Avant j’avais des principes, maintenant j’ai des enfants


« « Préc. Vous n’aimez pas le rose    |     Suiv. Edition limitée » »

Le papier de protection

Par  • Le 7 novembre 2008 à 8:26 • Catégorie : Acheter et faire, Couches lavables, Trucs et astuces

Aujourd’hui un article spécial pour les laveuses et laveurs (il doit bien y avoir des mâles laveurs quelque part non ?). Je parle de ceux qui sont revenus 40 ans en arrière et qui mettent des couches lavables sur les fesses de leurs chérubins. Notez que je suis ravie de faire partie de cette catégorie : ça me fera des économies en crème anti-ride. Donc ça faisait longtemps que je ne vous avais pas parlé de mes merveilleuses couches lavables.

J’ai à peu près réussi à venir à bout de mes difficultés initiales. En prime depuis quelques semaines, nous avons un nouveau lave-linge avec une fonction sèche-linge, c’est bien pratique surtout à l’intersaison (plus de chaleur du soleil et pas encore de chaleur des radiateurs). Et ça fait le linge doux, doux, doux (surtout le bambou, un vrai plaisir). J’ai aussi arrêté de rincer systématiquement les couches avant de les mettre dans le seau-poubelle ; à la place je choisis un cycle de lavage avec prélavage mais je ne mets de la lessive que pour le lavage : ça permet de faire un pré-rinçage de l’urine. Je dois dire que le dosage de la lessive est une affaire d’équilibrisme : j’essaie d’en mettre le moins possible mais en même temps il faut en mettre un minimum sinon il reste des odeurs sur les couches, ce que je trouve insupportable. Le bicarbonate de soude (suggéré par Rozen) aide mais ne suffit pas. Pour le calcaire, c’est pas super écolo-bio mais le truc qui fait des miracles c’est l’anti-calcaire de base, celui avec un gros « 1 » dessus.

Donc pour en venir au sujet du jour : le papier de protection. Vendu comme THE révolution de la couche lavable qui fait que ça n’a plus rien à voir avec l’enfer vécu par nos mères/grands-mères, je trouve qu’en pratique ça n’est pas tout à fait ça. Je vous rappelle le concept : on met le papier entre la couche et les fesses, s’il y a une selle on le jette avec dans les WC, sinon on le lave avec la couche. Le papier est 100% biodégradable. En théorie on peut le réutiliser 3 ou 4 fois. Au début je m’amusais donc à déchirer un coin du papier après chaque lessive pour savoir à combien j’en étais, pour le jeter quand les 4 coins étaient déchirés. ça m’a vite gonflée et maintenant je les réutilise jusqu’à ce qu’ils se déchirent, et je ne vois pas de différence flagrante d’efficacité. Du coup j’en ai une consommation très limitée, c’est déjà ça. 

Parce que puisqu’on parle d’efficacité… Il faut savoir que le papier n’a ni la forme ni la taille d’une couche standard. Donc une fois qu’on le case tant bien que mal, en le plissotant sur les côtés, autant vous dire que le papier n’a plus qu’une idée : aller faire un joli petit tapon au fond de la couche. Conclusion : à moins que votre poussin ne fasse une petit crotte de lapin, il n’en attrape qu’une petite partie. Le reste est collé sur la couche, joie et bonheur (sans compter ce qui reste sur les fesses du poussin, mais c’est une autre affaire). J’ai des couches à poche dont l’intérieur est entièrement en polaire (celles-là), ce qui fait que ce n’est pas trop difficile à nettoyer (ça part bien à la douchette). Mais pour ce qui est d’éviter de mettre les mains dans le caca, bof bof. Si vous utilisez le système classique couche + culotte de protection, on peut rabattre ce qui dépasse de papier entre la couche et la culotte pour le coincer, il paraît que ça ne marche pas trop mal. Par contre c’est impossible avec une couche tout en un (TE1) : il faut savoir que le papier qui dépasse de la couche va entraîner des fuites par capillarité. Je le coince donc dans la fente de la poche de la couche, c’est mieux que de ne rien faire mais ça n’est quand même pas idéal. 

