Avant j’avais des principes, maintenant j’ai des enfants


« « Préc. Faire part    |     Suiv. Encore un don : le cordon » »

Comme une poule devant un siège auto

Par  • Le 4 juillet 2011 à 10:35 • Catégorie : Acheter et faire, Puériculture

Quand j’étais un bébé parent, je pensais naïvement que l’Etat dans son infinie sagesse faisait une sélection rigoureuse des sièges auto disponibles à la vente et qu’en conséquence il ne me restait plus qu’à évaluer les critères de praticité, de confort et d’esthétisme, la sécurité étant équivalente entre les différents modèles. Je pensais en outre que les vendeurs des magasins de puériculture disposaient de connaissances fiables dans ce domaine. Oui, vous pouvez rire, faites-vous plaisir. Depuis, j’ai écumé le net, décortiqué les crash tests, déchiffré des pages en langages variés (avec l’aide plus ou moins heureuse de l’ami Google traduction), et malgré ça me reste l’impression amère de n’avoir jamais acheté ce qu’il fallait, et ce n’est pas faute de ne pas avoir palpé, hésité, tergiversé et surtout déboursé euros sonnants et trébuchants.

Ce qui reste assez clair, c’est que la France, très à la traîne en termes de sécurité automobile (dans la réglementation mais surtout dans les mentalités), ne fait pas exception pour les enfants. Je suis toujours très surprise de voir combien il reste de personnes pour qui la seule raison de respecter le code de la route est d’éviter la sanction prévue par la loi, y compris à ma génération. Le fait que les accidents de la route soient la première cause de mortalité des 15-24 ans par exemple, ne semble pas les affecter (ou pouvoir être relié d’une façon ou d’une autre à leur comportement).

Une idée reçue à combattre voudrait qu’en gros seule l’autoroute soit dangereuse. Elle l’est bien sûr, mais les petits trajets en ville le sont tout autant. Une collision à 50 km/h équivaut à une chute du troisième étage, et la majorité des accidents a lieu par temps sec, sur un trajet connu à moins de 15 km du domicile (voir ici par exemple). On ne peut pas physiquement retenir un enfant avec ses bras lors d’un impact à 50 km/h. Vous pouvoir en vidéo ce qu’il arrive à un enfant de 3 ans sans siège ni ceinture à 50 km/h. Un siège inadapté (ou une simple ceinture avant d’avoir atteint la taille réglementaire) n’est pas pour autant satisfaisant : voici ce qui arrive à un enfant avec la seule ceinture.

Vous ne laisseriez pas votre enfant jouer sur un balcon au troisième étage (ou plus haut) sans rambarde parfaitement sécurisée, il est donc crucial de pouvoir l’attacher correctement en voiture, en fonction de son âge et de son gabarit. La première chose dont personne ne semble au courant en France (l’info a du s’arrêter à la frontière comme un certain nuage…), c’est que les enfants ont intérêt à rester dos à la route le plus longtemps possible. Ce n’est pas une mode ou une lubie, c’est le résultat de nombreuses études scientifiques. Il y a à la fois une bonne compréhension de la relation de cause à effet (en lien avec la fragilité de la nuque du bébé et du petit enfant, qui est mieux protégée dos à la route), et une vérification de sa réalité par de nombreuses observations et statistiques (l’installation dos à la route s’avère cinq fois plus sûre que l’inverse). Voir par exemple cet article du très sérieux British Medical Journal, qui recommande l’installation dos à la route jusqu’à 4 ans, ou encore cet avis de l’Académie américaine de pédiatrie pour qui 2 ans est un minimum avant de passer face à la route.

Concrètement, comment faire ? Pour un nouveau-né, les nacelles sont à éviter. Elles ne sont d’ailleurs pas homologuées pour la voiture dans de nombreux pays occidentaux. Deux exceptions : la Bébéconfort Windoo Plus (qui a obtenu le résultat « bon » aux tests de l’ADAC) et la Römer Baby safe sleeper (quatre étoiles au TCS). Elles proposent notamment un vrai harnais trois points, au lieu de l’espèce de bande ventrale à scratch qu’a ma « vieille » (4 ans) nacelle Jané. Ceci dit ça coûte un rein, ça ne dure pas très longtemps (Sumo n°1, euh Pouss1, s’y est senti à l’étroit avant d’avoir passé trois mois, et Sumo n°2 n’a jamais voulu y mettre un orteil) et ça prend deux places dans la voiture (voire toute la banquette si vous avez une ceinture deux points au milieu).

