Avant j’avais des principes, maintenant j’ai des enfants


« « Préc. La plupart des bébés    |     Suiv. Porter à la plage » »

Porter sur le dos

Par  • Le 2 juin 2010 à 15:17 • Catégorie : Acheter et faire, Portage

bebe-dans-sacs-a-dos A force de traîner sur l’internet de la parentalité alternative, je ne voyais pas l’intérêt d’un tel billet. Mais voilà, cela fait maintenant bien trois mois que je sors avec Pouss2 sur le dos (depuis qu’il a un mois environ, donc), et je n’ai encore croisé personne qui fasse la même chose, à part deux ou trois Africaines portant en pagne. Pourtant ce n’est pas faute d’avoir croisé des bébés, mais la grande majorité est en poussette, et les quelques uns qui sont portés le sont tous devant. Et quand je parle porte-bébé avec d’autres parents (je fais exception de la basse-cour), ma première question est toujours : peut-on porter dans le dos avec ce modèle ?, alors que l’autre me demande : peut-on porter face à la route ? Et il arrive que des gens qui voient les pans d’écharpe déployés sur mes épaules et autour de ma taille me disent après 10 minutes : « Oh mais il y a un bébé derrière ! » Bah non j’aime bien m’entortiller dans une écharpe à rayures pour faire joli, c’est le comble de la hype. Je devrais ouvrir un blog de mode tiens. Le portage dans le dos ne fait donc pas du tout partie de nos habitudes et de notre culture (même si...). Ce n’est pas que la plupart des gens n’en ont pas envie, c’est qu’ils n’y pensent même pas. Et pourtant c’est dommage, car c’est tellement bien de porter dans le dos.

Voyons d’abord le plus important : les avantages pour le porteur.

  • C’est plus ergonomique. Je pourrais faire des tas de recherches et vous faire des explications compliquées, mais je vais me contenter de cette simple question. Au rayon bagages, avez-vous déjà vu un sac à ventre ?
  • C’est plus pratique. Déjà quand ça fait neuf mois ou presque qu’on n’a pas vu ses pieds, on n’a pas forcément envie de jouer les prolongations avec une excroissance ventrale (certes amovible). Si vous avez un (ou plusieurs) aîné(s), c’est limite indispensable. Avez-vous déjà essayé de prendre un enfant dans les bras avec un bébé dans le porte-bébé devant ? Je dois avoir les bras trop courts mais personnellement je n’y arrive pas. Avec Pouss2 sur le dos, je peux même porter Pouss1 en même temps (sur quelques mètres, je ne suis pas un sherpa non plus), s’il s’est fait mal par exemple. Et même  sans autre enfant à gérer, c’est infiniment plus simple pour vaquer à ses occupations, notamment ménagères (en particulier s’il faut se pencher en avant).

Quant au porté, il ne s’en porte pas plus mal (ha ha ha). Les premiers mois, en général, quand bébé est porté, il dort. Donc dormir devant ou derrière, ça ne change pas grand chose (si ce n’est que la courbure du dos parental lui permet plus facilement de poser sa tête). Et puis peu à peu, quand il commence à s’intéresser à ce qui l’entoure, il se retrouve dans une position idéale pour observer. Certes il pourrait aussi bien voir en étant porté devant face à la route, mais là encore pas besoin d’un doctorat en physique pour se rendre compte que c’est plus fatigant pour le porteur, puisque le bébé s’éloigne naturellement du porteur en se penchant vers l’avant (or plus le bébé est haut et collé au porteur, moins il paraît lourd). Et bien souvent, l’enfant finit par se contorsionner et se tortiller dans le porte-bébé si on le garde devant face à soi, ce qui n’est agréable pour personne.

