ensembles »… Merci à toi…
    Et oui, nous sommes des parents honteux qui dormons avec leurs petits.. Quele horreur… En plus j’allaite toujours Tomy qui va avoir 3 ans. Terrible non?
    Je m’en vais lire ton blog madame (tu es sf si j’ai tout saisi ? bravo, vive vous…:))

  12. lola dit :

    Coucou,
    le cododo je n’ai jamais osé car je bouge beaucoup en dormant et j’ai eu un peu peur pour ma fille.
    Ca doit être super d’avoir son bébé contre soi pour dormir.
    Ma fille a été allaité 15jours, a dormis dès le début dans sa chambre et a fait ses nuits à 3mois (le tout sans farine ni blédine, juste en jouant pas mal avec elle pour la fatiguer).
    Je pense que l’environnement n’influe pas tant que ça sur les nuits des bébés.

  13. @Claire : bououououh je vais te dénoncer à la PMI 😉 Sinon je ne suis pas sage-femme, mais je bénéficie des lumières d’une proche qui l’est et qui traîne par ici sous le nom de poule accoucheuse.

    @lola : c’est super… jusqu’au moment où il commence à bouger, à se mettre en travers et à te bourrer de coups de pieds dans les côtes 😉 (expérience récente pour cause de poussin malade)
    Et j’ai lu que si on ne tombait pas du lit en dormant c’est qu’on ne risquait pas d’écraser un bébé, mais si on stresse toute la nuit c’est pas forcément top non plus…

  14. Pitié ne me dénonce pas……… Déjà que j’ai accouché sur mon canapé… Et ne dis pas à ton amie Poula accoucheuse que je suis doula non plus………. (arghhh, avec tout ça, je suis le diable…)

  15. Sur le canapé ? Et tu préviens tes amis qui viennent prendre l’apéro avant qu’ils s’y vautrent ? 😉

  16. Bé pour tout dire, on a changé le canapé depuis (mais bien sur on a gardé l’autre, tu penses bien…). Ca me faisait rire en effet de dire (surtout aux plus reticents, suis-je pas provoc…?) qu’ils étaient assis juste là ou Tomy était sorti… Gniark gniark…

  17. Sara dit :

    Bonjour, je viens de découvrir ce site via la superbe photo de la petite fille endormie sur les toilettes (trop mimi).
    Je suis une maman de deux petits bouts (6 ans et 3 ans 1/2).
    Je n’ai pas pratiqué le cododo avec ma fille aînée parce que ce n’était pas bien ! et pour l’allaitement je n’ai tenu qu’un mois et demi grace à…. ma belle famille qui était toujours derrière moi.
    Et j’ai eu ma revanche avec ma deuxième princesse ! Je l’ai allaitée 15 mois et on a pratiqué le cododo pendant… 20 mois !!! Et sans problème.
    Elle est né au mois d’octobre et nous vivons dans une vieille maison sans chauffage, alors pour la garder au chaud et pour l’allaitement elle a dormi avec nous.
    Quand on avait fini de preparer sa nouvelle chambre (électricité, isolation…) pour elle et sa soeur (sa soeur dormait avec nous dans la même chambre mais dans son lit), tout c’est très bien passé.
    C’était à elles, et était fière car pour elles, elles avaient grandi.
    Mais biensûr ne le dites à personne je risque de me faire tirer les oreilles !

  18. Merci pour ton témoignage ! Promis, ça reste entre nous 😉

  19. Béatrice dit :

    Je relance sur le cododo … J’ai vu hier soir, à l’heure des infos sur France 3, un reportage sur une maternité (j’ai pas entendu où) qui a investi dans des lits de bébé qui s’accrochent au lit de la maman, pour faciliter le cododo 😉 Trop classe 😆 (c’est dans le cadre d’un label « Hopital ami des bébés » pour promouvoir l’allaitement maternel, il n’y en a que 1 ou 2 en France).

  20. suzy dit :

    @Béatrice, Tu sais que tu peux en avoir aussi un à la maison ? Il y en a en vente sur le site de Mamanana (site de vêtements et articles pour l’allaitement). Sinon, je ne sais pas si ça existe en version 8 ans 😉 , mais mon fils aîné, même si ça fait longtemps qu’il ne tête plus 😉 , demande depuis quelques jours à venir dormir avec nous 😕 Situation pas facile à gérer 🙄

  21. Béatrice dit :

    @suzy, En fait, j’ai cododoté depuis mon premier P’tit Mec (qui a aujourd’hui 16ans et 1 tête de plus que moi 😉 ): le lit à barreau en side car à côté du notre (1 barrière latérale enlevée, sommier attachés l’un à l’autre, matelas rapprochés et une couverture roulée pour boucher l’espace éventuel). Bonjour les réflexions à l’époque 🙄 C’est à la maternité que j’aurai apprécié (pas de barrière à mon lit …).
    Sinon, le site de Mamanana est génial pour les vêtements d’allaitement ; je les dévalise dès que j’ai trois sous 😆 (c’est un style que j’aime bien, et ça peut très facilement se remettre après l’allaitement)

