Avant j’avais des principes, maintenant j’ai des enfants


« « Préc. La poule pondeuse passe en machine    |     Suiv. Mère indigne ? » »

There will be blood

Par  • Le 6 mars 2010 à 14:51 • Catégorie : Faire un bébé, Naissance

Eric-true-blood-7701652-864-1296 Attention : billet anti-glamour. On a déjà évoqué ici ou la question des saignements autour de la grossesse mais je me disais qu’un petit récapitulatif sur la question pourrait intéresser les poules de la basse-cour.

Pendant la grossesse, en théorie, on ne saigne pas du tout. On parle d’ailleurs d’aménorrhée (absence de règles), qui est un des principaux signes précoces de la grossesse. Cependant, comme toujours la théorie et la pratique sont deux choses séparées et on peut avoir des « règles anniversaires » en début de grossesse, sans que ce soit inquiétant. Il arrive également que la nidation s’accompagne de petits saignements. Ensuite, un col un peu sensible peut saigner un peu après un examen, voire spontanément en fin de grossesse (notamment lorsqu’il y a des contractions). Tant que cela reste ponctuel, peu abondant et que le sang est frais (bien rouge), sans autre signe d’alerte (pertes vaginales inhabituelles, température etc), ce n’est pas un motif d’inquiétude non plus (bien sûr si vous êtes quand même inquiète il ne faut pas hésiter à consulter). Le bouchon muqueux peut aussi être accompagné d’un peu de sang lorsqu’on le perd.

Au moment de l’accouchement, là encore les contractions peuvent provoquer quelques saignements, mais les choses sérieuses ne doivent normalement commencer qu’après la sortie du bébé. Une surveillance rapprochée s’impose alors afin d’éviter l’hémorragie de la délivrance, qui reste une des principales complications de l’accouchement pour la mère (en France première cause de mortalité maternelle). Une fois que le placenta et les membranes amniotiques sont sortis dans leur intégralité, le risque est fortement diminué. La plupart des maternités ont d’ailleurs un protocole de délivrance dirigée, avec injection d’ocytocine artificielle au passage des épaules du bébé et sortie du placenta par traction contrôlée du cordon, ces pratiques ayant montré qu’elles permettaient de réduire le risque d’hémorragie. A noter qu’une tétée précoce peut également provoquer des contractions (les fameuses tranchées qui n’ont pas grand chose à voir avec les poilus de Verdun) et aider la délivrance. On perd environ 250 à 300 ml de sang (à partir de 500 on parle d’hémorragie).

Le post-partum est marqué par des pertes de sang (les lochies) pendant plusieurs semaines. Elles sont généralement très abondantes dans les jours qui suivent l’accouchement puis diminuent rapidement. Vers 12-15 jours arrive le petit retour de couche, qui correspond à la cicatrisation de la zone d’insertion placentaire. Il passe généralement inaperçu puisqu’il est rare de s’arrêter de saigner avant, et les saignements sont peu abondants. Rappelons qu’à cette période les protections périodiques internes (comme la coupe ou les tampons) ne doivent pas être utilisés pour écarter les risques d’infection.

Le retour de couche marque le retour de la fécondité mais attention, comme c’est l’ovulation qui provoque les règles, lorsqu’il arrive c’est généralement qu’on a déjà ovulé. On peut donc tomber enceinte AVANT le retour de couche. Celui-ci arrive six à huit semaines après l’accouchement si on n’allaite pas, et n’importe quand si on allaite. Si on ne souhaite pas tomber enceinte, il faut donc prendre ses précautions à partir de trois semaines après l’accouchement environ. Contrairement à ce qu’on entend parfois, il est possible de se faire poser un stérilet sans avoir eu son retour de couche (le stérilet aux hormones n’est pas contre-indiqué pour l’allaitement), après la visite post-natale des six semaines. Si on allaite on peut recourir à la MAMA (méthode de l’allaitement maternel et de l’aménorrhée), mais attention les conditions sont restrictives :

  • bébé de moins de six mois
  • tétée exclusive au sein et à la demande (pas de biberon, pas de tétine)
  • pas plus de quatre heures entre les tétées
  • pas de retour de couche

(les mauvaises langues diront que le simple respect de ces conditions suffit à remplir la seule méthode de contraception fiable à 100% : l’abstinence)

Et bien sûr il reste la pilule (ou ses dérivés : patch, anneau, implant…) et les méthodes barrière en local (préservatif, diaphragme, spermicides…), sans compter les méthodes d’observation (comme la méthode sympto-thermique, même si j’ai du mal à trouver des infos sur son application pendant cette période particulière). Je réalise qu’on a un peu dérivé du sujet initial mais je trouve qu’on n’en fait jamais trop sur la contraception (cf ici).