Il vaut donc mieux s’en tenir à une coque (groupe 0+) ou un siège 0+/1 si poussin a un bon gabarit (attention car certains sont crevettes à la naissance et se sumoïsent au fil des mois, y compris au lait maternel qui a la réputation infondée de sous-nourrir les nouveaux-nés). La coque garde cependant l’avantage d’être plus facilement transportable, par exemple si vous prenez le train avec votre poussin et qu’on vient vous chercher à la gare. Et si vous avez eu la bonne idée de prendre le forfait bambin (à 8.20€ quelles que soient la distance et la classe, c’est un des meilleurs investissements disponibles pour un jeune parent), vous pourrez poser la coque sur le siège d’à côté et le poussin dedans, particulièrement pratique tant qu’il ne tient pas assis. Par contre je n’ai jamais compris l’intérêt de trimballer à bout de bras bébé dans la coque sur plus de 20 mètres, c’est épuisant, je préfère mettre l’enfant dans un porte-bébé et porter le siège vide.

Lorsque bébé commence à être à l’étroit dans sa coque (et rappelons qu’elles sont par définition homologuées jusqu’à 13 kg, donc c’est rarement à 6 mois ; rappelons également qu’il est conseillé de ne pas trop couvrir l’enfant : pas de manteau mais une couverture sur le siège par exemple), il est plus sûr de le garder dos à la route. Il existe maintenant des sièges permettant d’installer les enfants dos à la route jusqu’à au moins 4 ans (25 kg), même s’ils sont plus difficiles à trouver. On peut citer la boutique online carseat.se ainsi que les concessions Volvo, pour ceux qui préfèrent tâter avant d’acheter. Un enfant si grand dos à la route, cela nous semble surprenant voire impossible, pourtant c’est devenu la norme en Suède par exemple. Quand j’étais enfant, il n’y avait pas de ceinture à l’arrière de toutes les voitures, sans même parler de siège auto (c’était le bon temps ma brave Janine) ; on voit déjà le chemin parcouru depuis !

Pour une raison ou pour une autre, si votre enfant ne peut voyager dos à la route, une alternative intéressante peut être un siège 1/2/3 à bouclier. Il y en a deux bien notés par les tests des Goths de l’Ouest qui sont à l’Est par rapport à nous Allemands et Suisses : le Cybex Pallas 2-fix et le Kiddy Guardian Pro. Ils sont d’ailleurs supposés être plus fiables que les sièges plus classiques à harnais, sauf qu’il y en a d’aussi bien notés, donc je ne sais pas trop quoi en penser. L’avantage, même s’ils coûtent un rein, est qu’avec ça vous êtes parés jusqu’à ce que l’enfant n’ait plus besoin de siège auto (ou jusqu’à ce que de nouvelles règles de sécurité sortent et les relèguent au rang de dangereuses antiquités), et pour le coup ce sont les seuls 1/2/3 bien notés. Ceci dit attention car en traînant sur les forums (toujours utile) j’ai vu que leur installation avec le bouclier demande une grande longueur de ceinture et n’est ainsi pas possible sur toutes les voitures (surtout les modèles un peu anciens) ; par contre il semble que certains petits farceurs qui se dégagent du harnais soient mieux maintenus par le bouclier. Mieux vaut donc essayer avant d’acheter.