  22. suzy dit :

    @Béatrice, Moi, à la maternité, ils m’ont proposé le cododo, en protégeant le bord du lit par la barrière justement et le coussin d’allaitement. Pareil, dans la maternité de ma soeur. Mais, là avec le berceau accroché, c’est encore mieux 😆

  23. Béatrice dit :

    @suzy, En fait, la deuxième nuit, une gentille aide soignante m’a fait une barrière sur un côté du lit avec le dossier du fauteuil (retourné, le fauteuil) appuyé contre le lit et la petite couette du berceau pour que ce soit douillet.
    Quelle soit ici publiquement remerciée la brave femme, par une multipare empotée comme au premier jour cette nuit là 😛

  24. @Béatrice et suzy, moi aussi c’est à la maternité qu’on m’a suggéré de prendre le poussin dans mon lit ! Le lit avait une barrière mais pas bien fichue (barreaux trop espacés) donc je mettais mon coussin d’allaitement. En tout cas tant mieux si ça se répand dans les maternités !

  25. Béatrice dit :

    @La poule pondeuse, J’ai accouché 4 fois dans la même maternité.
    P’tit Mec N°1: bébé en pouponniète de 22h à 6h du mat (livraison en « charrette à bébé » un grand brancard avec des alvéoles numérotées genre 125 porte, 125 fenêtre …) et la nuit, on me l’amenait puisque j’allaitais mais il fallait avoir terminé en 30 minutes 🙄 . P’tit Mec N°2 idem 22h/6h du mat mais on m’amenait le bébé la nuit (ou j’allais en pouponnière) et je devais sonner quand j’avais terminé (elles duraient, les tétées 😉 ).
    P’tit Mec N°3, la puéricultrice habille le bébé et me dit « s’il pleure, vous l’allaitez et s’il n’est pas bien dans son lit, prenez le dans le votre » (ma mâchoire à failli se décrocher de surprise).
    P’tit Mec N°4 : idem mais en plus le papa a pu dormir avec nous (il pouvait rester toutes les nuits s’il voulait)…. 😆

  26. @Béatrice, en tout cas on peut dire que ça va dans le bon sens ! 😀

  27. pâte a crêpe dit :

    Que de souvenirs! je découvre des pépites dans tes articles la poule!
    Moi aussi, révélation quand la sage femme m’a dit à 3heures du mat  » prenez le avec vous! » et moi, la voix tremblante « ah bon je peux??? » C’était bien!!!
    Retour à la maison: on ne sentait pas qu’il dorme directement dans notre lit (peur incontrôlable de l’écraser) alors on l’a installé dans un couffin souple dans notre lit. J’aimais pas m’endormir en allaitant allongée, j’ai pas trouvé une position qui convenait à mon dos et me réveillais toute cassée. Puis le couffin dans son lit dans notre chambre et puis vers 3 mois dans sa chambre pour le siestes puis pour les nuits aussi parce que on le sentait avoir envie (quel vide la première nuit de ne plus entendre son doux ronflement!). ca paraît hyper réfléchi, mais on n’avait rien planifié, on l’a fait comme on l’a senti, en nous faisant confiance à tous les 3 et c’était super.

  28. Charlinette dit :

    Quel bel article!!! Juste un détail, moi je sais pas où chercher tes anciens articles dans ton blog… j’ai un seul neurone ou quoi? 😆
    En tout cas, le sommeil, voilà un sujet où nous ne savons pas vraiment comment on va faire! Mon homme a une vieille peur culturelle du « s’il dort avec nous, il dormira jamais seul, on va lui donner des mauvaises habitudes » et en même temps, il entend ma demande : pour allaiter bébé c’est quand même plus pratique de l’avoir avec soi! Donc on prévoit un couffin à mettre dans notre chambre. Par contre, je ne sais pas combien de temps on fera ça (et comment le savoir?) et mon homme le sait! Si en 2 jours ça nous gave de l’entendre dormir ben il ira dans son lit, si tout le monde dort bien ben ça durera le temps que ça a besoin et jusqu’à ce que l’un de nous 3 exprime son envie… Mais même si je suis une convaincue du maternage proximal, je crois quand même que ce doit être des choix de couple et je ne me vois pas mettre mon couple en péril non plus… donc y’aura certainement des compromis entre le bien être de notre bébé et notre bien être de couple et on trouvera notre façon de faire à nous!
    (super tes liens sur l’article!)