Ensuite même si le papier retient le plus gros, il faut savoir que le caca de bébé est capable de TOUT, y compris de passer à travers le papier (en ce qui me concerne, j’en ai déjà vu traverser le papier -même neuf- ET la couche de polaire pour faire des taches sur l’insert). Et encore, je n’ai pas tenté avec un bébé allaité, étant passée aux lavables sur le tard. A ce propos, il existe plusieurs sortes de papier de protection : celui en rouleau est particulièrement recommandé pour les bébés allaités (mais je n’ai testé que les boîtes Popli, je ne peux pas vous dire ce que ça vaut).

On peut remplacer ou doubler le papier par un voile polaire, qu’il suffit ensuite de secouer au-dessus des WC pour faire partir le caca. Notez que vous pouvez facilement le découper vous-même dans un coupon de polaire/un vieux plaid ou pull en polaire : il n’y a rien besoin de coudre. Par contre la technique de secouer au-dessus des WC, j’ai essayé, et je ne dois pas avoir le coup de main parce que ça se décolle très très mal, voire pas du tout (et si on secoue trop fort, soit on trempe le voile dans l’eau des WC -avec laquelle ensuite on s’asperge façon eau bénite-, soit on balance des petits bouts de caca partout). Bref je ne suis pas franchement convaincue. N’hésitez pas en commentaires si vous avez des trucs !

Sinon un dernier petit truc pour la route : l’autre jour on était en dèche de culottes de protection pour la nuit (ce ne sont pas les mêmes couches que pour le jour), et j’ai pris une de mes couches de bain à la place : nickel. Il faut savoir en effet que l’aération de la culotte de nuit la journée ne suffit pas toujours à en faire partir l’odeur d’urine (en fait j’ai l’impression que ça dépend de la longueur de la nuit : OK en semaine, bof le week-end), donc je la passe à la machine assez régulièrement : en avoir une deuxième n’est pas du luxe à mon avis.

Et pour ceux et celles qui se tâtent, n’hésitez pas à essayer, en achetant ou louant quelques couches (neuves ou d’occasion). Si possible, tester plusieurs modèles différents : il faut trouver la combinaison idéale pour les parents et pour le poussin. La plupart des sites proposent des kits d’essai plus ou moins importants. Certaines associations peuvent même en prêter, renseignez-vous près de chez vous. N’oubliez pas qu’on peut toujours revendre à bon prix, le marché de l’occasion étant florissant, sur Au joli popotin ou tout simplement Ebay.

Tagged as: , , , , ,


« « Préc. Vous n’aimez pas le rose    |     Suiv. Edition limitée » »

39 Commentaires »

  1. Bonjour,
    bon, alors, je suis 100% ok avec le problème du papier de protection. Quand on enlève la couche, le papier n’est plus du tout à plat, mais complètement en bouchon dans un coin. Bon, moi j’en ai pris mon parti, après avoir jeté le papier souillé, je passe la couche et l’insert sous la douchette de la baignoire. Comme elles sont aussi en polaire, ça se détache assez facilement. En revanche, ça déborde aussi sur la partie en bambou. Pour bien tout enlever, j’utilise une brosse (type brosse à vaisselle). Sinon pour le lavage, je ne rince pas les couches d’urine, mais je fais aussi un prélavage. Je répartie la dose de lessive dans les deux bacs et j’ajoute un peu d’antibactérien bio et aussi un peu de nappyfresh (pour l’odeur). Sinon pour le calcaire, je mets du vinaigre blanc (pas remarqué de dégâts sur les élastiques). Pour les odeurs (en particulier pour les couches de nuit), je passe le tout une fois de temps en temps à 60° avec plus de nappyfresh. Voilà, voilà, bonne fin de journée.