Photo : Comment parler de sang sans rendre hommage à Eric, si injustement oublié ici. Et puis c’est la journée des droits de la femme, non ?

Tagged as: , , , , , , , , ,


« « Préc. La poule pondeuse passe en machine    |     Suiv. Mère indigne ? » »

123 Commentaires »

  1. @Saminette, non.. le diaphragme c’est en silicone et réutilisable, à poser devant le col avec du spermicide… voir http://www.bivea.fr/info_bivea/contraception_diaphragme_2.php
    et le préservatif féminin c’est à usage unique et ça recouvre entièrement le vagin
    voir : http://www.doctissimo.fr/html/sante/femmes/sa_269_preserv_femi.htm

    Répondre

  2. @Saminette, je ne suis pas très sûr de m’être remis du SNU de ma 1ere grossesse … :mrgreen: Sinon : Bilbo, Gollum et Frodon … Yes !! 😉
    à 38sa + 5 : ras le bol … 😈 pour la Puce, à ce terme, j’étais rentrée à la maison

    Répondre

  3. @chaponne, y a les spermicides aussi mais pour que ce soit efficace il y a pas mal de restrictions : savon spécial utilisé pour se laver les parties intimes (y compris chez monsieur), attention aux bains, à la piscine etc. Bref bien lire la notice ! Sinon peut-être que tu pourrais trouver une pilule qui te convienne mieux ? Il me semble aussi qu’avec le patch ou l’implant il y a moins d’hormones, à explorer.
    Enfin comme Saminette je suis dubitative quant au taux d’échec du retrait…

    Répondre

  4. Je confirme le témoignage de Jouls: mon homme et moi pratiquons la méthode « sympto-thermique », on a vu un couple « formateur », très sympa au demeurant, et mon mari n’est pas du tout dégoûté d’être au courant de tous ces détails pratiques (il faut dire qu’il est éleveur, donc insémination, vêlage, placenta, etc, il connaît! 😉 ). Nous, on s’est servi de la méthode pour attendre un enfant, ça a mis un an, mais j’ai des cycles un peu longs, et en fait ça fait pas tant de cycles que ça d’attente. Et il paraît effectivement que la même méthode permet de savoir où on en est après l’accouchement, car on s’observe au jour le jour, mais pour le détail, je vous dirai après mon accouchement, fin août…
    En tout cas, se faire suivre au moins deux ou trois fois par le couple de moniteurs est indispensable pour être autonome ensuite.

    je rajoute que cette méthode m’a permis d’accueillir et apprivoiser ma féminité et mon corps avec bien plus de bienveillance et d’attention qu’avant. En plus, on se connaît vraiment mieux, question cycle, et question anatomie interne, j’avais commencé à ressentir cela quant j’avais tenté la mooncup pour les règles.

    Répondre

  5. @Ficelle, juste en passant, un truc dingue, mais personne ne semble savoir qu’il est impossible d’avoir des règles quand on prend la pilule, puisque les règles viennent quand il y a eu ovulation… Ce sont juste des saignements, pas des règles. Historiquement, les pilules étaient prévues pour être prises tous les jours, mais les femmes étaient troublées de perdre cet apspect de leur féminité, aussi on leur a fait des pilules qui peuvent s’interrompre quelques jours sans « risque ». Voilà ce que les médecins ne nous disent pas!

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Marion, d’ailleurs on peut parfaitement avoir ses « règles » sous pilule tout en étant enceinte… 🙄

    Répondre

    MarionNo Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, euh, là, j’ai pas tout compris… Tu veux dire que des filles continuent à prendre la pilule sans s’apercevoir qu’elles sont enceintes, et qu’elles ont des saignements qu’elles prennent pour des règles??? Ou bien c’est juste de l’humour?

    Répondre

    suzieNo Gravatar a répondu :

    @Marion, Bah, non c’est vrai !