    Ah et super ces maternités où on dit OUI au co-dodo! On redonne aux nouvelles mères la confiance dans leurs compétences : faites comme vous le sentez!

  29. Ficelle dit :

    Moi j’ai détesté les lits pourris de mat’! Pas de barrière donc obligée de caler la louloute sur mon ventre (moi sur le dos) enserrée par le drap bien bordée sous moi… Sympa. Retour à la maison et dodo du lardon dans son couffin à côté du lit parental pendant… deux nuits. Impossible pour moi de dormir avec ce moteur de mercos à côté de moi. Direction son lit, dans sa chambre. Les A/R nocturnes m’ont épuisé mais au moins on étaient tranquilles au pieu. En vacances, j’ai retesté le cododo dans une chambre d’hôtel. Juste l’enfer. Elle têtait toutes les 1/2 heures, on a dormi ni l’une ni l’autre. A chacun sa sauce…

  30. Ficelle dit :

    @Charlinette, dans « billets au hasard ». Et pour relancer (et en trouver d’autres), tu clique sur la banderole. Mon sport préféré!

  31. Charlinette dit :

    @Ficelle, ok merci beaucoup 😀

  32. pâte a crêpe dit :

    @Ficelle, je suis d’accord avec toi, je pense que ce qui ne convient pas au bébé ne convient pas aux parents et vice et versa. Vivre ensemble ça s’apprend, ça ne se décide pas à l’avance, il faut se faire confiance!

  33. @pâte a crêpe, je crois que c’est à peu près comme ça qu’il faut faire : comme on le sent !

  34. @Charlinette, tu peux aussi naviguer en cliquant sur les noms de catégories, sur les tags ou encore dans la case « archives » si tu veux naviguer chronologiquement. Il me semble aussi que votre approche est saine : essayer et voir ce qui vous convient ! Effectivement c’est un nouvel équilibre à trouver à 3 et chacun a sa voix (même si la voix du parent qui se lève la nuit compte double :mrgreen: )

  35. @Ficelle, à la mat où j’étais il y avait des barrières mais le poussin passait à travers… Donc je le calais entre le coussin d’allaitement et moi, au pire je fais tomber le coussin et ça me réveille (faut y aller fort quand même pour faire tomber les deux !!). Je dois dire qu’après quelques mois je voulais vraiment qu’il aille dans sa chambre, même si au début j’ai adoré ! Et maintenant c’est l’horreur les rares fois où il dort dans notre lit (prend toute la place, ronfle etc). D’ailleurs en général aucun de nous 3 ne dort dans ces cas-là !

  36. AnSo dit :

    @Charlinette, si tu cherches quelque chose en particulier, tu as aussi la zone de saisie tout en haut à gauche, et après tu cliques sur « chercher » 😉
    ou le nuage de tags avec les différents thèmes
    ou les liens dans les articles directs et les mots clés à la fin

  37. Charlinette dit :

    je cherche des infos sur le sommeil des poussins et je me dis… allons chercher sur le blog de la poule, y’a déjà certainement eu partage d’expériences!!!!
    Bon voilà, mon expérience pour le moment ressemble à la tienne : Arthur a dormi SUR moi exclusivement (ou sur papa la journée) le 1er mois puis couffin à côté de notre lit jusqu’à ses 2 mois 1/2, puis dans son couffin posé dans son lit (donc dans sa chambre) et depuis ses 3 mois, dans son lit direct. Et la journée, il dort (enfin il s’endort) dans l’écharpe, parfois au sein. Et la nuit, il se réveille 2 à 3 fois… qd pouss1 s’est mis à faire 12 h de sommeil, il tétait encore? Et la journée tu faisais comment? et pour pouss2?
    Des éclairages? des suggestions?? bon sachant que je ne vis pas mal ni ses réveils nocturnes, si ses endormissements de la journée contre moi, juste je commence à voir comment ça peut évoluer… ou qu’est-ce que je peux proposer…

  38. Charlinette dit :

    ahaaha ahhhh j’avais déjà lu l’article et déjà commenté… aie aie aie mon SNU est encore en marche :mrgreen:

  39. @Charlinette, notre expérience… Pouss1 ne tétait plus quand il a fait ses nuits de 12h, mais il était calé sur un rythme de 5 tétées par 24h (dont une vers 4h du mat) vers 2 mois-2 mois 1/2, en allaitement exclusif. On s’est pas mal pris la tête pour lui apprendre à s’endormir dans son lit (surtout en journée) mais ça a fini par marcher, avec un tout petit peu de laisser pleurer. Et puis après ça va ça vient.
    Pouss2 pour le moment dort la journée dans son transat (où il s’endort tout seul ou alors je le dépose après la tétée), un peu dans les bras, dans l’écharpe ou le siège auto quand on sort. Et la nuit dans notre lit parce qu’il fait juste trop froid pour que je me lève :mrgreen: Enfin je commence à envisager de le mettre dans un lit parapluie à côté de notre lit, pour entamer doucement la transition vers sa chambre. Le problème c’est que je me rendors pendant la tétée, et parfois je ne me réveille qu’à la tétée suivante (donc quand retournerait-il dans son lit ??) 😆 Mais Pouss2 est un baby cool (he’s crazy like a fool… ok je ➡ ).

