Avant j’avais des principes, maintenant j’ai des enfants


« « Préc. La basse-cour en becs et en plumes    |     Suiv. Tagguée » »

Grossesse et grippe A

Par  • Le 21 septembre 2009 à 7:58 • Catégorie : News, Réfléchir

dr-owen-hunt-photo_316x476 Aujourd’hui la Poule se joint au concert médiatique pour vous parler un peu de la grippe A. Loin de moi l’idée de m’introniser expert en grippe ou en épidémiologie, mais figurez-vous que ces Messieurs du CNGOF (Collège national des gynécologues obstétriciens de France) ont pondu un beau petit document (à télécharger ici) pour expliquer la grippe A aux femmes enceintes. Petite parenthèse : je ne veux pas piétiner les plates-bandes d’Olympe mais je trouve assez hallucinant qu’un organisme dont la vocation est en gros de s’occuper de la santé des femmes (en l’occurrence le CNGOF) soit composé quasi exclusivement de bonshommes (voir ici les membres du bureau et ceux du CA, c’est pire que le Sénat, et en plus y en n’a pas un avec un vague air de McDreamy, la loose). Fin de l’apparté.

Pour revenir à notre sujet du jour, à moins de vivre en ermite reclus ces derniers jours, vous avez difficilement pu échapper au fait que la grippe A serait plus dangereuse pour les femmes enceintes (en particulier au troisième trimestre) que pour l’individu lambda. En gros, comme les femmes enceintes ont d’une part une capacité respiratoire moindre (z’avez remarqué cette impression d’avoir le diaphragme entre les seins et les clavicules ?) et d’autre part un système immunitaire moins efficace, elles ont plus de risques de développer des complications pulmonaires sévères. Et de façon générale, une fièvre élevée (causée par une grippe ou une autre infection) peut provoquer des contractions et faire passer la grossesse en menace d’accouchement prématuré, voire accouchement prématuré, ce qui n’est pas franchement souhaitable. Il vaudrait donc mieux éviter de contracter la grippe (A ou autre d’ailleurs) lorsqu’on est enceinte.

Que nous recommande le CNGOF ? (en plus des inévitables lavages de main & co, voir ici pour tous les détails)

Bonne nouvelle :

Il n’y a pas de raison de modifier vos activités : travail, transports, réunions de famille…

Mais quelques lignes plus loin :

Eviter les lieux de contamination : hôpitaux, cliniques, écoles, transports en communs,
grands rassemblements publics…

Donc si vous êtes (au hasard) une gyn-obs enceinte qui travaille à l’hôpital et s’y rend par les transports en commun, libre à vous de choisir celles des deux recommandations contradictoires qui vous arrange le plus. Dommage que vous n’ayez pas participé à la rédaction du document ceci dit…

Sinon je dois avoir un don de prescience mais l’organisation prévue pour mon suivi de grossesse et mon accouchement (pourtant choisie avant l’été) est pile poil dans les recommandations anti-grippe : consultations au cabinet par une sage-femme libérale (échographies également en ville), suites de couche à la maison plutôt qu’à la maternité… En tant que partisane du libre choix des femmes et du développement des alternatives plus physiologiques, je ne peux que me réjouir que la pandémie mette en lumière ce type de suivi. Mais (il y a un mais) n’oublions pas les femmes en situation précaire ayant un accès limité à ce type de soins (mauvaise connaissance du système, quartiers avec peu de professionnels…). Pour ces femmes le suivi de grossesse en maternité publique est souvent une des seules occasions d’être examinée par un professionnel de santé, de voir certaines pathologies (liées ou pas à la grossesse) dépistées, mais aussi d’améliorer leur intégration dans la société, notamment pour celles issues de l’immigration : cela peut être l’occasion de les orienter vers des travailleurs sociaux par exemple, mais tout simplement de leur faire connaître leurs droits. La réduction possible du nombre de consultations et d’échographies (suppression de celle du troisième trimestre) proposée en page 9 renforce ces inquiétudes. Espérons donc que la pandémie n’ait pas (trop) de répercussions de ce type sur ces populations déjà fragiles.