Donc au cas où les allusions subtiles au cours du billet vous auraient échappé, avant d’aller en boutique (ou au moins avant de dégainer la CB), visitez les pages du Touring Club Suisse et de l’ADAC (les Allemands) pour une évaluation objective et ne pas vous faire embobiner par des vendeurs mal renseignés. L’ADAC ne propose qu’une version en allemand mais le tableau avec les +, les – et les codes couleur est assez facile à comprendre. En France ne comptez pas sur les magazines parentaux pour vous servir beaucoup mieux que de la soupe publicitaire plus ou moins déguisée (au mieux quelques avis de parents possédant tel ou tel siège, distrayant mais pas super utile) ; seul Que Choisir propose des tests dignes de ce nom mais il faut acheter le magazine (version online payante également). Et puis surtout, ne soyez pas pressés de passer à la catégorie supérieure, qui sera toujours moins sécurisante que l’actuelle (sauf quand la tête de l’enfant dépasse du siège ou quand il a passé la limite de poids du siège).

Donc ça c’est la théorie, la pratique elle est comme toujours plus complexe. Il y a des enfants qui hurlent en voiture tant qu’ils sont dos à la route et se calment miraculeusement en passant dans l’autre sens (ou arrêtent de vomir toutes les dix minutes). Il y a des gens qui ont beaucoup d’enfants et de voitures, ce qui ne laisse souvent plus beaucoup d’argent pour acheter des super sièges dernier cri. Il y en a d’autres qui prennent tellement peu la voiture que la probabilité d’avoir un accident devient minime et ne justifie pas forcément l’achat d’un siège dernier cri, d’autant plus que leur gentille belle-soeur qui a fini de pondre leur passe ses sièges au fur et à mesure. Il y a des voitures un peu tarabiscotées où certains sièges sont difficiles à bien fixer (voire impossibles). Et puis les fabricants ont le don de vous embrouiller en faisant 15 modèles proches avec des noms qui se ressemblent mais qui ne sont pas les mêmes : pas toujours facile de savoir s’il y a une vraie différence entre deux (et lequel a été effectivement passé à la loupe des tests) ou juste des nouveaux tissus plus fashion (et un super cercle-en-plastique-on-appuie-dessus-ça-sort-ça-fait-porte-gobelet ?). On ne peut même pas faire confiance à une marque donnée : par exemple dans le test du TCS certaines marques ont des notes allant de deux à quatre étoiles selon les modèles.

Prenons un petit exemple pour voir à quel point ce n’est pas toujours simple : la famille Pondeuse. Nous avons, en plus d’une coque Jané Rebel achetée avec un super pack poussette pour la naissance de Pouss1 et que je ne trouve pas terrible (et elle n’a même pas été testée par nos voisins de l’Est) :

  • un Britax First Class (0+/1), dans lequel Pouss2 (18 mois, environ 12 kg) est toujours confortable dos à la route. Le seul hic c’est qu’il ne semble pas super bien fixé dans la voiture (pas de tensionneur de ceinture par exemple).
  • un Bébé Confort Axiss (groupe 1), dans lequel Pouss1 (4 ans, environ 14 kg) est également bien installé. Evidemment, c’est bien après l’avoir acheté que j’ai découvert que les Suisses ne lui accordaient que trois étoiles (et les Allemands « Befriedigend », c’est-à-dire satisfaisant). Au moins il semble assez confortable, avec un tissu agréable. Le fait qu’il tourne pour installer l’enfant est sympa, mais vu qu’on a un monospace ce n’est pas indispensable.

Les poids des poussins sont très approximatifs, car ils ne vont que rarement chez le médecin et nous n’avons pas de pèse-personne (une mystérieuse affliction frappe toute balance entrant dans notre domicile et la rend rapidement inutilisable). Ainsi Pouss1 devient un peu grand pour le Axiss (sa tête commence juste à dépasser) mais ne fait probablement pas encore les 15 kg réglementaires pour passer au groupe 2. Quant à Pouss2, il approche des 13 kg (s’il ne les a pas déjà dépassés) au-delà desquels la notice du Britax recommande de passer face à la route (j’ai contacté Britax pour savoir si c’était vraiment problématique de le laisser dos à la route après 13 kg et ils m’ont simplement répondu qu’il n’était pas homologué pour ça, je suis bien avancée). Que faire ?