Des réponses aux objections généralement soulevées :

  • On ne voit pas le bébé : certes mais on le sent, et surtout on l’entend, sa petite bouche étant à environ 10 cm de notre oreille. Pour ma part, je pars du principe que bébé silencieux = bébé heureux (ou au moins pas malheureux). Et puis on peut toujours utiliser un petit miroir (ou regarder dans une voiture ou autre) pour jeter un œil à la situation.
  • Bébé ne nous voit pas : d’abord bébé nous voit, même s’il ne voit pas notre visage. Ensuite les petits bébés ne voient de toute façon pas très bien, et repèrent plutôt leurs parents par l’ouïe et l’odorat. Autant vous dire qu’il sera parfaitement rassuré bien collé contre son parent, à entendre sa voix et les battements de son cœur, et à sentir son odeur.
  • Pas pratique pour faire téter le poussin : c’est vrai. Mais d’une part dans le dos il est moins tenté de téter que la tête juste au dessus des seins qui sentent le lait, et d’autre part on peut toujours le repasser devant pour téter. Avec l’écharpe c’est un peu technique, mais avec un Ergo par exemple on peut garder le poussin dans la poche, la ceinture attachée et faire tourner de devant à derrière et vice versa.
  • Comment s’habiller l’hiver : ce n’est pas évident, c’est vrai aussi, mais il y a des solutions pour toutes les situations ou presque. De l’achat d’un manteau dédié au portage du bébé en manteau par dessus le manteau du porteur, en passant par un bricolage avec surpyjama, châle ou poncho, il y en a pour tous les goûts. Quant au bonnet ou chapeau (selon la saison), il suffit d’en prendre un qui s’attache sous le menton (ou une cagoule) et de le mettre avant d’installer le poussin, et de toute façon on trouvera toujours un quidam bien intentionné pour le remettre.

A mon avis, le plus difficile c’est de se lancer et de trouver le mode de portage approprié à sa situation. Il faut savoir qu’avec un porte-bébé adapté, il n’y a pas d’âge minimum pour commencer. Je trouve d’ailleurs qu’il est plus simple de commencer avec un tout petit, encore léger et peu remuant (essayez de nouer l’écharpe avec un bambin qui se cambre…). Même si au début on n’est pas très à l’aise et que le poussin n’apprécie pas trop la phase d’installation, il se calme en général dès qu’on bouge un peu et à force il finit par comprendre l’intérêt de la manipulation tandis que celle-ci devient plus fluide. L’idéal est d’aller à un atelier de portage puis de s’entraîner chez soi avec quelqu’un pour sécuriser les essais.

Quel porte-bébé utiliser ? Je ne suis pas monitrice de portage, aussi n’hésitez pas à compléter en commentaires par vos expériences, mais voici ce qui me semble le plus approprié :

  • pour un tout petit (avant 4-6 mois) : le top c’est une bonne écharpe (avec le kangourou dos ou le double hamac par exemple), sinon un porte-bébé physiologique soit du style Ergo soit style meï taï (porte-bébé chinois), avec un réducteur approprié. Et pourquoi pas mettre en berceau dans le dos avec un portage asymétrique ? Tout dépend aussi du temps passé dans cette position : plusieurs heures par jour ou une petite balade par ci par là. Un bébé ne va pas s’abimer le dos en une demi-heure.
  • pour un plus grand : on peut s’habituer facilement (porteur et porté) à porter dans le dos avec un sling ou un bébétube qu’on installe sur la hanche et qu’on fait ensuite tourner pour passer derrière. Il peut être très difficile de faire accepter l’installation en écharpe à un bambin, même si le nouage à la tibétaine peut faire une transition. C’est souvent plus facile avec un porte-bébé physiologique. Enfin les portes-bébés de randonnée ne sont généralement pas recommandés avant 9 mois ; il faut savoir que l’enfant n’y est généralement pas installé de façon physiologique et qu’ils sont souvent plus lourds que les modes de portage cités plus hauts (autour de 2 kg vs autour de 500 g). Mais l’avantage est qu’on peut installer l’enfant avant de mettre le porte-bébé dans son dos. Et il n’est pas impossible qu’un grand peu habitué au portage refusera d’être serré dans un portage physiologique alors qu’il acceptera plus volontiers un porte-bébé de randonnée.

Il y a aussi le portage en pagne (le vrai portage à l’africaine, moi je porte à l’allemande…), simple à mettre en place et peu onéreux, même si il faut le resserrer régulièrement.

Et pour finir un petit tour des techniques pour faire passer le poussin dans le dos. Il y en a forcément une qui vous conviendra (les trois premières techniques sont décrites en images ici).