Je vous passe le passage sur l’allaitement par une mère grippée (p. 7) dont les modalités décourageraient probablement la fondatrice de la Leche league, ainsi que sur la réponse lapidaire à la question « Où accoucher ? » (p. 5) :

L’accouchement doit avoir lieu, comme de coutume, dans un établissement de santé (clinique
ou hôpital), y compris en période de pandémie grippale.

Même pour éviter la grippe A, le CNGOF n’est apparemment pas prêt à envisager l’accouchement à domicile (bien sûr accompagné par une sage-femme rompue à l’exercice et pour les femmes dont la grossesse présente un niveau de risque minimal). Cela serait pourtant dans la continuité de leurs recommandations d’éviter autant que possible la fréquentation des hôpitaux…

La vaccination des femmes enceintes est recommandée (dans la lignée des préconisations d’autres organismes de santé), même s’il n’est fait nulle mention de l’intérêt ou du risque des adjuvants (voir pour cela l’avis du HCSP qui semble privilégier l’emploi d’un vaccin sans adjuvant pour les femmes enceinte -je dis « semble » parce que d’une phrase à l’autre on a un peu l’impression qu’ils préconisent tout et son contraire). Les adjuvants utilisés pour ce vaccin font en effet l’objet d’une controverse importante, qui explique en partie la réception très mitigée de la campagne de vaccination par la population.

De mon côté j’avoue que je reste très indécise quant à faire ou pas ce vaccin, même si pour le moment je reste très dubitative concernant le Poussin vu que primo il est en bonne santé et robuste et deuzio il n’est pas gardé en collectivité. Je pense aussi que si je n’étais pas enceinte je ne le ferais probablement pas. Bref c’est le doute dans la basse-cour. Et chez vous ?

(Photo : bon OK si c’est lui qui fait le vaccin j’y vais…)

Tagged as: , , , , , , , ,


« « Préc. La basse-cour en becs et en plumes    |     Suiv. Tagguée » »

89 Commentaires »

  1. Salut la poule!!
    La cofam (coordination française pour l’allaitement maternel) a sorti un communiqué aussi sur la grippe A, à lire!! Comment dirai-je… un autre genre.
    Je l’ai lu via le blog mamanana (dsl, pas réussi à le retrouver sur leur site à eux).
    Ah, et la grippe, nous on l’a eue et on n’est même pas morts!!

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Amé, lu aussi ! et bravo d’avoir survécu 😉

    Répondre

  2. Le côté positif de cette histoire est je trouve la prise de conscience de l’hygiène de base.
    Je travaille avec des enfants et quand ils arrivent, mains et visage laissent vraiment à désirer. 🙄 Si je leur demande d’aller se laver les mains, ils me regardent comme si je les avais insultés… Pour en avoir discuté avec pas mal d’enfants, très rares sont ceux à qui l’on demande de se laver les mains à l’école par exemple, avant la cantine. 😕
    Je suis assez sceptique sur les lotions anti bactériennes qui me déchirent personnellement la peau mais qui sont bien pratiques parfois, et j’ai eu la surprise d’en trouver hier dans ma salle de cours.
    Je vais continuer de demander aux enfants de se laver les mains avant le cours et j’espère ne plus être prise pour une extra terrestre ou une parano cette année. 😀

    Répondre

  3. @Nath, encore!! mais elle enchaine la petite…

    faudra juste qu’on nous explique comment elle fait pour récuperer son ventre plat

    Désolée la poule, c’est hors sujet, mais ca détend)

    Répondre

  4. @La poule pondeuse, merci pour l’info !

    Répondre

  5. @pâte a crêpe, ben moi, à part dans Rome, Lucius je l’ai vu nul part! C’est dans quelle série qu’il est médecin?

    Répondre

    pâte a crêpeNo Gravatar a répondu :

    @Ficelle, dans Grey’s! il y est trop chouchou et émouvant…!

    Répondre

    FicelleNo Gravatar a répondu :

    @pâte a crêpe, ah ben dis, j’ai pris un sacré retard… je crois que je me suis arrêtée à la saison 3… Mais si Veronus est dedans, ça va peut-être motiver mon mec pour se mater la suite!

