Avant j’avais des principes, maintenant j’ai des enfants


« « Préc. Bien vivre l’allaitement    |     Suiv. Pourquoi les femmes gagnent-elles moins que les hommes ? » »

Dites-le aux femmes enceintes

Par  • Le 8 octobre 2011 à 16:25 • Catégorie : Bibliothèque, Réfléchir


Marie-Hélène Demey a longtemps enseigné le yoga aux femmes enceintes, y compris à moi lors de ma première grossesse. Ces séances étaient tout à fait remarquables, proposant à la fois un temps de parole et d’échanges et un enchaînement de postures simples, qui ont été pour moi un remarquable traitement de beaucoup des petits maux de la grossesse. L’ouverture et la tolérance étaient également de mise, avec un grand respect pour les choix de chacune. C’est donc avec beaucoup d’intérêt que j’ai accueilli son livre, qu’elle a eu la grande gentillesse de m’offrir.

Marie-Hélène récapitule dans cet ouvrage toute la sagesse ainsi accumulée, pour mieux vivre tant la grossesse que l’accouchement, à la fois sur le plan physique et psychologique. Elle s’intéresse aussi bien aux questions très concrètes, de l’explication des examens médicaux aux positions pour dormir, qu’au cheminement psychologique pour devenir parent. Son propos est émaillé par de nombreux témoignages des femmes (et hommes!) qu’elle a accompagnées. Point positif non négligeable : j’aime beaucoup les photos d’illustration, qui évitent à la fois le mannequin taille 36 avec un faux ventre et un sourire parfait et la vraie femme enceinte en mode Véronique et Davina comme semble l’affectionner Bernadette de Gasquet (ce qui n’enlève rien à l’intérêt de ses livres…).

Je dirais que c’est un bon compagnon de grossesse, surtout pour une femme qui ne sait pas trop à quoi s’en tenir ; un chouette cadeau pour une copine enceinte pour lui donner des infos sans lui faire peur (à l’inverse par exemple je n’offrirais pas Jaccouche bientôt et j’ai peur de la douleur à une amie qui n’a pas exprimé clairement un intérêt pour une naissance sans péridurale). L’équilibre est en effet bien délicat, entre vouloir donner toutes les cartes, éviter de plaquer ses propres envies et regrets sur la situation d’une autre, bref informer sans culpabiliser, ce n’est pas une mince affaire !

C’est un livre qui aide à (re)prendre confiance en soi et en ses capacités de mère. Il permet de faire le plein de sérénité et encourage les femmes à prendre en main et à vivre pleinement ces périodes si particulières de la grossesse, de l’accouchement et des jours qui suivent. Enfin pour celles que cela intéresse, sachez que même si Marie-Hélène est à la retraite, des séances extrêmement fidèles à celles qu’elle avait développées existent toujours à Soleil d’Or (Paris XIVème), ainsi qu’à Accueil Naissance (Paris XIIIème). Je sais, je les ai testées pour ma seconde grossesse.

Je finirai sur une petite citation qui résume parfaitement l’esprit du travail proposé :

Il s’agit d’un accompagnement.

Il permet aux femmes d’accéder en confiance à leurs propres ressources, de s’approprier davantage le moment de la naissance, et d’accueillir plus consciemment l’enfant qui va naître.

La place donnée à la parole et le travail corporel régulier sont les supports d’un cheminement de chacune au milieu des autres, tant sur le plan physique que sur le plan psychique.

Bien-être, autonomie et sérénité en seront les bienfaits.

Ce billet espère participer aux Vendredis Intellos, en espérant que Mme Déjantée ne me tiendra pas trop rigueur du fait qu’il ait été publié un samedi…



Tagged as: , , , , , , , ,


« « Préc. Bien vivre l’allaitement    |     Suiv. Pourquoi les femmes gagnent-elles moins que les hommes ? » »

29 Commentaires »

  1. J’aurais aimé trouver un bouquin comme ça pour ma première grossesse (et les suivantes) …. parce que Laurence … comment dire !!
    A proposer à mes copines … pour leurs filles enceintes 😉

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Béatrice, hé hé bonne idée !