    Répondre

  2. Ouf, ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule ! Les rares fois où il y a eu caca dans la couche de nuit (en bambou), après douchette puis lave-linge c’est assez bien parti. Le vinaigre est moins efficace que l’anticalcaire, je trouve. Et environ 1 fois par mois ou par 2 mois, je fais un décrassage de tout sans lessive, avec nappy fresh, bicarbonate, HE arbre à thé, vinaigre et anticalcaire (un peu extrême vous dites ?). Par contre je fais ça à 40°C car la partie « à poche » des couches ne supporte pas plus (et je veux décrasser aussi la polaire). De toute façon plus c’est chaud plus ça entartre alors…

    Répondre

  3. Ah ma fibre écologique n’a pas été jusqu’aux couches lavables. Heureusement,maintenant que les enfants ont un peu grandi, c’est plus de couches du tout!

    Répondre

  4. Quand je passe à 60° pour le décrassage, je ne mets pas non plus de lessivre, juste un peu de nappyfresh et du vinaigre. C’est le seul truc que j’ai trouvé pour les odeurs… Par contre pas d’HE pour ma poulette, elle est allergique…

    Répondre

  5. … pas non plus d’anticalcaire, j’ai trop peur pour les fesses sensibles de la poussinette.

    Répondre

  6. @Maman au secours : en même temps avec des enfants rapprochés, ça doit être plus sport !

    @Suzie : forcément, avec les allergies, ça complique ! pour le moment on a de la chance de ce côté-là.

    Répondre

  7. Jusqu’à la diversification le papier ne m’a servi à rien (ça passait au travers) et je faisais un rinçage en machine après chaque caca avant de stocker dans ma benne.
    Je fais toujours un rinçage de toutes les couches avant le lavage (à 50°C, balles de lavage pour la douceur) avec le linge d’Elliott.

    Maintenant le papier est plus utile mais pas toujours efficace. Comme tu le dis, il faut trouver le bon coup de main suivant la couche.
    J’en ai des bien grands que je laisse largement déborder pour les couches+culottes.
    Par contre pour les bumgenius j’en ai des plus petits et c’est plus galère.
    Quand au secouage au dessus des toilettes, ça a viré en scatopeinture chez moi : j’arrête :)

    Répondre

  8. Excellent la scatopeinture, c’est exactement ça ! j’adoooore…

    Répondre

  9. ah bein moi je dois faire partie des grand mères alors, je rince le pipi sous l’eau avant de stocker la couche, et pareil pour le caca après avoir enlevé le plus gros avec du papier toilette. Et les couches sont nikels après lavages, ça me semble tout simple et rapide de faire ça avec mes petites mains… bon en mm temps mon boulot c’est de m’occuper des poules (les vrais! ;-)), et d’avoir les mains pleines de terre..

    Répondre

  10. moi j’en ai une boite pleine ici… je déteste ça, je trouve que ça pique, ça gratte. (et puis à quoi ça sert de se décarcasser pour faire des couches douces et moelleuses -voire bio- pour coller dessus un machin comme ça?! ça épargne la couche pour la revente (et encore??)
    Le gros du caca part au toilette, soit ça tombe tout seul, soit je gratte avec du papier toilette. le reste c’est ma machine qui fait!! Et je fais un rinçage court tout seul quand j’ai des couches scatographiées :)

    pour le côté imperméable de la couche de bain, oui, mais avec le jersey de l’intérieur il n’y a pas eude fuites par capillarités? ça a tenu longtemps?
    biz
    Clairette

    Répondre

  11. @Anne : oh des poules, des vraies ? enfin suis sûre qu’elles arrivent pas à faire des trucs aussi atomiques que des cacas de bébé….

    @clairette : les quelques fois où j’ai essayé de ne pas mettre de papier comme par hasard c’est tombé sur le cacatomique du siècle… loi de Murphy ? Et la couche de bain a tenu toute la nuit en fait ! Mais j’avais un peu peur de cette histoire de capillarité aussi, donc je les garde pour ça vraiment en dépannage.