    Répondre

    pâte a crêpeNo Gravatar a répondu :

    @Ficelle, moi j’ai pas réussi à impliquer le chéri… mais les congés maternité sont très pratiques pour se regarder en solo des nunucheries en se goinfrant, non?! :mrgreen:

    Répondre

    FicelleNo Gravatar a répondu :

    @pâte a crêpe, héhé… ben faut que patiente jusqu’en février alors…

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @pâte a crêpe, à part quand il essaie d’étrangler Christina, pas classe 😉

    Répondre

    pâte a crêpeNo Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, j’ai toujours eu un faible pour les torturés qui veulent changer… :mrgreen:

    Répondre

  6. @La Mère Joie, c’est chouette, merci!! Bon, ben ça c’est super bien passé alors ça y est, c’est officiel… Ouf, j’en avais marre de me camoufler dans des fringues informes. Bon, le souci c’est qu’en t-shirt moulant (testé aujourd’hui), on me demande: « Vous êtes enceinte de combien? » « Heu, 2 mois et demi… » « Ah bon, hum, on dirait plus… » Ok, ça calme.

    Répondre

    La Mère JoieNo Gravatar a répondu :

    @Ficelle,

    Le deuxième, ça se voit parfois plus tôt… 😉

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Ficelle, super nouvelle ! emploi du temps de malade en ce moment et énergie d’huître anémique mais ça me fait bien plaisir de lire ça.

    Répondre

  7. @La poule pondeuse, le tamiflu, tu peux en prendre enceinte? Et tu n’as pas forcément de complications respiratoires si tu as la grippe A, enfin j’espère…

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Ficelle, ben en gros le tamiflu limite le développement du virus et donc la probabilité que ça dégénère. Le doc du CNGOF préconise de traiter les femmes enceintes avec Tamiflu ou un autre antiviral.

    Répondre

    FicelleNo Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, bon, ben espérons que j’attrape pas la grippe…

    Répondre

  8. @pâte a crêpe,
    cette histoire de paralysie paraît déjà démesurée, d’où l’ironie (honnêtement tous malades c’est possible mais tous en même temps ça, ça l’est moins…
    je pense sincèrement que si on devait, au pire du pire, tous passer un cap d’une semaine (puisque ça ne dure pas non plus dix ans, une grippe, hein) sans aller au boulot, sans garderie pour les enfants, sans boulanger, et allons-y soyons fous sans même un supermarché ouvert dans les vingt bornes, et bin ça ne nous ferait pas de mal.
    Economiquement on serait loin de la catastrophe (ça va, si une entreprise risque de dépôt de bilan après une semaine d’inactivité, c’est qu’elle était moribonde) mais alors humainement, ralentir un peu tout ce système de fous, se retrouver obligés à la solidarité, à la proximité…
    nan je suis pas sûre du tout que ça serait un mal.

    Répondre

    pâte a crêpeNo Gravatar a répondu :

    @pupuce, c’est une question de point de vue.
    Pas besoin de mon côté d’avoir la grippe pour prendre du recul.
    Et l’obligation de solidarité…pas sûre que ça fonctionne et que ce soit très fiable pour changer durablement les mentalités.

    Répondre

  9. @Marmousette, le souci c’est qu’on a aussi peu de recul sur l’utilisation du tamiflu par les femmes enceintes… 🙄

    Répondre

  10. Coucou,

    Je suis nouvelle dans la basse cour, j’aimerais savoir si vous allez vous faire vacciner contre la grippe saisonnière… Enceinte de 14 semaines et prof des écoles (cm1/cm2), je me trouve aussi au coeur de la tourmente et je ne sais pas quoi faire… En plus, je suis épuisée, même si le troisième mois est derrière moi. Mes 100 km journaliers de voiture n’arrangent rien à l’affaire et j’ai peur d’être une cible facile pour ces foutues grippes! (Dans mon école, il y a deux classes maternelles et ma classe de cm).

    Quant au vaccin contre la grippe A, comme vous, j’attends…

    Tif chicky lost in the basse cour! 😳

    Répondre

  11. pour celles qui veulent lire un article d’un médecin sur la grippe A… long et instructif!!!!!!!!
    http://julienbezolles.blogspot.com/2009/09/lachez-nous-la-grippe.html

    Tif chicky, ça t’aiderait peut être à y voir plus clair! et perso je ne crois pas la grippe A dramatique et forcément à complication dc perso je ne fais pas de vaccin et meme le tamiflu je ss très sceptique mais c’est à chacune de voir en fonction aussi de son stress 🙂

