Avant j’avais des principes, maintenant j’ai des enfants


« « Préc. La poule pondeuse enquête    |     Suiv. There will be blood » »

La poule pondeuse passe en machine

Par  • Le 3 mars 2010 à 10:50 • Catégorie : Acheter et faire, Couches lavables

lave-linge-rose-girly Nous avons commencé les couches lavables avec Pouss1. Or quand on a commencé à remplacer le jetable par du lavable, ça devient contagieux. Toute la famille est donc touchée peu à peu, sauf le Coq qui résiste encore et toujours à l’envahisseur (en même temps il n’utilise pas grand chose de jetable, vous verrez qu’il n’est pas vraiment concerné par les items listés ci-dessous). J’ai commencé par remplacer mes cotons à démaquiller par les lingettes lavables de Clairette (dont j’ai bien sûr tout un stock pour les fesses des poussins, mais dans des couleurs différentes), c’est tout doux, ça va dans le panier à linge sale au lieu d’aller à la poubelle, super facile pour celles qui veulent commencer en douceur. Même Elisabeth peut y arriver sans se sentir esclavagisée. Ces dernières semaines, le post-partum étant une période où on a une fâcheuse tendance à couler d’un peu partout, je me suis donc équipée en lavable pour éponger les fuites.

  • Problème n°1 : les lochies. Pour ceux et celles qui ignorent ce détail poétique, les suites de l’accouchement permettent de rattraper les neuf mois d’aménorrhée avec des pénalités de retard. Donc on saigne pendant deux à trois semaines minimum. Les protections internes (tampons, coupe menstruelle…) ne sont pas recommandées juste après l’accouchement (risques d’infection, sans compter que le périnée n’est pas forcément capable de les tenir) donc c’est serviette ou serviette. J’ai constaté après la naissance de Pouss1 que le port continu de serviettes jetables pendant si longtemps était irritant, c’est d’abord dans cette optique que j’ai voulu essayer le lavable (plus qu’à visée écologique). J’ai trouvé mon bonheur à l’atelier déli-K, où les serviettes sont à prix très raisonnable et ont un tissu coloré : je voulais éviter l’effet blanc qui devient gris avec des auréoles, peu ragoûtant. On les fixe avec une pression au niveau des ailettes, ça tient plutôt bien (et au moins quand ça bouge on ne se trouve pas avec une épilation imprévue par la bande autocollante). Pour l’entretien, je les rince rapidement à l’eau froide avant de les mettre dans un seau avec les couches sales. Quand on a un (voire deux) enfants en lavables ça ne change pas grand chose au turnover de linge et de lessives. Ce n’est pas le comble du pratique, clairement pas idéal pour aller au boulot, mais pour le post partum on ne va généralement pas bien loin donc ça ne m’a pas dérangée. Et le tissu est vraiment plus doux et agréable que n’importe quel voile spécial. Donc je suis contente de mon petit achat, même si ça ne vaut pas la coupe qui reste de très loin ma protection favorite, tellement elle est pratique et confortable.
  • Problème n°2 : les fuites de lait. Solution : des coussinets d’allaitement. Il en existe des jetables (je recommande les Nuk et les Avent, j’en avais testé une tripotée pour Pouss1) et des lavables. Pour la version réutilisable, j’ai testé ceux de l‘atelier déli-K (très bien et vraiment pas chers) et des Popolini « stay dry » que j’aime moins (le tissu style nid d’abeille imprime sur la peau…). Certes ils n’ont pas de petit autocollant pour se fixer au soutien gorge mais ils tiennent bien. Ceci dit j’ai vraiment moins de fuites et d’écoulements intempestifs pour cet allaitement que pour le précédent donc mon test n’est pas en conditions aussi extrêmes. J’avoue être tentée par les LilyPadz, quelqu’un a essayé ?

Par contre, grâce à un régime spécial à base de chocolats à la crème brûlée (merci Ficelle) et de Côte d’Or lait amandes caramélisées avec une pointe de sel, je n’ai pas eu de baby blues donc je ne pleure pas : pas besoin de mouchoirs en tissu. Je compte écrire à la CPAM avec mes factures de chocolat ceci dit.