  2. Petite coquine!!!
    En tout cas, il a l’air bien chouette ce bouquin… Moi j’ai jamais tenté le yoga pendant la grossesse…qui sait, peut être pour un n°5^^ ;)!!
    Bon allez, je m’en vais essayer de te caser dans mon plan pour les débriefs!! 😉

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Mme Déjantée, sinon tu peux considérer que c’est une contribution trèèèès précoce pour la semaine prochaine :mrgreen:

  3. J’ai aussi pris des cours de yoga à l’accueil naissance pour ma 2e grossesse, ca m’a beaucoup aidée (+ du qi gong) 😉

    Ma meilleure amie est enceinte, je crois que je vais lui conseiller ce livre.

    Merci Madame la poule :mrgreen:

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @valentine, je crois que j’ai un exemplaire surnuméraire qui pourrait aller à l’assoc, on en reparle.

    Anonyme a répondu :

    @La poule pondeuse, Cool ! 😀

  4. bonne idée ce bouquin! Pour autant moi je conseillerais à une amie (et pas juste une « copine ») le livre « j’accouche bientôt et j’ai peur de la douleur » car loin de la culpabilisation moi j’y ai pris pleins de force, de confiance sur la naissance et son processus, sur le fait que toutes les mères soient passées par là. Comme quoi, chacune prend ce qu’elle veut dans un livre 😉
    et à une « copine » enceinte dernièrement j’ai offert « les 10 plus gros mensonges sur l’accouchement », idem sur l’allaitement (elle se questionne) et un livre sur le projet de naissance. Parce que effectivement le livre sur l’accouchement et la douleur, si je ne la connais pas bien, je le trouve trop poussé, trop spécialisé. Mais je ne le réserverais pas à une amie qui ne veut pas la péridurale.
    Merci pour ces découvertes lectures dernièrement!

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @charlinette, ooooh ça faisait longtemps 😀
    J’ai bien aimé J’accouche bientôt etc, mais j’aurais peur que s’il arrive hors d’un projet déjà existant et dans le contexte actuel où tout le monde ou presque accouche sous péri à l’hôpital, ce soit un peu comme un cheveu sur la soupe. Enfin quitte à en offrir/conseiller un je préfère un choix pas trop radical sinon tu as le risque que l’autre se dise : c’est un truc d’extrémiste/de baba cool donc c’est pas pour moi.

    charlinetteNo Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, oui c’est vrai!!! c’est pour ça que je le réserve aux personnes qui me sont proches, comme ça je peux accompagner le livre de discussions, échanges, débats et pas juste laisser la personne avec le bouquin!!!
    et oui ça fait longtemps…. le temps passe, trop vite, le boulot, mon fils et tout et tout et pisss ben là enceinte du 2ème 😀 et avec de nouveau un bébé in utéro qui veut une maman cool et disponible donc à la maison!!!! 😉
    et pis souvent je surfe en sous marin 😉

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @charlinette, FELICITATIONS !

    charlinetteNo Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, merci 😀

  5. Yoga aussi pour moi pendant ma grossesse (de 3 à 8 mois environ avec des pauses pour cause d’entorse récalcitrante à la cheville) et j’y ai trouvé pas mal de positif alors que je n’avais jamais pratiqué le Yoga.
    C’était déjà un bon moyen de se détendre après une journée de boulot, c’était agréable après coup sur le plan physique (corps qui n’a plus de tensions), j’ai pris conscience de mon corps de femme enceinte grâce au Yoga (exercices au niveau de l’abdomen qui permettent de comprendre beaucoup de choses sur la place des organes, comment est placé le bébé …)et le vrai plus pour moi ça a été au niveau de la respiration.
    En effet, la délivrance a été assez stressante et sportive mais la respiration m’a beaucoup aidé pour ne pas craquer et aussi pour pousser afin de sortir mon bébé car le muscle utérin à ce moment-là était plutôt en mode « je ne contracte plus ».
    Si j’ai un deuxième, je n’hésiterais pas je crois mais je regarderai peut être de plus près car il existe différents Yogas alors peut-être existe-t-il différents Yogas pour femmes enceintes ?