    Répondre

  12. Eh bien voilà, petit à petit on y arrive, à réunir de l’info utile pour prendre une décision… oui, je trouve l’article de ce généraliste très bien documenté (le journal Marianne paraît-il sort aujourd’hui un dossier qui reprend les mêmes arguments). Je me dirige de plus en plus vers une non-vaccination, alors que j’en suis à ma 36ème sdg et que bb semble très près de débouler. Et pourtant je suis une convaincue des bienfaits de la vaccination, mais voilà : face à une épidémie de choléra ou du virus Ebola je vaccinerais toute ma famille plutôt 2 fois qu’une, mais pour ce qui semble être une « grippette » au taux de mortalité inférieur à celui de la grippe saisonnière, avec de surcroît un vaccin non testé in vivo et un traitement (Tami*flu) aux effets non seulement indésirables mais surtout sans efficacité prouvée, là… ben je dis non. Et suivant les conseils très pertinents de la Coordination Française pour l’Allaitement Maternel, j’allaiterais ma souris quoi qu’il arrive, fièvre ou pas fièvre. 😉

    Répondre

  13. Même pas morts? Deux caractéristiques de cette grippe, son absence de gravité et sa grande contagiosité. C’est parce qu’elle est pas très grave qu’elle passe inaperçue et que les gens se promènent avec, disséminant leurs virus.

    Une grippe qui tue, le malade a pas le temps de contaminer. Une grippe qui rend très malade, non plus, car la personne reste couchée. J’écris ça pour rigoler un peu, mais c’est pas complètement faux.

    Répondre

  14. Bon ben ici ma mère (50 ans, bonne santé tout ça tout ça) vient de se choper la grippe A avec complications pulmonaires, me dit qu’elle revient de l’enfer (ça fait une semaine qu’elle est HS et là encore très affaiblie et malade) et qu’il est hors de question que je la voie elle, mon père ou mes frères tant que les délais de contamination ne sont pas passés. Entre deux râles d’agonie au téléphone il m’a semblé comprendre qu’elle n’osait pas envisager ça enceinte. Evidemment un cas ne vaut pas généralité mais de là à dire que c’est une grippette sans gravité, ça me semble aller un peu vite en besogne… 🙄 Bref je suis encore plus incertaine qu’avant sur la conduite à tenir.

    Répondre

    BéatriceNo Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, Effectivement, je crois que pour toutes les « personnes à risque », il vaut mieux éviter les contacts trop rapprochés « avec le monde ». J’ai deux amies proches, l’une en rémission après une leucémie, et l’autre encore sous chimio qui ne font plus la bise (pas grave 😉 ) et qui évitent les lieux trop fréquentés (+ mesures d’hygiène renforcées, sans panique non plus). Comme dit l’une d’elle (avec beaucoup d’humour et de force de caractère) : je n’ai pas envie de mourir de la grippe alors que j’ai un cancer …. Par contre, elles n’envisagent ni l’une ni l’autre la vaccination (ni grippe A, ni grippe saisonnière)
    Sinon, plein de courage à ta maman, et fais attention à toi.

    Répondre

    pâte a crêpeNo Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, merci, voilà du concret et pas du « on dit que… »
    Bon rétablissement à ta maman

    Répondre

    Meduse69No Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, je suis désolée pour ta maman, j’espère qu’elle se rétablira bien… et que tu ne l’attrapera pas (la grippe, bien sûr !). Je ne suis pas sûre à 100% de ma position anti-vaccination, mais par contre je suis très contente d’arriver à la fin de ma grossesse, d’abord pour voir la tête de ma souris, mais aussi parce que plus vite j’aurais accouché, plus vite je reviendrais dans la catégorie des populations à moindre risque… comme quoi, on fait feu de tout bois et on ne peut prendre une décision qu’en fonction de sa situation personnelle, différente de chacun(e). Et encore, dans mon cas j’ai plutôt l’impression qu’il s’agit d’une « non-décision », puisqu’il y a de très fortes chances pour que j’accouche avant que le vaccin ne soit mis sur le marché ! 😎
    Et comme je reviens d’un week-end prolongé à Paris, vu d’ici(Allemagne) la psychose paraît énorme en France : j’ai halluciné devant les énormes piles de boîtes de masques chez Fran*prix (oui oui ! et rien n’indiquaient qu’ils étaient homologués pour la grippe A !) et dans les pharmacies, les présentoirs de gels hydro-alcooliques qui cachent la pharmacienne tellement ils sont haut… plus facile d’acheter un masque (anti-quoi ?) que du liniment oléo-calcaire par les temps qui courent ! Je ne sais pas si le battage médiatique est moins fort en Allemagne, mais il n’y a pas cette pression dans les magasins.