Quant à Pouss2 il est plus ou moins à 100 % en couches lavables depuis qu’il a 3 semaines environ. Avant de vous exposer mon choix pour lui, voici le contexte : Pouss2 est un beau gabarit qui pousse vite, il est au dessus des courbes supérieures du carnet de santé. De mon côté, je suis en congé pour quelques mois (donc j’assure 90% des changes) et j’ai un beau lot de Ptit en un taille 2 (à partir de 8 kg) acheté pour son frère (lequel les porte toujours mais j’en ai assez pour partager, et surtout j’espère qu’il va finir par passer aux slips). Tout cela fait que je ne veux pas faire de gros investissement dans la taille 1 qui risque de ne pas durer très longtemps. Donc après avoir répété à l’envi que les couches lavables d’aujourd’hui n’avaient plus rien à voir avec les langes de nos grands-mères j’ai choisi… les langes de nos grands-mères. Sauf que je ne les brosse pas, ne les fais pas bouillir et ne les repasse pas. Grâce à Clemys j’ai trouvé une technique de pliage facile ici. Je mets un voile polaire (découpé par mes soins dans un coupon acheté au marché St Pierre, mais vous pouvez sacrifier un vieux pull ou plaid), je fixe avec un snappy et je rajoute une culotte de protection. Je rince le gros des selles dans le lavabo (lorsqu’il fera des trucs plus terrifiants on passera au papier de protection + WC) et la machine se charge du reste. Simple mais relativement efficace et terriblement économique puisque je tourne avec six langes que j’avais déjà et six autres rachetés pour l’occasion.

La source de dépense c’est plutôt la culotte de protection : on dit généralement qu’on peut tourner avec deux ou trois mais en réalité il n’est pas rare que les selles débordent (le lange n’est pas aussi bien ajusté qu’une couche, surtout si elle a des élastiques) et aillent se coller dans les biais et les élastiques de la culotte, c’est très pénible à nettoyer donc en ce qui me concerne c’est lave-linge direct. Donc même si je fais en moyenne une machine par jour*, il en faut bien trois ou quatre pour tourner. Le problème suivant est de trouver un compromis entre efficacité et marques sur la peau : les culottes à goussets sont plus fiables que les shortys (en plus les stacinator n’ont qu’une seule rangée de pressions, donc réglage unique) mais elles marquent plus (et ce quel que soit le modèle, j’ai testé plusieurs marques). Je suis assez contente de la culotte en polaire stacinator que j’utilise pour la nuit, avec une ptit bambou taille 2 (héritage de Pouss1), c’est parfait. Pour les sorties, j’ai -grâce à Tayazit- récupéré une sweet light (taille L, je rejoins Ficelle, c’est un peu n’importe quoi ces tailles) et une bumgenius bio, aucun problème à signaler (si ce n’est que je ne les recommanderais pas à quelqu’un qui n’a pas de sèche-linge). J’ai testé aussi le tout p’tit popotin (avec la culotte hawaïenne, trop classe), joli, efficace et pas très cher, mais adapté aux petits gabarits, je l’ai rangé avant la fin du premier mois de Pouss2. Concernant l’entretien, je dois dire qu’il n’y a que la polaire qui résiste aux taches, et les langes après lavage gardent des auréoles jaunes. Pour ma part, j’ai accepté le concept de « tache propre » (n’appelez pas la DDASS) et les langes finiront leur carrière comme chiffon pour faire les vitres et/ou comme doublure d’autres couches. De toute façon ils sont planqués sous la culotte, elle-même cachée sous les vêtements. Et puis pour les longues sorties ou occasions spécifiques j’ai bien sûr des jetables (même pas écologiques, la honte), il faut dire que les lavables ça fait plus de bazar à trimballer donc quand je veux un encombrement minimum je prends des jetables (et même, comble du péché écolo-bio, des lingettes jetables).

Pour finir un petit conseil pour acheter du lavable efficace et confortable : pour ma part je vérifie toujours qu’il y ait bien trois couches. La plus externe doit être imperméable, le plus simple c’est du PUL mais on peut aussi utiliser de la laine ou de la polaire. La couche médiane doit être absorbante : coton, bambou, microfibre, chanvre, etc. Et j’aime que la couche intérieure ait un effet « au sec », donc polaire, sherpa, minkee, suédine, soie, etc. Pour tout savoir sur les tissus jetez un œil ici par exemple.

Bref au lieu de surveiller les stocks de couche, je surveille mon stock de lessive… Et vous pouvez lire aussi les aventures de Ficelle qui s’est également mise aux couches lavables. Je vous laisse avec la mère Denis.