  • l’approche Maîtrisons les dépenses de puériculture (ou rationnelle, selon le point de vue) : acheter un groupe 2/3 pour Pouss1 (dans la liste des 4*/Gut des crash tests) et passer Pouss2 face à la route dans le Britax
  • l’approche La sécurité n’a pas de prix (ou folle hystérique, toujours selon le point de vue)  : acheter deux sièges permettant de rester dos à la route jusqu’à 25 kg (que Pouss1 devrait atteindre vers ses 18 ans à ce rythme), à plus de 250€ le siège ; ajouter un cierge à brûler à un Saint de votre choix pour que Pouss1 accepte de s’installer dos à la route (et pour que ça n’accentue pas sa fâcheuse tendance à changer le sens de circulation de son oesophage dès qu’il monte dans la voiture) ; être obligée de faire deux ou trois poussins de plus pour rentabiliser le matériel
  • l’approche Ni l’un ni l’autre, bien au contraire : acheter un siège à bouclier 1/2/3 et y mettre Pouss1 jusqu’à ce qu’il passe bien les 15 kg, en attendant laisser Pouss2 dos à la route dans le Britax (en espérant qu’il reste en deça des 13 kg -le mettre au régime Dukon peut-être ?), puis racheter un 2/3 pour Pouss1 et mettre Pouss2 dans le 1/2/3 avec le bouclier
  • l’approche Autruche : vendre la voiture et ne plus remettre les pieds dans aucune de ces maudites chariottes inventées par le Malin

Ajoutez à cela qu’en bons Parisiens nous ne prenons pas très souvent la voiture (généralement une à deux fois par mois), même s’il nous arrive de partir en vacances avec jusque dans les lointaines contrées varoises, et la question bonus : faut-il prendre un siège Isofix (qui coûte un demi-rein de plus) alors que notre voiture n’en a pas, mais que peut-être un jour on en aura une autre qui l’aura ?

Je vous laisse voter en commentaire, et proposer vous aussi vos cas de conscience à la Basse-cour le cas échéant.

Photo : J’avoue un coupable penchant pour ces chatons débiles (celui-là dit : « Pas freiner si fort la prochaine fois siteuplé »)

(et, est-il besoin de le préciser, personne ne m’a rien donné ni payé pour écrire ce billet)

Tagged as: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,


« « Préc. Faire part    |     Suiv. Encore un don : le cordon » »

238 Commentaires »

  1. @Renarde, pas forçément le duologic 2 a une coque donc peut servir dès la naissance 😉

    Répondre

  2. @La poule pondeuse, le kiddy comfort pro et guardian est moins bon aux crashtest que le cybex pallas et Annecé pour le harnais, c’est faux car que se soit les sièges 123 à harnais ou boucliers, les deux s’enlèvent quand on passe en groupe 2 😉

    Répondre

  3. @lindt87, ah le first class n’est pas bon ? c’est vrai qu’il n’a pas été testé par les Suisses, mais en même temps des 0/1 il n’y en a pas tant que ça…

    Répondre

    lindt87No Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, je sais bien 😉

    Concernant le first class d’après ce que j’avais lu sur le forum ci-dessous, il avait été testé il y a longtemps vers 2005.

    Si tu fais une recherche, tu trouveras des posts à ce sujet, il me semble même avoir vu une fois une vidéo de crashtests

    D’ailleurs, moi-même je m’y étais intéressée pour ma poupette

    http://puericulture.forumactif.com/f8-bebe-en-voiture

    Répondre

  4. je ne sais pas si cela va marcher, mais normalement ci-joint le résultat de firts class au TCS en 2004. Et regardes les valeurs de contraintes en frontales et latérales 😥

    ce qu’il fait qu’il a 3 étoiles c’est plus le comfort que la sécurité.
    http://imageshack.us/photo/my-images/53/p70753587za.jpg/

    sachant que depuis 2004, les test se sont durcies, je doute fortement qu’il aurait le même résultat aujourd’hui.

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @lindt87, pfff 🙁 Comme je le disais, même en bossant à fond le dossier j’ai toujours l’impression qu’on finit par prendre la mauvaise décision… En même temps les autres 0/1 sont pas mieux si ?

