Avant j’avais des principes, maintenant j’ai des enfants


« « Préc. Porter sur le dos    |     Suiv. Faire des bulles » »

Porter à la plage

Par  • Le 3 juillet 2010 à 15:20 • Catégorie : Acheter et faire, Portage

0060-0808-2016-4420_African_Mother_with_her_Child_on_Her_Back_in_a_Kanga_(Baby_Sling)_clipart_image Après une longue absence (juste pas le temps), me revoici pour un petit billet de saison. Par un heureux concours de circonstances, je me retrouve à passer une bonne partie de l’été à la plage avec les poussins et me suis donc vite posé la question de comment porter Pouss2 (5 mois 1/2) pour l’emmener (la poussette serait plus un handicap qu’une aide vu le terrain). Tout d’abord nous sommes bien sûr extrêmement vigilants sur les risques liés au soleil et suivons scrupuleusement les conseils de la Poule exotique.

Donc pourquoi un porte-bébé à la plage ? D’abord quand on est habitué à un bon portage (et qu’on a un bébé sumo), on trouve vite le portage dans les bras fatigant et malpratique. Et lorsque vous avez plusieurs enfants, il est essentiel d’avoir facilement une voire deux mains libres. Sans compter tout le foutoir à se trimballer. On peut bien sûr faire sans porte-bébé, mais c’est vraiment plus simple avec.

Même si ma collection de porte-bébés n’arrive pas à la cheville de celle de l’amie Ficelle, je suis quand même déjà bien pourvue (à ce jour une écharpe Storchenwiege, un Ergo et un bébétube). Mais je dois dire que la plupart de ces objets étant beaux et coûteux, je rechigne un peu à les trimballer à la plage à la merci des UV, du sel et du sable. Et si le sergé croisé est un tissu merveilleusement confortable pour porter, il est très long à sécher. Je me suis donc mise en quête d’un mode de portage plus pratique pour la plage, et voici ce que j’ai trouvé.

  • Le tonga : un porte-bébé en filet tout simple dont j’ai eu beaucoup d’échos positifs ; peu onéreux, très facile à installer, peu encombrant et sèche en un clin d’oeil. Cependant il n’offre pas beaucoup de soutien et me semble plus adapté à un bambin qu’à Pouss2 qui est certes tonique mais n’a pas six mois (s’il faut toujours le soutenir d’une main ça limite un peu l’intérêt). Et j’avoue craindre un peu l’effet « rosette de Lyon » avec le filet. J’ai donc passé mon tour, mais un jour, qui sait…
  • Lécharpe AquaCarrier : une écharpe en lycra (extensible) prévue pour aller dans l’eau. Mais je ne souhaite pas me baigner avec Pouss2, je trouve qu’il est encore trop petit. Sans compter qu’on a plus facilement chaud avec une écharpe stretch. Et ça reste un sacré investissement.
  • Le pagne à l’africaine : c’est l’option que j’ai retenue. Déjà c’est assez économique : pour ma part j’ai utilisé un sarong balinais (souvenir de notre voyage de noces…) qui était dans mes placards donc l’investissement est à peu près nul. L’installation est très facile si on a l’habitude du portage dans le dos (et quand je dis « on » j’inclus Pouss2 et moi), et contrairement à ce que je craignais ne comprime pas les seins (ça appuie juste au-dessus). C’est un peu un acte de foi de faire confiance à un bout de tissu entortillé pour tenir son bébé mais on sent bien la tension du tissu et on peut la reprendre facilement dès qu’elle faiblit. Je manque sans doute de pratique mais je trouve ça limite avec un bébé endormi. D’ailleurs je me surprends à cambrer un peu les reins pour mieux soutenir Pouss2 avec mes fesses (même si au fil des jours je m’améliore). Bref je ne ferais pas des kilomètres mais pour quelques minutes c’est parfait. Si vous voulez essayer, vous trouverez des vidéos de démonstration ici et . Pour celles que ça intéresse (je ne suis pas sûre qu’il y ait beaucoup d’hommes… mais qui sait ?), je fais un départ en voltigeur (on tient le bébé par les épaules et on le fait passer par dessus les siennes) avec le pagne déjà sur les épaules de Pouss2 (même si au moment où je passe les pans de tissu sous mes bras ça sort les siens, il faudrait que je perfectionne ma technique). Et si mon maillot est encore mouillé au moment de repartir, j’y accroche une serviette en microfibre pour faire tampon, ça marche très bien. Quant à Pouss2 il se met à rire dès qu’il voit le sarong arriver, j’en déduis qu’il apprécie aussi.