* Je précise qu’avec un poussin qui régurgite je dois de toute façon enchaîner les lessives : à ma connaissance il n’y a pas encore de vêtements jetables ou en toile cirée pour me libérer de la corvée… sans compter qu’il régurgite sur lui-même, mais aussi sur moi, son père, son transat…

Photo : tentant non ?

Tagged as: , , , , , ,


« « Préc. La poule pondeuse enquête    |     Suiv. There will be blood » »

269 Commentaires »

  1. @louidélie, ça marche le compostage individuel des couches ? Si j’ai bien suivi, les couches dites biodégradables le sont généralement uniquement en composteur industriel ❓

    Répondre

  2. @laetiel, ici la sweet classic taille L est trop petite pour Pouss2 (quasi 4 mois, 7,5 kg) -à mon avis c’est l’insert qui est trop étroit du coup il pisse à côté, joie d’avoir un garçon 😆
    Les ptits bamboos sont super pour la nuit, par contre dès que le poussin ne fait plus caca, mieux vaut une culotte en polaire ou un shorty (voire un shorty en laine pour les courageux ??), c’est plus confortable pour eux (pas de marques d’élastique, respire mieux…).
    Les autres j’ai pas testé. Tu verras ce qui va bien à ta crevette et ce qui fonctionne bien pour vous (lavage, séchage, etc).

    Répondre

  3. @laetiel, ici lessive Auchan écolo ou l’Arbre vert (y avait des promos l’autre jour sur Auchandirect…), RAS. Je mets aussi du vinaigre blanc, RAS itou. Enfin je rêve d’installer un récupérateur d’eau de pluie pour faire tourner la machine (écolo + fini les pb de calcaire) mais c’est pas gagné.

    Répondre

    laetielNo Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, auchan ecolo? je vais tester si elle me plait, ce serait pratique car les lessives bio sont plutot chères. et pour le vinaigre ça me rassure, je m’y étais habituée c’est bien utile. ceci étant je vais essayer les balles qui remplacent l’adoucissant en battant le linge, parait que c’est pas mal.
    pour ton histoire de récupérateur d’eau ce serait top, ecolo et economique, mais ça doit couter bonbon à installer nan? remarque tu dois pouvoir faire des déductions d’impots pour une installation écolo… faut voir.

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @laetiel, j’ai testé de mettre des balles de tennis, j’ai pas vu de différence flagrante… Pour ma part je trouve que la seule chose qui ait vraiment un effet adoucissant sur le linge (j’ai testé adoucissant, anticalcaires etc) c’est le sèche linge 🙄

    Répondre

    laetielNo Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, oui c’est sur y a pas photo, mais c’est peut etre parce que j’ai un vieux sèche linge, je trouve que ça abime un peu les fringues, en fait moi ça les faisait légèrement rétrécir… faudrait que j’en rachète un, mais celui ci fonctionne pour ce que je m’en sers (pour tout ce qui est linge de maison parce que les serviettes ou les draps rèches je supporte pas et puis ça sèche mal en appart).
    je vais refaire un test avec des fringues, peut etre que je le mettais trop fort ou trop longtemps (en même temps j’ai plus la notice, il est vieux et les boutons sont pas très explicites…)

    bon allez je file à mon écho, histoire de voir si ma chipie a bougé un peu ( dernière visite à 33sg elle était en siège décomplété).

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @laetiel, ici le sèche linge en mode autre que « coton » (genre intensif) il ne sèche RIEN, au bout de 3h les fringues sont encore humides 🙄 Et le hic avec les couches (en fait les inserts en microfibre) : après passage au sèche linge elles puent et font schlinguer tout le reste du linge avec, no comment. Heureusement ça sèche vite et ne devient pas rêche donc je ne les mets plus au sèche linge. Mais pour le bambou par ex c’est quasiment incontournable. J’envoie des ondes retourneuses à ta chipie 😉

    Répondre

  4. Bonjour,
    Merci pour ce sujet très interréssant !!
    Je suis actuellement en train de me pencher sérieusement sur les couches lavables.
    Je voudrai intervenir, bien que tardivement, sur les précédents com laissés, concernant l’usage d’un adoucissant, pour le lavage des couches lavables. C’est fortement déconseillé, d’après ce que j’ai pu lire un peu partout, car ca abime le tissu, les élastiques… En revanche, pour assouplir, certaines mamans laveuses utilisent des bosses à tissu, après séchage, il semblerait que ca soit tout aussi efficace, bien qu’un peu long et rébarbatif !
    Pour ma part, j’ai opté pour des couches à poche, en bambou : les Flexitots V2 de chez Tots Bots (si qqun connait et peut me donner son avis, je suis preneuse d’info). J’appréhende la corvée du brossage après lavage… Mais bon ! On fait pas des économies sans donner un peu de son temps…