    Répondre

    lindt87No Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, en effet, il n’y a pas de bon 0/1….c’est pour cela qu’il vaut mieux prendre une bonne coque, pas cher le ATON en allemagne par exemple (prix env100€) et ensuite se diriger sur un bon groupe 1(kiddy infinity env 100€)….donc en terme de prix cela revient au même que le first class mais avec plus de sécurité pour le bébé.

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @lindt87, pfff. Mon idée était qu’avec un 0/1 mon petit sumo serait plus longtemps confortable dos à la route qu’avec une coque, sans pour autant acheter un siège suédois spécial… je vois que c’était encore pas ça 🙄

    Répondre

  5. Véhicule sans siège arrière.
    J’ai parcouru sans doute un peu vite le post et les commentaires mais je n’ai rien vu concernant notre problème : nous n’avons pas de siège à l’arrière mais trois places à l’avant (un siège conducteur et un siège banquette). Pour le peu de trajet que nous avons fait pour le moment, petite-fille a voyagé dans le siège prêté par ses parents et fixé dos à la route au milieu (très drôle de gratter le coude de grand-père quand il change les vitesses). Il y a une ceinture qui vient de derrière la banquette, en hauteur donc, pas une ceinture ventrale, mais je n’avais pas comlètement confiance dans la façon dont le siège était tenu. Elle grandit et on voudrait acheter plus grand et plus adapté. Savez-vous s’il y a des modèles particuliers pour ce type de véhicule.
    Merci beaucoup pour tout renseignement, les grands-parents sont un peu dépassés.

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @mèregrand, quel âge a votre petite fille ? Le plus sécuritaire pour un siège placé à l’avant serait sans doute un siège dos à la route comme ceux qu’on trouve sur carseat.se qui vont jusqu’à 5-6 ans au moins, mais c’est un investissement important. Ici les grands parents ont acheté des sièges 1/2/3 pas chers en hypermarché, de qualité médiocre mais qui ont au moins le mérite d’exister. Vu le très faible nombre de trajets que mes enfants font avec leurs grands-parents, ça nous a semblé un compromis acceptable. Peut-être en discuter avec vos enfants pour voir comment faire au mieux en fonction de votre situation particulière ?

    Répondre

    mèregrandNo Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, merci, je vais aller voir sur carseat. Il me semble qu’un dos à la route est la seule solution. Quant au prix, il faudrait savoir à l’avance à combien de petits-enfants cela pourra servir… En tapant cela je réalise qu’on pourra éventuellement, mais peut-on dire probablement, avoir à transporter plusieurs petits-enfants en même temps. De quoi nous faire préférer le train !

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @mèregrand, effectivement, on peut avoir le meilleur siège auto, s’il n’y pas de siège dans la voiture où le fixer ça ne sert pas à grand chose :mrgreen:

    Répondre

    Anonyme a répondu :

    @mèregrand, les sièges dos à la route ne sont pas si chers, volvo en propose un; il coute 250€, le duologic est au même prix. Par contre, pour le problème de ceinture, voir avec Hakan de Carseat, a priori il est très bien et répond rapidement au mail.

    Si on réfléchit un siège britax ou bébécomfort sont à peu près à ces prix là.

    Répondre

  6. Après la sécurité physique on pourrait parler de la sécurité en terme de mise en présence de produits toxiques
    lu sur le babyblog docti que d’après une étude 60% des sièges auto contiennent des produits toxiques…
    Liste des best/worst là :
    http://www.healthystuff.org/departments/childrens-products/product.seatsbestworst.php

    Répondre

    Anonyme a répondu :

    @Céline, les derniers test ADAC et TCS incluent justement les produits toxiques contenus dans les sièges auto. Cela permet d’avoir une vision globale, sécurité, comfort-maniement et produits toxiques.

    Répondre

  7. Et tu sais si ces tests sont dispo sur le net ? Merci pour l’info !

    Répondre

    lindt87No Gravatar a répondu :

    @Joline, oui, tu les trouveras sur le forum suivant

    http://puericulture.forumactif.com/f8-bebe-en-voiture

    sur le postit récapitulatif des crashtest

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Joline, sinon ils sont sur les liens que j’ai donnés dans le billet (ADAC et TCS), il y a une partie de la note sur les critères de toxicité.