    Répondre

  12. J’ai fait quelques essais de couches lavables, puis je me suis dit que j’attendrais la taille 2. Et puis quand la diversification est venue, Poussin tenait assise sur le pot, et voilà : bébé sur son pot à 6mois1/2, plus de problème avec le contenu des couches. Et au point de vue confort pour elle, c’est le top supérieur ce mix entre « hygiène naturelle » et couches. Car je lui mets quand même des couches le reste du temps, il va falloir que je réessaie les lavables.

    Répondre

    la belle bleueNo Gravatar a répondu :

    Répondre

  13. J’aurais bien aimé faire comme toi avec le pot mais mon schtroumpf est totalement imprévisible et relativement discret (en général on réalise une fois qu’on sent l’odeur putride…). Bons essais (la meilleure partie c’est de choisir des zolies couches…) !

    Répondre

    la belle bleueNo Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, Bon ben finalement, quand Poussin a eu 10 mois et qu’elle a su se lever toute seule, plus moyen de la mettre sur le pot ! A bientôt 23 mois, elle y va juste pour jouer… Snif. J’aurais essayé !
    Par contre, pour les couches lavables j’ai flanché, d’autant que je n’ai pas trop aimé voir des marques rouges sur ses petites cuisses grassouillettes.

    Répondre

  14. génial ce post, il tombe pile au bon moment pour moi qui suis passée aux lavables depuis 1 semaine, et justement je me pose plein de questions à propos de ce fichu papier de protection…
    Le mien est de la marque Imse Vimse et pour l’instant il reste bien en place dans la couche (blueberry). Par contre le caca lui déborde 2 fois sur 3 à peu près, et je me retrouve toujours avec un petit échantillon sur les mains après le change. Mais surtout, grosse déception quand j’ai appris il y a 2 jours qu’il fallait éviter de jeter le voile systématiquement aux toilettes car il y a un risque important que ça bouche… Du coup l’intérêt des lavables et non-stockage de caca en prend un coup ! Et pour finir, je suis d’accord avec Clairette, ça a pas l’air confortable ce truc, dommage que poussinette ne puisse pas me donner son avis!
    Poulepondeuse merci et bravo pour ton site j’adore !!!

    Répondre

  15. Hé hé je ne savais pas que tu t’étais laissée tenter aussi ! Moi pas eu de problème de papier qui bouche (en même temps c’est rarement plus d’un par jour, et encore souvent chez la nounou). J’aurais limite plus peur pour mon siphon de baignoire qui se prend plein de caca…

    Répondre

  16. Hello,

    Par ici, le voile tient bien en place puisqu’il entoure la couche (BambinoMio) mais je n’avais jamais songé à la galère avec des préformées…
    Du coup, le système des bambinoMio ressemble beaucoup à ta culotte de bain = un insert coton + une culotte de protection (à gousset pour que ça bouge moins à l’interieur)

    Coté lavage, je ne rince rien du tout (enfin si, j’essore les couches de pipi sous l’eau en attendant que l’eau chaude arrive du chauffe-eau), direct dans le seau à tremper avec du percarbonnate et de l’HE. Quand le seau est plein (3-4 jour maxi, le seau est ajusté !), lessive à 60° (40° quand je passe 2-3 culottes de protection avec) avec les balles de lavage et je n’ai ni odeur, ni traces. Les culottes de protection (en pur PUL) s’essuient avec une éponge entre deux changes. Quand de l’urine à « capilarisé » dans le biais, lavage à la main ou avec la machine en cours si <40°.

    J’ai lu (je ne sais plus ou) qu’une cuilère à « caca(fé) » pouvait être efficace pour enlever les cacas collants du bout de polaire. Reste encore à trouver sur quoi prendre appui pour racler car, dans les WC, ça trempe dans l’eau donc ça imbibe (et toute écolo que je suis, j’aime pas trop essorer du jus de pipi-eau d’WC-caca) et, sur sa main, ça traverse et c’est pas plat.