    Répondre

    Anne CéNo Gravatar a répondu :

    @Ptitetchounette, je n’ai pas du tout utilisé d’adoucissant ou d’assouplissant pour les couches (ni pour le reste du linge d’ailleurs) et je ne me suis jamais embêté à les brosser ! c’est la première fois que j’entends parler de ça !

    la plupart de nos couches sont en coton, elles séchaient à l’air libre, vu qu’on n’a pas de sèche-linge et quand on les trouvait un peu rêches, je les frottais vaguement l’une contre l’autre au moment du change, histoire de… en tout cas, la puce ne s’en est jamais plaint !!

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Ptitetchounette, je ne pense pas non plus qu’il y ait besoin de brosser les couches, surtout les inserts ! Le bébé n’est pas en contact avec l’insert dans le système de couche à poche. Sinon si tu peux les passer au sèche linge de temps à autre ça les assouplit bien.

    Répondre

    SuzieNo Gravatar a répondu :

    @Ptitetchounette, Je n’ai jamais brossé mes couches non plus ! Ni utilisé d’adoucissant. Juste un peu de vinaigre blanc à cause de l’eau très calcaire chez nous. Les couches étaient pourtant en bambou, mais la partie en contact avec les fesses du bébé était recouverte de polaire, donc toute douce quand même…

    Répondre

    FicelleNo Gravatar a répondu :

    @Ptitetchounette, je suis pour ma part utilisatrice de Tot Bots (jamais brossé ni rien, bambou fin et souple!). Dans mon placard à couches notamment: une Flexi Tots V2 (+culotte Imse Vimse avec goussets), 2 bamboozles T2, 1 T1, 4 Easyfit ancienne formule (en moumoute microfibre) et 1 easyfit V2 (le top du top: une Flexitots TE1 super fine et absorbante). C’est simple, c’est ma marque de couches préférée!! Très bien ajustées + séchage rapide… Enjoy!

    Répondre

  5. @Opale, je ne retrouve pas la discussion sur laquelle on t’avait conseillé le livre sur l’allaitement dont tu parles… Pourrais-tu me donner son nom ? Merci !!!

    Répondre

    OpaleNo Gravatar a répondu :

    @Stéphanie, bien sûr, c’est l’art de l’allaitement maternel de la leche league, je l’ai trouvé très intéressant et j’ai appris pas mal de choses sur le sujet !
    Bonne lecture ! 😉

    Répondre

  6. 3 inserts pour 0.90 € !
    Un p’tit mot sur cet ancien billet pour partager avec les autres laveuses de la basse-cour mon idée géniale. J’utilise les chiffons microfibres (à 90 ct les 3 chez Krefour au rayon auto/brico) en inserts supplémentaires dans les couches lavables de type à poche pour augmenter la capacité d’absorption. C’est très absorbant, léger, ça sèche très rapidement et c’est vraiment pas cher. On peut en trover de différentes tailles. Je vais les coudre une fois pliées en 3 pour gagner un brin de temps et ce sera parfait. Bon OK c’est pas du coton bio/équitable mais c’est tellement efficace et rentable que je partage…

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @percidinae, l’avantage de la microfibre c’est que ça se détache bien (=pas de détergent supplémentaire) et que ça sèche vite sans cartonner (=pas de sèche-linge), donc moi je trouve ça assez écolo finalement !

    Répondre

  7. Pouvez vous me donner des sites de couches lavables d’occasion car je cherche des Bumgenius petite taille, merci.

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Anne, le plus connu http://www.aujolipopotin.com/ou sinon des forums de mamans natures genre http://labourseauxcouches.clicforum.fr/portal.php ; je n’en ai essayé aucun je ne peux pas t’en dire plus…

    Répondre

    Anonyme a répondu :

    @La poule pondeuse, merci pour les infos.

    Répondre

Leave a Reply


« « Préc. La poule pondeuse enquête    |     Suiv. There will be blood » »