    Répondre

  8. Il y a une vente cybex sur couffin privé ! Attention à la CB 😆
    Plus sérieusement, le cybex pallas fix à 180€ à la place de 330 c’est pas mal non ?

    Répondre

  9. Plusieurs mois après la parution de ton super article, je me suis enfin décidée à changer le siège auto de Miss B. J’ai pris un Romer King Plus sur les bons conseils des crash tests (et de mon porte monnaie). Merci encore!

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Mère Blabla, super ! j’espère qu’il remplira ses promesses 😉

    Répondre

  10. 😉 😉 😉

    Répondre

  11. Chère Poule,

    Grâce à ton super blog, je me suis renseignée sur les modèles de sièges « rear-facing », et je vais sûrement acheter pour mon loupiot de 18 mois un MultiTech de chez Britax. (Si j’ai le courage j’essayerai de contacter une concession Volvo, où il est nettement moins cher que sur le site cher 😯 mais néanmoins génial CarSeat.se. Mais c’est à 1h30 de voiture de chez moi… la concession Volvo, pas le site suédois 😉 ).

    En faisant toutes mes recherches à ce sujet sur le net, je suis tombée sur un site qui pourrait t’intéresser, en ce qui concerne la façon de couvrir les petits dans le siège auto, puisque le sujet a été abordé et que tu écrivais chercher une solution type serviette-sortie de bain. Va donc regarder là: http://www.childrestraint.net/shop/eng/sitbag-5c1.html
    J’ai tout de suite pensé à toi en voyant ça.

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Martisane, merci pour le lien ! enfin maintenant Pouss2 a deux ans alors plus vraiment concerné 😉

    Répondre

  12. Bonjour,

    Je viens de faire l’acquisition hier d’un Kiddy guardianfix pro (c’est le même que le guardian pro 2 sauf qu’il a le système isofix). J’opté pour ce siège auto car après une grosse recherche sur le net c’est le seul qui sort du lot (sur les tests comparatifs) avec le Pallas 2 de cybex. Je préfère le kiddy au cybex car l’enfant a une meilleure vue pour voir par la fenêtre (mon loulou étant très curieux c’est parfait). Je trouve mon enfant mieux assis et plus en sécurité que dans le cosi (il est affalé dedans, il essai de se pencher pour voir dehors malgré que le harnais soit bien serré). Il est vrai que le bouclier du kiddy fait bizarre au début mais c’est une très bonne sécurité et un meilleur maintient de l’enfant. Mais c’est vrai que sur le net c’est difficle de faire un choix car personne n’est d’accord sur la sécurité d’un siège auto, a un moment j’étais complètement perdue et ne savait plus quoi choisir. J’espère avoir fait le bon choix. Je voulais rajouter le kiddy est vraiment léger à porter, il s’installe en un clin d’oeil: mettre le siège dans la voiture, installer l’enfant dans le siège auto, mettre le bouclier, mettre la ceinture dans les encoches du bouclier et la cliquer dans l’attache de la voiture, voilà l’enfant est installé. Biensûr pour les voitures équipées du système isofix, installer le siège avec les attaches prévues avant. En espérant pouvoir aider quelques mamans un peu perdue comme moi qui l’a été.

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Magali, merci pour ton témoignage !

    Répondre

  13. Merci mille fois 🙂
    J’attends mon deuxième bébé pour fin septembre et pour la grande nous vivions à Paris intra-muros, sans voiture, je n’ai jamais eu à me pencher sur les sièges auto !!!
    Nous sommes maintenant sur la côte d’Azur, impossible et impensable de vivre sans voiture … Du coup me voilà bien informée et pas encore décidée à 100% : ce sera probablement une poussette britax B-smart avec son siège auto 0+ et son harnais 5 points, puis un siège rear-facing à partir des 9 mois que je commanderai sur carseat.se (d’ailleurs sur le forum ‘puériculture’ on peut commander en groupe sur le site suédois et du coup éviter 30 euros de frais de port…)
    Ceci dit je viens ce soir de voir qu’il existe la nacelle matrix light 2 qui fait nacelle et siège groupe 0+ et qui m’inspire confiance …
    Pfff plus que 3/4 semaines pour se décider 🙂
    Merci encore pour le blog sur lequel je passe mes journées !!