    Sinon, le problème des packs d’essai c’est que c’est chèr quand même donc faut déjà être convaincue et juste chercher à afiner le choix sur une marque…

    Voilà fin de la prose (mais j’aime bien le principe de décrire chacune comment on fait)

    Répondre

  17. Merci pour ton témoignage, je trouve toujours utile de partager nos trucs et astuces.

    Répondre

  18. Juste un petit truc pour le papier : ne pas le jeter dans les toilettes si on est en fosse septique. J’ai bouché les conduits chez moi (il y a plus d’un an), et mon cher et tendre en parle encore…(mais c’est lui qui a fait le sale boulot)

    Répondre

  19. Oups ça a du être sympa en effet ! Pourtant j’ai vu au moins certaines marques clamer qu’elles étaient compatibles avec les fosses septiques…

    Répondre

  20. Le papier pour couches est toujours plus épais que du PQ, donc la « dissolution » a toujours énormément de mal à se faire (essayons de laver du PQ et de voir dans quel état il ressort de la machine pour comparer les deux résistances) dixit ma moitié.

    Répondre

  21. @Chantal : oui le papier de protection est 100% biodégradable, mais on ne précise pas en combien de temps… probablement + long que pour le PQ !

    Répondre

  22. :oops:

    un peu tard pour donner son avis sur le sujet mais le voici tout de même :
    j ai commencé par des langes à nouer avec un lange à plier en guise d insert au départ. bébé allaité. je n ai jamais mis de papier ni rincé quoi que ce soit. je passais tout en machine à 60 et ensuite sechage au soleil en cas de taches. aucun problèmes.
    Puis je suis passée aux lavables avec culotte de protection avec la diversification. je jette le popli à la poubelle, secoue un peu au dessus de celle ci s il en reste dans la couche. puis je stocke a sec et ensuite lavage à 60 avec un peu de vinaigre blanc et sechage au soleil.
    je fais ma lessive en rapant du savon de marseille et le melangeant a de l eau bouillante et c est tout. je précise que je fais beaucoup de lessive dons les couches ne passent pas plus de deux jours dans le seau fermé.
    aucunes taches, aucunes odeurs. parfait rapide efficace.
    par contre tout a fait d accord : pas encore trouvée la methode pour que le popli attrape tout le caca…
    voila et bon lessivage à toutes !

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @emmeline, jamais trop tard pour donner son avis ! Enfin tant mieux si tout s’est bien passé. J’hésite à tester les langes à nouer disana pour l’Oeuf (mais j’ai envie que le Coq participe aussi aux changes !!), on verra bien.

    Répondre

  23. Merci à La Belle bleue d’avoir exhumé ce post TOUT A FAIT d’actualité pour moi! Jugez plutôt: ce matin, je n’ai pas mis de papier (Popli) dans ma couche (la gosse est constipée depuis 3 jours, je me suis pas méfiée :roll: ) et me suis retrouvée à gratter la merde au-dessous des toilettes puis douchette, puis direction machine pour stockage deux jours (je n’ai pas de sceau… c’est la machine qui pue chez moi…). Question? Est-ce que le caca des bébés allaités part facilement des langes en coton (ce que je prévoit pour les premières semaines de BB2)? Nan parce que là le polaire ça va encore, mais le coton j’ai quand même un doute… Je vais commander le papier en rouleau version petit format pour BB2: vous avez testé avec des langes carrés?
    @ Suzie: figure-toi qu’une de mes Sweet-classic a déjà rendu l’âme! Décrochage de pression sur un insert :evil: J’hallucine qu’à ce prix là j’en ai une défectueuse… Ici on a trouvé NOTRE couche: la FuzzyBunz! Séchage ultra rapide (deux inserts: un microfibres dans la poche, un bambou-polaire contre les fesses, le tout totalement amovible), taille haute et pressionnage respectueux des cuisses potelées. Easy+P’tite prairie joueront les appoints ;-) (j’ai commandé des Bumgenius aussi que j’attends toujours…) Pour la nuit, c’est P’tit bambou/technic +culotte Bummis semi-polaire: zéro fuite! Je suis contente, au bout de près d’un mois de tâtonnements, les lavables deviennent enfin une solution simple (à défaut pour l’instant d’être économiques: environ 400€ dépensés :roll: )