  40. suzie dit :

    @Charlinette, Moi, ma petite elle est restée avec nous jusque vers 1 an environ dans un berceau à côté de moi. Elle faisait ses nuits complètes vers 2 mois. Quand elle a su se mettre debout dans le lit et nous regarder par-dessus la barrière, on l’a transférée dans la chambre d’enfants, où elle cododote avec ses frères… Et tout se passe très bien, comme ça. Evidemment, avec l’aîné, le cododo entre frères et soeurs, ben c’est juste pas possible :mrgreen:

  41. Charlinette dit :

    @La poule pondeuse, bon ben moi déjà Arthur n’a pas de rythme très calé niveau tétées 🙄
    la journée il tète en gros toutes les 2 h et dernière tétée du soir vers 21 h et généralement prochain réveil et dc tétée entre 1 et 3h du mat’! Après en gros c’est 3 heures plus tard. Et moi aussi souvent je m’endors dans le transat en l’allaitant, et je me réveille, je ne sais plus si je lui ai déjà changé la couche ou pas et depuis qd je ss là :mrgreen:
    Pour le dodo la journée dans son lit, je démarre… je le laisse un peu ralouyé mais bon qd il augmente le volume des pleurs, il s’énerve, ça ne sert plus à rien! Et à vrai dire, en journée, j’ai pas testé avant l’endormissement hors bras/écharpe/sein car la sage femme me disait que de toutes façons avant 3 mois un bébé ne sait pas s’endormir seul…
    Merci pour ton expérience 😉

  42. Charlinette dit :

    @suzie, ok merci 😉

  43. @Charlinette, alors déjà je ne change plus la couche la nuit, c’est toujours ça de pris (mais au bout d’un moment je m’embrouille pour savoir à quel sein j’en suis…). Sinon j’aime pas trop ce genre de phrase à l’emporte pièce, je te promets que Pouss2 s’endort tout seul dans le transat sans hurler à la mort et tomber d’épuisement. Mais je sais bien que ça ne veut pas dire que ce soit le cas de tous les bébés (Pouss1 c’était clairement moins ça) et c’est bien aussi de rassurer tout le monde. Bon courage en tout cas, le sommeil des enfants c’est une des pires prises de tête à mon avis (pire que la bouffe je crois).

  44. suzie dit :

    @Charlinette, Ah, chez nous non plus on ne changeait pas la couche la nuit,(sauf odeur évidente de selles :mrgreen: ), parce que, à partir du moment, où ils font leurs nuits et bien on ne va pas les réveiller pour leur changer la couche 😉

  45. Sapristi dit :

    Pour les agitées du sommeil (exemple: moi), possibilité de rallonger le lit conjugal. (chez moi c’est un canapé – ce fut un lit de bébé avec deux matelas pour ajuster la hauteur et une barrière du lit enlevée.).
    La fois ou j’ai vu un enfant refuser de dormir ailleurs que dans le lit de ses parents à encore 4 ans, les parents étaient en plein divorce. Ca ne criait pas, mais le climat familial était… pas simple.
    Ma conclusion est que le cododo subit (et non plus choisi par les parents) est plus la conséquence de problèmes autres… que parfois les enfants perçoivent avant nous…

  46. suzie dit :

    @Sapristi, Mouais, les enfants de ma cousine ne veulent plus quitter la chambre parentale à 6 et 3 ans, alors que à ma connaissance il n’y a aucun problème familial 🙄

  47. Charlinette dit :

    @suzie, oui je compds bien! Mais comme moi il tète encore, je me lève de toutes façons et 9 fois sur 10, il ne se réveille même pas pendant le change :mrgreen:

  48. @Sapristi, il y a même des berceaux ou lits spéciaux pour le cododo. Pour le cododo subit, comme suzie il me semble difficile de faire des généralités…

  49. Sapristi dit :

    @La poule pondeuse, je suis + récup que consommatrice. mais je suis sûre que les lits spéciaux pour sont supers…

  50. Lell dit :

    J’ai eu exactement la même expérience : cododo depuis la mater jusqu’à 2 mois et maintenant poussinette (9 mois) n’arrive plus à s’endormir avec moi, son sommeil est trop léger…