    KoaNo Gravatar a répondu :

    @Opale, oui, il existe notamment le yoga de l’énergie pour les femmes enceintes, de Martine Texier (si tu es à Grenoble tu auras la chance de pratiquer avec Martine herself, mais sinon il y a des profs formés dans toute la France), moi j’ai trouvé ça formidable, tant pour la grossesse que pour l’accouchement (sans péri)

    Elle a un site avec des vidéos, qui ne sont pas très engageantes (pour ne pas dire un peu longuettes), et elle a écrit des bouquins aussi. En tous cas, son yoga, je conseille vraiment, toutes les femmes enceintes que je connais ont aimé.

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Opale, et sinon bien sûr à Paris il y a Céline qui remplace Marie-Hélène et qui est super !

  6. Cours de yoga pour moi aussi pour cette 2e grossesse et je dois dire que j’apprécie beaucoup, je reconnais ce que tu racontes : un temps de parole et d’échange, respect du choix de chacune de la césarienne programmée à mon accouchement en maison de naissance, plus les postures et la détente, le travail du bassin, du périnée, de la respiration… J’accouche dans les semaines qui viennent, on verra si j’arrive à en tirer un bénéfice !

    PS La poule : la revue de presse du blog n’est plus jamais mise à jour ? J’aimais bien, moi…

    pétrolleuseNo Gravatar a répondu :

    @soleil-, moi aussi, j’aimais bien… 🙄 😉

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @soleil-, arf pour la revue de presse je me suis faite virer par Google. En fait j’ai créé un profil google + mais il m’a soupçonnée d’être une fausse personne, donc j’ai proposé plein de noms différents (Ella Poulepondeuse, Ella Poule-Pondeuse, Emma Poulepondeuse etc) mais il n’a jamais voulu en valider aucun et en attendant ça a bloqué ma fonction de partage de Google reader. Je ne sais plus quoi faire pour la récupérer 😥

  7. Ouah ça donne envie de le lire ! Si je n’avais pas accouché il y a une semaine du 2ème, je crois que j’irais de ce pas l’acheter ! Pour cette deuxième grossesse, j’avoue que je n’avais rien lu, j’étais bien accompagnée par une SF libérale (merci la Poule pour ton témoignage et tes bons conseils d’ailleurs :-)), et je n’avais pas envie de me « farcir la tête » comme pour la première grossesse. Mais je me rends compte tout de même qu’une bonne lecture, c’est un accompagnement qui compte aussi, et c’est dur de trouver des bouquins qui ne soient pas du Laurence Pernoud (ou ressemblant).
    Bon, je le garde dans un coin de ma tête pour le prochain 😉

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Jouls, hey félicitations ! super si tu as pu avoir un bon accompagnement !

  8. Hello! je me permets aussi de proposer un autre livre (ou plutôt deux) qui m’ont superbement accompagné pendant ma grossesse: ce sont les livres de yoga de Martine Texier: Accouchement, naissance: un chemin initiatique et L’attente sacrée: Yoga, maternité, naissance…
    D’une part ils m’ont permi d’être plus zen face à mes problèmes de contractions prématurées (dès 24 SA) et d’autre part j’ai pu préparer mon accouchement mentalement (et comme j’ai eu un accouchement génial, je veux croire que ça à marcher même si je sais bien que ce n’est de loin pas le seul facteur…)
    Je trouve que ça ne dispense pas des cours de yoga (que j’ai aussi suivi) mais c’est un excellent complément!
    Merci pour ton site qui est vraiment super!

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @mimosa, merci pour les conseils ! Ceci dit le livre de Marie-Hélène (sans doute ceux de Martine Texier aussi) est bien plus qu’un livre de yoga, c’est plus un livre pour femmes enceintes qui parle aussi de yoga.