    Répondre

    BéatriceNo Gravatar a répondu :

    @Ficelle, Super que vous ayez trouvé les couches qui vont pour vous ;-) (ici les sweet night sont top, pas de fuite, pas de marques aux cuisses) Pour la sweet classic, faut leur dire, c’est pas normal ça :evil:
    Sinon, je n’utilise pas de papier mais des voiles en polaire (j’enlève le plus gros avec du PQ et je rince à la douchette, c’est impec). J’ai les mains dans la caca une fois sur 2 :mrgreen: mais ça ne me dérange pas :lol: Pour le coton, je ne suis pas sûre que ça parte facilement, le caca semi liquide de BB allaité ;-)

    Répondre

    FicelleNo Gravatar a répondu :

    @Béatrice, oui, bien sûr, je renvois le binz aux frais de Bébé au naturel (je l’avais prise chez eux). Je suis un peu dégoutée pour les P’tites prairies que je trouve si belles… Mais visiblement, c’est pas celles qui conviennent à Miss A. Elle en aura 3/4 pour les jours ou je n’ai pas lavé les autres, mais j’ai des fuites quasi à chaque coup + des marques aux cuisses + un mauvais ajustement au ventre (trop taille basse).

    Répondre

    suzieNo Gravatar a répondu :

    @Ficelle, Tu envoies un mail à la P’tite Prairie pour signaler le pb. Ils te renvoient un bon pour expédier ta couche gratos et ils te font la réparation, sans que tu débourses un centimes. Cela m’est arrivé deux ou trois fois. Mais, bon sur près d’une cinquantaine de couches en 18 mois, ça va ? ;-)

    Répondre

    la belle bleueNo Gravatar a répondu :

    @Ficelle, c’est un hasard si j’ai exhumé ce post, j’avais reçu une notification de commentaire sur cette note (lequel semble avoir disparu, mais c’était une succession de signes sans aucun sens).
    Ayant très peu utilisé mes quelques couches lavables, j’ai un stock de papier de protection du coup.

    Mon « rêve » aurait été de mettre des couches en tissu carrées pliées dans une culotte étanche et de changer souvent les petits pipis. Mais comme le problème vient des culottes étanches qui scient les cuisses, je n’ai pas mis en pratique mon idée.

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @la belle bleue, oui je fais le ménage de ce genre de commentaires (quand ils arrivent à passer le filtre des spams :roll: ).
    De mon côté faudra que je parle un peu plus en détail de mes essais lavables avec Pouss2, mais là j’utilise des langes + une culotte imperméable, c’est un peu ce que tu décris !

    Répondre

    FicelleNo Gravatar a répondu :

    @La poule pondeuse, je n’attends que ça! Vas-y balance les essais, ô guide spirituel de la couche lavable ;-) ! Perso, j’ai déjà investi (non, je ne peux pas m’en empêcher :evil: ) dans deux culottes Bummis (S et M je crois) + trois couches p’tits dessous de différents modèles en taille 1 (bambou, nuit et basic). Je vais m’arrêter là et commencer les essais dès la naissance…

    Répondre

    GrozouilleNo Gravatar a répondu :

    @Ficelle, j’imagine que c’est un peu tard mais je viens seulement de voir ce post, merci les billets au hasard :smile:
    J’utilise des langes à nouer (sans papier) depuis la naissance de mon deuxième il y a trois mois, et c’est vrai que le caca jaune poussin a tendance à tacher un peu le coton des doublures. Je déteste les taches propres donc j’ai commencé une âpre lutte à base de rinçages, grattages à la brosse et savon au fiel, tout ça avant de les laver à la machine à 60°C. Au moins entre deux lessives mes couches ne sentent rien, je peux même les garder dans un seau ouvert.
    Par-dessus je lui mets des surcouches en laine, mes préférées. Une étanchéité à toute épreuve, pas de marques aux petits cuissots, et elles laissent respirer la peau.
    Sinon j’ai aussi deux GroBaby, mais c’est une autre histoire.