Maintenant il ne me reste plus qu’à trouver l’équivalent d’une carriole à vélo mais flottante pour aller nager avec mes poussins…

(Image: Clipart)

Tagged as: , , , , , ,


« « Préc. Porter sur le dos    |     Suiv. Faire des bulles » »

64 Commentaires »

  1. @La poule pondeuse, ça me fait repenser à une anecdote. Ma pitchounette (BB3) s’énervait sur le sein lors d’un essai de tétée sur la plage. Je comprenais pas, elle avait pourtant l’air d’avoir faim, mais elle lachait prise en ralant 😡 … Pour 2/3 malheureux grains de sable passés inaperçus dans le maillot ! 🙄

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Perdicinae, c’est marrant, Pouss2 adore le sable 😆

    Répondre

  2. @zazila, ça dépend peut-être des morphologies aussi pour la position par rapport aux seins ❓

    Répondre

  3. @Catherine, tu vas faire sensation alors 😉

    Répondre

  4. Trouvaille des vacances : portage dos avec un sac … à dos bien sur 😎 !
    En utilisant un sac à dos genre petite/moyenne rando équipé d’une ceinture ventrale et en ne le chargeant pas trop (en poids et en volume j’entends), j’ai porté mes enfants (3 et bientôt 5 ans) dans mon dos en les plaçant entre moi et le sac dont j’avais préalablement bouclé la ceinture ventrale bien réglée et agrandi les bretelles.
    Un excellent compromis pour un portage plutôt court avec un grand bambin ou petit enfant et un peu de bazar.

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Perdicinae, ah c’est sioux ça ! mais Pouss2 est encore un peu petit je pense.

    Répondre

  5. […] J’étais donc repartie en chasse, éclairée par l’expérience de la Poule (ici ou là) et de Ficelle (là puis là), quand, un peu par hasard, ma souris est tombée nez à nez avec le […]

  6. Une question à la Poule et aux poulettes à propos de plage: avez-vous utilisé les fameuses combinaison ou T-shirts anti-UV ? Cela fleurit sur les sites de vente en ligne, mais le prix est quelque peu rédhibitoire…
    Vu le temps que je pense passer à la plage (une dizaine de jours cet été), je me demande si c’est un investissement vraiment nécessaire…
    Pour info, je n’y mets moi-même pas les pieds entre 12 et 16 h. Et je prévois d’habiller poussinette (15 mois) si elle reste à jouer sur la plage.
    Mais cela peut-il être utile en balade (rando en montagne)? Ou si on se baigne?
    Merci de vos avis éclairés !

    Répondre

    ktiNo Gravatar a répondu :

    @Vervaine, j’habite aux Antilles et perso, un vieux t-shirt me semble suffisant si l’on ne va pas au soleil aux moments les plus chauds. Je leur laisse pour aller dans l’eau et tout et tout !
    Pour moi, l’avantage de ces t-shirts réside dans le fait qu’ils sèchent vite (donc pas de gène avec le vent en sortant) et couvrent bien les épaules…

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Vervaine, pour limiter l’investissement va chez Décath les tarifs sont bien moins prohibitifs qu’online. Je trouve les t-shirts uv pratiques car ils sèchent vite, les enfants ont moins froid en sortant de l’eau, ils sont mieux couverts (épaules, bras mais aussi cou et nuque). Le hic c’est qu’au fur et à mesure le sable s’incruste entre les mailles et je n’ai toujours pas trouvé la technique miracle pour les désensabler (à part les jeter et en racheter 🙄 ). Pour le bas comme ce sont des garçons ils portent des maillots de bain genre caleçons un peu longs ça fait la blague. As-tu lu ce billet http://www.poule-pondeuse.fr/2008/06/22/quand-la-poule-bronze-son-poussin-dort-a-l%E2%80%99ombre/ ?

    Répondre

    VervaineNo Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, merci pour le lien et les conseils!

    Répondre

    opaleNo Gravatar a répondu :

    @Vervaine, L’été dernier (ma fille avait eu 1 an en avril), j’avais acheté une combi anti UV, j’ai trouvé cela très bien car cela protège bien la nuque, épaules mais pour cette année, j’hésite …
    Je vais aller faire un tour chez Déca. pour voir ce qu’ils proposent car c’est vrai que la combi de ma puce avait coûté un peu cher !
    Moi perso, avec mes nombreux grains de beauté, c’est fringues couvrantes en coton et je m’expose de moins en moins aussi !

    Répondre

    Mimi_PomponNo Gravatar a répondu :

    @Vervaine, alors pour ma part, je lui ai acheté une combi anti-uv et j’ai franchement trouvé ça bien pratique : elle était couverte de mi-mollet jusqu’en haut du cou donc moins de galère de crème solaire et je trouve ça plus confortable qu’un t-shirt une fois mouillé.
    J’avais trouvé un lot à un prix abordable (marque babysun) avec des brassards, une casquette anti-uv et une couche de piscine : 35€.

    Répondre

    VervaineNo Gravatar a répondu :

    @toutes : merci pour vos réponses! Donc a priori, ça vaut quand même le coup même si on peut rester avec des T-shirt coton. Faut juste trouver des combines pour les avoir pas trop chers.
    Merci !

    Répondre

Leave a Reply


« « Préc. Porter sur le dos    |     Suiv. Faire des bulles » »