  9. Je n’ai pas fait de préparation à la naissance en yoga, mais j’ai continué mes cours de yoga « classique » jusqu’à la fin du 3è mois (le prof aménageait quand même les postures pour moi). J’ai ensuite continué à faire quelques postures en m’aidant d’un livre sur le yoga pour femmes enceintes (je ne le retrouve plus, je n’ai pas la référence).
    Ça m’a aidée, notamment au niveau de la perception de mon corps, de la confiance que j’avais en ses ressources, de l’équilibre qui change, et au niveau du souffle (pendant les contractions).
    Ça m’a valu un « vous faites du sport de haut niveau (ha ha ha, la bonne blague) ? vous avez un périnée super tonique » de la part de la SF en salle d’accouchement (et là dans la tête ça fait super-tonique=pas assez souple=épisio/déchirure 😯 ), et l’admiration de l’étudiante SF qui me faisait la rééducation du périnée, qui n’avait jamais vu quelqu’un expirer aussi longtemps pendant les exercices ! :mrgreen:

    Je regrette de n’avoir pas été plus loin en préparant ma grossesse grace au yoga (mais je n’ai pas trouvé ça dans mon coin), c’est vraiment une approche très intéressante du corps d’une manière générale, c’est-à-dire physique, énergétique, spirituel, et dans son rapport avec le monde qui l’entoure.
    Je suis fan, quoi 😉
    (et sinon je n’ai pas lu le bouquin, mais l’article donne envie. Je l’offrirai à ma prochaine amie enceinte ! Merci encore La Poule pour tout ce que tu nous fait découvrir…)

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Aurélie, moi à l’inverse je me suis mise au yoga à partir de mon expérience de yoga prénatal. ça me fait un bien fou.

  10. Je suis à 32 semaines de ma 2ème grossesse, et j’aimerais demander à mon gynéco s’il pratique l’examen qui consiste à meusurer la largeur du bassin et la circonférence de la tête du BB. Car pour ma 1ère grossesse j’ai eu une césarienne car mon BB ne passait pas (4,100kg).Est ce que certaines d’entre vous aurait effectué cet examen ? Comment s’apelle t-il ? Est ce vraiment fiable ? A quel moment dois je le faire ? Merci pour vos réponses.

    pétrolleuseNo Gravatar a répondu :

    @Anne, il s’agit d’une pelvimétrie (qui peut être faite par radio, scanner ou IRM). C’est un examen qui est parfois prescrit par les gynécos suite à un antécédent de césarienne due notamment à un défaut d’engagement du bébé, ou lorqu’ils suspectent une macrosomie foetale (terme savant pour « gros bébé » 😉 )pour le bébé à venir. Il est recommandé de le faire aux environs du 8ème de grossesse. Toutefois, sa fiabilité n’est pas totalement avérée car, dans un premier temps, le bassin bouge tout au long de la grossesse ainsi qu’au moment du travail: les ligaments s’étirent et peuvent faire gagner de précieux millimètres jusqu’au dernier moment. D’autre part, aucun examen ne peut prédire à coup sûr qu’un bébé pourra ou ne pourra pas s’engager en fonction de la taille du bassin: de gros bébés arrivent à passer malgré des bassins jugés « limites » tandis que de petits bébés pourront rester « coincés » alors que les mesures du bassin semblaient tout à fait correctes.

    Pour en savoir plus, je te conseille d’aller lire cette page consacrée à la pelvimétrie sur le site Césarine ( http://www.cesarine.org/avant/programmee/pelvimetrie/ ) : elle est très bien faite. Tu trouveras aussi ici les moyennes des différentes mesures effectuées sur le bassin par la pelvimétrie: http://www.aly-abbara.com/livre_gyn_obs/termes/pelvimetrie/pelvimetrie.html .

    Anne a répondu :

    @pétrolleuse, un grand pour ta réponse, je vais aller voir les sites.

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Anne, ben franchement je ne vois pas quoi rajouter à la super réponse de pétrolleuse ! Si ce n’est que peut-être tu peux voir un ostéo pour vérifier justement que ton bassin est bien mobile. Si tu fais du yoga il y a certaines postures et notamment tout ce qui est 4 pattes genre chien/chat qui sont supposées aider le bébé à bien se positionner aussi (mais efficacité pas garantie hein). Peut-être que pour la 1ère naissance ton bébé s’est mal « présenté », par exemple n’a pas fléchi la tête ou autre ?

  11. The waiting for motherhood is a special and at the same time difficult period. This requires some training, which will become simpler with the help of the book.


« « Préc. Bien vivre l’allaitement    |     Suiv. Pourquoi les femmes gagnent-elles moins que les hommes ? » »