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Julie, bon choix (oups tu as du accoucher depuis !) ! heureuse d’avoir pu t’apporter un petit éclairage (le forum puériculture est SUPER pointu sur ce sujet)

    Répondre

  14. Bonjour,

    Vous n’avez pas un minimum de normes de sécurité à remplir pour les sièges d’auto?? Au Québec, il existe 3 types de siège selon le poids et la taille mais peu importe le siège utilisé il y a toujours un harnais en cinq points pour attacher bb, pour attacher le siège soit par la ceinture de sécurité ou la ceinture à « clip » fournie et pour le siège tourné vers l’avant une courroie qui relie le haut du siège à un support qui l’empêche de basculer en cas d’impact…

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @anonyme, si bien sûr il y a des normes et des classes de sièges bien définies, mais les crash tests effectués par des organismes indépendants montrent que les sièges autorisés sont loin d’être tous équivalents malheureusement.

    Répondre

  15. Je ne résiste pas:
    http://www.topito.com/top-sieges-bebes-auto-vintage?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+topito+%28Topito%29
    🙄 🙄

    Répondre

  16. Bonjour,

    Je vois que cet article suscite beaucoup de réactions trés constructives. Merci à tous.
    En ce sens, peu être que vous allez pouvoir m’aider…

    Je suis professionnel de la route et plus précisément chauffeur privé exploitant une license VTC sur la région de Paris. Ma clientèle est trés variée et notamment je transporte trés souvent des jeunes mères de familles.
    Aujourd’hui je suis équipé d’un siège auto à bord de mon taxi, adéquate pour les enfants de plus de 2/3 ans. Cependant je transporte beaucoup d’enfants plus jeunes avec leurs mères et pour des trajets parfois assez long (centre de Paris jusqu’aux aéroports).
    Dans cette démarche d’optimisation de la sécurité de ma clientèle je cherche conseils pour acquérir le matériel le plus approprié au transport de personnes et plus précisément des jeunes enfants et des bébés.
    Existe-il du matériel polyvalent permettant de garantir la sécurité aussi bien des bébés que des jeunes enfants un peu plus agés?
    Vous comprendrez bien que je ne peux pas m’équiper de plusieurs types de sièges auto pour la bonne raison que la place est limitée dans mon véhicule d’exploitation…
    Si quelqu’un a une idée, je suis preneur…

    Répondre

    RenardeNo Gravatar a répondu :

    @un chauffeur privé de paris, Ahhh un chauffeur qui s’intéresse à la sécurité de ses passagers !
    Alors il existe des sièges 1-2-3 donc tous les âges dans un seul siège mais ce ne sont malheureusement pas les plus sûrs (tous les âges sauf bébés qui sont dans des sièges 0-0+). Il n’y a pas la place d’avoir un cosy en plus dans le coffre ? (ce n’est pas hyper encombrant).
    Moi je vous conseillerais d’avoir un cosy (groupe 0+ : qui va de la naissance à 13 kg donc jusque 18-24 mois) genre le Römer Baby Safe Plus (qui est le mieux noté dans tous les crash tests et pas plus cher que les autres) sans base Isofix (trop encombrant et cher même si l’installation du bébé est facilitée) + un siège 1-2-3 (de 9 à 36 kg)genre Kiddy Comfort Pro (le mieux noté de sa catégorie par Que Choisir)

    Je vous conseillerais aussi de vous ENTRAINER ++ avant d’attacher les petits passagers car franchement c’est quand même assez technique… et carrément stressant si on a un enfant un peu récalcitrant à ficeler…(et qu’on est garé en double file pour faire monter les clients !)

    Je trouve en tous cas que c’est une très bonne idée de proposer des sièges pour les bébés, ça me semble un très bon argument pour vous « faire de la pub » et personnellement je serais très intéressée par des véhicules où mes enfants peuvent être attachés correctement.