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Marion, non c’était pas de l’humour. On peut très bien tomber enceinte sous pilule (surtout que malheureusement il semble que beaucoup de femmes ne la prennent pas correctement), et avoir les fausses règles entre 2 plaquettes n’est pas un signe fiable qu’on n’est pas enceinte (alors qu’a priori hors pilule si on a ses règles c’est qu’on n’est pas enceinte, même s’il peut y avoir des règles « anniversaire »). Et ça alors qu’on a « rendu » ces fausses règles aux femmes pour les rassurer sur l’efficacité de leur pilule 🙄

    Répondre

    MarionNo Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, Ben dites donc, faut plus être surpris de rien!!! En tout cas on apprend plein de trucs grâce à la basse-cour!

    Répondre

    FleurNo Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, le coup du hors pilule si on a ses règles c’est qu’on n’est pas enceinte… j’ai testé et largement désapprouvé (ok, d’autant plus que c’était une GEU)… (= rajoute un délai d’un mois dans les dents et une trompe en mauvais état à la sortie…)

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Fleur, oui je comprends, pas glop. Ce que je voulais dire c’est que l’aménorrhée a plus de sens sans pilule qu’avec, même s’il y a toujours des exceptions.

    Répondre

  6. @chaponne, même cas ici… et ça rend la GEU encore plus indigeste…
    pour l’instant, j’en reste à cérazette (méthodes définitives exclues : je veux encore des bébés, moi!!)… j’aimerais faire sans, mais sur le papier, rien d’autre en me convainc… je crois que je reconsidérerai le sujet quand ma puce se sera sevrée (ie. pas tout de suite)…

    Répondre

    sophieNo Gravatar a répondu :

    @Fleur, toujours là ? 😉 je commence à désespérer, vais-je battre le record de la Poule dans la catégorie « grossesse interminable » ? 😀
    Même si je ne veux plus de bébé après missbébé2 (on est vraiment trop vieux…), les méthodes définitives (vasectomie, ligatures des trompes…) ne me tentent vraiment pas, même me repoussent carrément, j’aurais l’impression de vieillir trop vite, la ménopause viendra assez rapidement comme ça …

    Répondre

    suzieNo Gravatar a répondu :

    @sophie, C’est ton SNU qui frappe là ? C’est à Fleur ou à Ficelle que tu voulais répondre ? :mrgreen: Cela dit tu es mille fois excusée et bon courage pour ces derniers trèèès loooongs jours de grossesse. 😉

    Répondre

    sophieNo Gravatar a répondu :

    @suzie, oupsssssssssssss c’est bien à Ficelle que s’adresse le début du commentaire mais la fin c’est bien pour Fleur …… 😳 😳 😳 heureusement que tu es là … Désolé Fleur …

    Répondre

    suzieNo Gravatar a répondu :

    @sophie, En fait, je disais ça parce que ça m’arrive aussi à moi de les confrondre, leurs avatars ont les mêmes couleurs et leur pseudo comme par F, alors quand on lit vite fait, parfois on se trompe 😉

    Répondre

    FleurNo Gravatar a répondu :

    @suzie, bouh….
    non, je ne vous ai rien caché…
    oui, je suis toujours là! mais euh… pas de bébé en route ici, hein… (pis je suis pas du genre à jouer les prolongations, moi… 39 SA est mon record absolu, moyennant 4 mois d’alitement…)

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Fleur, ah oui j’aurais été un peu déçue que tu sois enceinte de 39 SA et que toute la basse-cour soit au courant sauf moi 😆

    Répondre

    chaponne a répondu :

    @Fleur, ha oui indigeste c’Est clair, on la paie plus d’une fois…
    merci à toutes pour les pistes, j’avoue que je reste sur ma faim…en même temps va falloir trouver une solution, parce que numéro trois pas au programme du tout!

    Répondre

  7. Waouh, je scroll ce post et je me rends compte que de true blood, on est passé de lochies à spermicides entre autres… 😯 😛
    Bon, pour info, la saison 3 de true blood est diffusée aux States depuis fin juin et les 3 premiers épisodes sont donc accessibles, je ne dirai pas comment ;-p…

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Tif, j’ai vu le 1er épisode déjà, hmmmmmmm (Eric à poil !!). Mais là je suis à l’agonie car j’ai les 2 suivants mais les fichiers sont pourris et je n’ai pas de connexion digne de ce nom pour les récupérer. Priez pour moi :mrgreen:

    Répondre

  8. J’ai le 3 si tu veux… Par contre, pas le 2 (je l’ai effacé), mais si tu veux, je te le procure…

    Répondre

Leave a Reply


« « Préc. La poule pondeuse passe en machine    |     Suiv. Mère indigne ? » »