  • L’ascenseur : idéal pour les débutants car très sécurisé. On assied bébé dans le porte-bébé dans un fauteuil, on s’assied devant lui et on tire.
  • Passer sous le bras (je ne connais pas le nom « officiel », s’il y en a un) : on prend bébé dans ses bras devant et puis on le fait glisser dans le dos sous son bras. Très utilisée avec les porte-bébés physiologiques.
  • Le voltigeur (ma préférée ; c’est impressionnant mais je trouve qu’en fait c’est le plus facile) : on attrape bébé par les épaules et on le passe par dessus notre épaule. On lit souvent que c’est pour un enfant qui se tient debout mais on peut très bien le faire avec un petit allongé depuis le sol/le transat/une table/autre.
  • La cigogne : on emballe le bébé dans l’écharpe (je ne crois pas que cette technique soit utilisable pour un autre mode de portage) et on passe le baluchon par dessus son épaule. Il y a un pas à pas ici, fait avec un bambin, mais cette technique est très populaire pour un tout petit.

Pour l’instant, je trouve que le top du confort pour moi c’est le double hamac dos avec l’écharpe en sergé croisé (Storchenwiege en l’occurrence). Il est long à installer mais si on sort plus d’une demi-heure ça vaut largement le coup. Ceci dit si vous débutez il vaut mieux commencer par le kangourou (par exemple ici). Et puis bien sûr je suis loin d’avoir testé tous les modes de portage, hélas.

Et vous ? Vous avez essayé ?

Photo : portage dos au porteur, à réserver au cas où il y a un autre bébé à proximité à qui faire la conversation…

Tagged as: , , , , , , , , , ,


« « Préc. La plupart des bébés    |     Suiv. Porter à la plage » »

262 Commentaires »

  1. @LnH, pour élargir la réponse d’Anne, tu as de nombreux porte-bébés dit physiologiques qui sont plus faciles à installer que des écharpes.
    Les + connus : Ergobaby, Manduca, Boba. Tu les trouves sur les sites internet de produits « bio/écolo » ou leurs propres sites web. Ils sont un peu chers (+/- 100 €) et tu peux aussi en trouver d’occasion sur Eb** ou LeB**Coin.
    Pour ma part, je suis un fan de l’écharpe aussi et voulais passer en portage sur le dos, mais j’avais trop pris l’habitude des noeuds devant et avais la flemme d’aller faire un cours de portage dos. J’ai trouvé tout récemment un manduca d’occas et suis SUPER SATISFAITE!

  2. Pour compléter les commentaires 57:
    Nous sommes partis en vacances la semaine dernière avec notre lardon de presque deux ans et presque 12 kgs. Nous avons -enfin- pu recommencer à marcher un peu dans des sentiers de randonnée. :mrgreen: (2 – 4 heures, quelques centaines de mètres de dénivellé)
    Nous avions glissé l’ergo dans les bagages : il ne pèse presque rien et se case partout, bref le pied.
    Nous avons donc porté dans le dos quand les petites pattes du micro ne suivaient plus (je suis encore épatée par les distances parcourues quand même).

    L’ergo est très pratique mais je trouve que par rapport à un porte bébé de randonnée :
    – le gamin est porté trop bas, du coup, il ne voit pas au dessus du dos du marcheur. J’ai senti une certaine frustration de la part de notre micro. Je n’ai pas essayé de porter haut tout de même.
    – le gamin pour voir, se penchait une fois à gauche, une fois à droite etc. J’ai trouvé que sur des terrains accidentés, d’avoir 11 kg qui se balançaient de manière non prévisible n’aidait pas vraiment à l’équilibre !
    – pour la protection contre la pluie, la « capuche » de l’ergo est trop petite à cet âge et les jambes ne sont pas couvertes,
    – lorsqu’il s’est endormi, j’ai trouvé que l’ergo maintenait assez peu notre micro et j’ai dû marcher légèrement penchée en avant, ce qui n’est pas confortable,
    – il ne faisait pas chaud heureusement. En revanche, en cas de chaleur, il n’y a pas de ventilation entre le corps du porteur et celui du porté.

    Par conséquent, je pense que l’ergo n’est pas vraiment adapté à ce type d’utilisation. Je prendrai la prochaine fois notre porte bébé de randonnée. De plus, nous avons choisi un porte bébé dans lequel le bébé est assis.

    voilà pour mon expérience si cela peut aider certain(e)s poulet(te)s qui souhaitent randonner.