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Meduse69, les masques vendus au grand public servent à éviter de contaminer les autres quand on est malade (ou qu’on soupçonne de l’être), pour éviter d’être contaminé soi même il faut des masques de compét dits FFP2 normalement réservés aux professionnels de santé.

    Répondre

    Meduse69 a répondu :

    @La poule pondeuse, d’accord, acheter une réserve de masques est peut-être une louable intention, mais si j’ai bien lu les réponses de Martin Winckler aux commentaires suite à son article sur son blog, le masque n’est véritablement efficace que si on en change tous les x heures, s’il est bien positionné, et que rares sont les personnes (en dehors peut-être du personnel médical et des Japonais ?…) capables de s’astreindre au port dudit masque 24h/24 pendant une grosse semaine. Attention : je ne suis pas contre les mesures de prévention, en particulier le lavage fréquent des mains ; mais je me souviens avoir entendu la réflexion d’un médecin qui disait qu’en gros, si les contraintes imposées par la prise d’un médicament (ou d’un traitement) étaient trop importantes, elles devenaient contre-productives et finissaient par empêcher la population malade (ou risquant de l’être) de suivre le protocole (ce qui faussait les statistiques d’efficacité du médicament, ceci est un autre débat). Le meilleur exemple en est la pilule : en THEORIE, la pilule est sûre à 99%, mais pas en pratique, parce-que justement la femme n’est pas un rat de laboratoire qui avale sa pilule à heure fixe tous les jours sous les yeux d’un laborantin. Les contraintes sont fortes et demeurent ignorées des faiseurs de statistiques : les gens porteront-ils réellement le masque comme il le faut aussi longtemps qu’il le faudra ? Peut-être que oui, ou peut-être pas, ou peut-être seulement si la grippe devient tellement présente dans leur entourage qu’il ne servira plus à rien de porter un masque non homologué… Quant aux enfants de 3 ans obligés de porter le masque, là je n’ai aucun doute : si je m’en réfère à ma fille, il sera impossible de leur imposer !

    Répondre

    suzieNo Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, Ah, flûte alors. Donc c’est vrai,elle existe vraiment cette grippe. Pour moi, pour le moment ça restait du domaine du virtuel et effectivement, ça n’a pas l’air drôle. Pauvre maman Poule, je lui souhaite un prompt rétablissement. Et c’est vrai qu’il ne vaut peut-être pas tenter le diable en ce qui te concerne. Est-il bien raisonnable de faire un rassemblement de la basse-cour en novembre, sachant qu’il y aura beaucoup de femmes enceintes et de très jeunes enfants ? On peut peut-être attendre le printemps, non ? Bon, ce n’est pas pour être rabat-joie, mais, jusqu’à présent cette histoire de grippe me faisait un peu rigoler, mais là, avec un vrai témoignage comme le tien sur ta maman, et bien, je rigole un peu moins… Et je pense très fort à ma meilleure amie, et marraine de ma fille, qui souffre d’une pneumopathie chronique et pour laquelle, j’ai peur…

    Répondre

    FicelleNo Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, j’étais pas allée jusque là… De rigueur: un prompt rétablissement à ta môman!

    Répondre

  15. Désolé pour ta maman, je lui souhaite un très bon et rapide rétablissement !

    Répondre

  16. Aie, c’est un coup dur Poulette… J’espère que ta maman va mieux…

    Répondre

  17. Merci à toutes pour vos gentils messages ! Ma mère se remet doucement, maintenant que la grippe est passée et qu’elle n’a plus « que » la pneumonie qui va avec.

    Répondre

  18. Merci beaucoup pour le partage . Très intéressant .

    Répondre

  19. Site géniale avec pleins d’informations utiles merci

    Répondre

  20. Bonjour, merci pour cet article bien intéressant!

    Répondre

Leave a Reply


« « Préc. La basse-cour en becs et en plumes    |     Suiv. Tagguée » »