Avant j’avais des principes, maintenant j’ai des enfants


« « Préc. Injustice    |     Suiv. Un mois de couches lavables » »

Vacciner ?

Par  • Le 29 avril 2008 à 8:35 • Catégorie : Education, Puériculture

Aujourd’hui la poule pondeuse met les pieds dans le plat sur un sujet qui est devenu polémique : la vaccination. Depuis que notre ami Pasteur a mis au point le premier vaccin (attendez, on me dit dans l’oreillette qu’en fait ce serait les Chinois qui auraient eu l’idée les premiers), cette méthode de prévention des maladies infectieuses a connu un immense succès. Cependant, en Occident où la plupart de ces maladies ne sont plus qu’un mauvais souvenir, certains commencent à se poser des questions sur la pertinence des politiques de vaccination entreprises par nos gouvernements. Il est toujours sain de se poser des questions, mais à l’ère d’internet on voit fleurir charlatans et spécialistes auto-proclamés qui surfent sur la suspicion générale depuis les dernières crises sanitaires et la popularité des théories du complot en tout genre. Alors qui croire ?

Je vous propose aujourd’hui le point de vue de l’organisation mondiale de la santé (OMS, ou WHO en anglais), qu’on peut trouver ici. Il me semble que cette noble institution peut être considérée comme une référence à la fois objective et à la pointe des connaissances scientifiques actuelles. Son point de vue est clair : l’intérêt général de la vaccination ne saurait être remis en cause. Le texte que je vous ai mis en lien vise notamment à corriger les six idées fausses suivantes concernant la vaccination :

  • «Les maladies régressaient déjà avant l’avènement des vaccins, grâce à l’amélioration de l’hygiène et de la salubrité du milieu.»
  • «La plupart des gens qui tombent malades ont été vaccinés.»
  • «Certains « lots problématiques » de vaccin ont été associés à plus de manifestations indésirables et de décès que d’autres. Il faudrait que les parents cherchent à connaître les numéros de ces lots et veillent à ce qu’ils ne soient pas utilisés pour la vaccination de leurs enfants.»
  • «Les vaccins peuvent provoquer de nombreux effets secondaires nocifs, des maladies, voire des décès – sans parler d’effets éventuels à long terme qu’on ne connaît même pas.»
  • «Les maladies évitables par la vaccination ont quasiment disparu du pays, et mon enfant n’a donc pas besoin d’être vacciné.»
  • «Vacciner simultanément un enfant contre plusieurs maladies augmente le risque d’effets secondaires nocifs et peut surcharger le système immunitaire.»

Je ne vais pas recopier l’article, ça n’aurait pas grand intérêt puisqu’un simple clic vous y conduira, mais je pense qu’il est bon que chacun dispose d’informations fiables et objectives pour prendre ses décisions. Je rappelle qu’en France (métropolitaine) actuellement les seules maladies contre lesquelles la vaccination est obligatoire sont la diphtérie, le tétanos et la polyomélite. Les autres vaccins sont proposés en fonction des régions et de l’exposition possible aux maladies.

Rappelons enfin que c’est grâce à la vaccination que la variole a été éradiquée du globe, et que la protection de l’ensemble de la population (y compris ceux qui ne peuvent être vaccinés pour des raisons médicales ou les personnes chez qui le vaccin n’est pas efficace) passe par une couverture vaccinale maximale. Aucun médicament, aucune intervention médicale ne peut être sûre à 100%, mais les vaccins sont extrêmement bien contrôlés et testés (c’est encore l’OMS qui le dit). Bref, même si ça lui colle un peu de fièvre, même s’il a encore le bouton du BCG 8 mois après, même si ses cuisses le grattent encore, je fais vacciner le poussin. Et au passage je vais faire mon rappel DTCP aussi.

Tagged as: , , , , , , ,


« « Préc. Injustice    |     Suiv. Un mois de couches lavables » »

Comments are closed.


« « Préc. Injustice    |     Suiv. Un mois de couches lavables » »