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @rysy, donc comme tu as vu plus haut on peut porter haut avec l’ergo ;-). Après c’est vrai que pour un bambin de 2 ans l’ergo peut devenir moins confortable, surtout s’il est un peu costaud et/ou remuant. Il y a aussi des porte-bb du même type mieux calibrés pour les bambins (mais du coup utilisables plus tard). Par ex http://www.laportebbtheque.fr/tous-nos-porte-bebe/porte-bebe-preformes/porte-bebe-tula-toddler/ Mais encore une fois si vous êtes contents du porte bb de rando c’est le mieux (moi je ne randonne pas donc… :mrgreen: )

    Anne a répondu :

    @rysy, comme nous marchons souvent peux tu me donner le modèle de votre porte BB de rando je suis curieuse car tt ce que j’ai vu sont deja lourds sans enfant deds.Notre ainé à deja 3 1/2 !merci pour les conseils.

    rysyNo Gravatar a répondu :

    @Anne, nous avons un Lafuma sans fioriture que des amis nous ont vendu. J’ai l’impression qu’il n’est plus commercialisé. Il ressemble au Walkid Light avec une petite poche accrochée en dessous de l’assise dans laquelle nous mettons le kit de survie. Il est très léger.
    L’inconvénient c’est qu’il est un peu encombrant car la barre d’appui pour le maintenir debout ne se plie pas. En revanche, je ne sais pas si tu trouveras un porte bébé pour le poids de ton aîné.

    D’ailleurs, en faisant des recherches ce soir, j’ai trouvé cette page sympa : http://www.la-family.net/porte_bebe.html

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @rysy, le lien est intéressant pour choisir un porte-bb type rando mais leur paragraphe sur l’écharpe de portage « à l’africaine » montre bien qu’ils ne connaissent pas vraiment les écharpes (développées par les Allemands, rappelons-le).

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Anne, va voir sur http://www.laportebbtheque.fr et n’hésite pas à demander à Marie des conseils pour un porte-bb adapté à un grand bambin comme le tien.

  3. @La poule pondeuse, je viens de découvrir le message 🙁 avec les idées, je n’ai jamais essayé de porter haut. J’essaye cette semaine.

    Opale et Vervaine, finalement, je me suis bien entraînée à porter avec l’ergo en latéral, La technique est bien rôdée et c’est très rapide. Poussinnet a compris aussi la manipulation, et rapidement, il a commencé à m’aider en glissant par exemple sa tête tout seul dans la bretelle. J’avais un manteau de portage mais je ne l’ai pas utilisé. J’ai aussi réduit le sac de survie.

    Je vais passer au portage dans le dos car ma chère kiné m’a dit dernièrement que ce serait vraiment une bonne idée… En plus, les manteaux vont rester un peu au placard. Cela va me laisser du temps pour m’entraîner. En tout cas, l’ergo est mon ami. :mrgreen:

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @rysy, ah dommage ! enfin si tu as trouvé votre solution c’est encore mieux 🙂

  4. @LnH, en plus des « préformés » déjà cités (Ergo, manduca, boba), tu as aussi les porte bébés asiatiques (mei tai, onbuhimo…) qui pourraient correspondre à ton besoin. Le choix est vraiment une affaire de goût, en lien avec ta morphologie (+ celle du père s’il veut porter aussi), ton bébé etc. Je te conseille d’aller voir http://www.laportebbtheque.fr/ où tu trouveras plein d’idées (n’hésite pas à contacter Marie par mail pour plus d’infos).

  5. @ Anne, Vervaine et La poule pondeuse, Merci pour vos conseils !
    Une amie m’a suggéré le porte bébé chinois, en m’envoyant un tuto pour le faire moi-même. Je commence donc par ça, avec un investissement modéré. Selon le succès (ou pas), je m’intéresserai à l’achat de qqch tout fait.
    Merci, et bon portage à nous toutes (tous) !

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Ln H, bonne couture alors ! Mais sache que le choix du tissu, la coupe et les finitions font beaucoup dans le confort d’un porte bb chinois. Donc en portage ponctuel un porte bb maison peut faire l’affaire mais si tu le trouves inconfortable dans la durée c’est qu’il n’est peut-être pas inutile d’investir 😉 (et pour info il y a un important marché de l’occasion, plus doux pour le porte-feuille)


« « Préc. La plupart des bébés    |     Suiv. Porter à la plage » »