    Répondre

    FicelleNo Gravatar a répondu :

    @Grozouille, En effet, BB2 à deux mois donc j’ai déjà un peu de recul ;-) j’utilise en priorité des langes en coton que je nouais le premier mois et que je plie en rectangle depuis tout simplement (avec les culottes bummis ou Imse vimse = zéro fuite!). J’utilise aussi quelques TE1/2 taille unique mais moins pratique (et déjà à la taille maxi… j’aime pas les plis. Donc ça lui remonte quasi sous les aisselles pour certains modèles :lol: ). J’utilise aussi quelques couches Tots bots et P’tits dessous. No souci. Le papier de protection, j’ai laissé tomber rapidement et donc je gratte vite fait le caca jaune avec une brosse à ongle dans le lavabo avant de mettre en machine. Résultat: quelques vagues traces mais pas grand chose. Quand vraiment ça n’est pas parti (mauvais dépliage de la couche ou machine trop chargée), je passe un peu de fiel sur les élastocs et je refourne pour la tournée suivante… Merci pour ta réponse en tout cas!

    Répondre

    BénédicteNo Gravatar a répondu :

    Sinon, pour les tâches de caca, l’exposition au soleil, ça marche super bien…
    On en avait eu la démonstration « par accident »… Il y avait eu un débordement massif alors qu’on était en vadrouille chez des amis… J’ai rincé le body sous l’eau et zou, au soleil histoire qu’il sèche avant de le ranger dans notre sac. Ben, une fois que le body était sec, plus aucune trace jaune (ça doit être le même principe que le blanchissage des draps de nos grands-mères sur les prés…) !

    Répondre

  24. Billet choisi avant de diversifier ma pucinette (n°3) d’ici peu. C’est marrant mais maintenant, je comprend mieux pourquoi ma soeur m’a refiler 2 boites de Popli dont l’une avec des feuilles prédécoupées ! Ce truc n’a absolument rien de révolutionnaire et j’ai l’impression à vous lire qu’on apprend à aimer ses mains crottouilleuses si ce n’est pas inné… :lol: Jusque lors je met le caca de pucinette allaitée exclu direct en machine + soleil pour finir de détacher. Je lis vos commentaires et c’est clair que cela ne me motive pas pour presser la diversification. Je crois que je vais acheter une brosse avec un long long manche… doit bien y avoir ça chez le géant suédois…

    Répondre

    La poule pondeuseNo Gravatar a répondu :

    @Perdicinae, depuis que Pouss2 a commencé la diversification c’est Tchernobyl dans la couche mais trop liquide pour le papier qui reste au placard…

    Répondre

    FicelleNo Gravatar a répondu :

    @Perdicinae, perso, dans les deux cas (bébé allaité + crottes moulées) j’ai quasi laissé tombé le Popli… De toute façon, ça tombe à côté :roll: Et investi dans deux brosses (une brosse à ongle spécial merde jaune d’or et une plus grosse à poils très durs pour les merdes de grande). Honnêtement… on s’y fait ;-)

    Répondre

    BéatriceNo Gravatar a répondu :

    @Perdicinae, Moi j’avais des voiles polaires que j’ai rangé … Depuis que P’tit Mec N°4 marche, ça faisait des paquets au fond de la couche, pas confortable … Du coup, je rince les cacas à la douchette (position « jet fort ») … et je suis adepte des « taches propres » :mrgreen:

    Répondre

Leave a Reply


« « Préc. Vous n’aimez pas le rose    |     Suiv. Edition limitée » »