    Répondre

  17. Je profite des nouveaux commentaires pour vous faire un petit retour sur expérience avec mon mirifique cosy Römer Baby Safe Plus SHR II.
    Bon alors moi je l’ai acheté parce que c’est le top, c’est le mieux, c’est trop bien pour la sécurité de mon petit.

    Oué, sauf que ma vieille poussette (qui déjà se replie difficilement avant de la fourrer dans le coffre) n’est pas complatible avec. Haha. Le détail qui tue. Donc je n’ai jamais pu faire de transfert voiture/poussette sans déméler le bébé et le reficeler. Et quand le bébé s’est sagement endormi dans son cosy, bah, le passage dans l’écharpe (du coup, emmener la grosse poussette dans le coffre, laisse tomber) le réveille. Et quand il s’est endormi dans l’écharpe, bein il se réveille à nouveau pour l’attachage dans le siège.
    Donc déjà un truc à ne pas refaire (ou à penser quand on achète la sacro-sainte poussette).

    Deuxième truc : je n’ai pas acheté la base Isofix car très cher et pas de sécurité supplémentaire particulière (un chouillat, c’est tout). Du coup, j’ai droit à chaque fois d’attacher le bébé dans le cosy + attacher le cosy à la voiture avec la ceinture.
    Et l’inverse pour sortir.
    Assez moyen à la longue.
    Heureusement que je fais peu de trajets en voiture avec bébé.
    Donc le système d’attache du cosy à la voiture me semble un critère à prendre en compte quand on choisit son siège. Je sais qu’il existe des cosy où la ceinture de sécurité passe sous le cosy et non pas sur le bébé, donc pas besoin de détacher le cosy à chaque fois (gros confort pour la personne qui attache et détache le bébé)

    Encore une petite critique : là, mon bébé fait genre 12 kg donc il est encore dans le groupe utilisateur du cosy, sauf que les sangles ne sont vraiment pas très longues et il est très difficile de l’installer dans le cosy si bébé porte simplement une veste polaire… Donc en ce moment, deshabillage avant l’installation…

    Donc voila ma conclusion : la sécurité c’est bien, mais il faut aussi songer aux aspects pratiques qui ont aussi leur importance : possibilité de mettre le cosy sur des roues et système d’attache du cosy dans la voiture.

    Répondre

  18. […] * Le témoignage de La basse-cour de la poule pondeuse […]

  19. Je retrouve dans ton article l’ironie de ma situation.

    Ma fille ne fait que 12kg habillé et est dans l’axiss (je me suis contenté de 3 étoiles car vu mon handicap j’avais besoin que le siège tourne et n’est pas pris le trottine/rénolux car il n’a qu’une étoile au crash test). Mon fils d’1 an ai actuellement dans le créatis fix il ne fait pas tout à fait 9kg(8kg400)mais sa tête dépasse de la têtière et bientôt du siège. Du coup j’ai acheté le Rodi airprotect de bébé confort car je fais attention au crash test (4*) et au confort du siège car nous faisons de long trajets (surtout pour les vacances mais pas que)mais les 3/4 du temps se résume entre 5 et 30 mn un aller. Alors que fais-je ? Ma fille à la bonne taille et le bon gabarit pour ce nouveau siège mais pas le bon poids ? Sans compter qu’il change les normes ce mois-ci et passe à la taille au lieu du poids (qui ne sera plus qu’un complément) pour des situations comme celles-ci mais que ce n’est pas encore diffusé. Surtout que comme c’est partie je vois parfaitement ma fille faire encore 12kg dans 2 ans, je fais quoi je la gave sachant que je n’ai pas les moyens de me racheter un axiss pour son frère (oui je ne prends pas d’occasion car on ne sais pas s’il le siège à été accidenté ou non et que que je ne crois pas sur parole).

    Répondre

  20. Je Veux Acheter Un Serveur Dedie Virtuel Et Bon En Suede

    […] ans magasin 1 qui conduit à acheter en urgence dans magasin 2 et finalement 2 s […]

  21. Hi there to every single one, it’s really a nice for me to go
    to see this site, it includes priceless Information.

    Répondre

Leave a Reply


« « Préc. Faire part    |     Suiv. Encore un don : le cordon » »